Investir dans le vin : une bonne idée pour votre portefeuille ?

Investir dans le vin : 2 bouteilles de vin

Des milliers de personnes sont attirées par le marché des vins, car ils estiment que c’est une bonne façon d’investir et de gagner de l’argent. Cependant, il est important de noter qu’investir dans le vin peut aussi comporter des risques. Il est donc important de prendre le temps de bien comprendre les différents aspects du secteur avant de se lancer. De plus, il serait préférable que vous choisissez un domaine spécialisé et qu’ils fassent des recherches approfondies sur les vins qui pourraient constituer une bonne opportunité d’investissement. 

Dans cet article, je vais aborder comment investir dans le vin et examiner les avantages et de cet investissement afin que vous puissiez prendre une décision éclairée quant à la meilleure façon d’investir votre argent dans ce placement.

Qu’est-ce que l’investissement viticole ?

Investir dans le vin peut être un choix judicieux si vous cherchez à diversifier votre portefeuille, car c’est un placement physique et potentiellement rentable sur le long terme. De plus, le secteur viticole est en constante évolution, offrant ainsi de nombreuses opportunités. Cependant, il comporte des risques, car le marché des vins est hautement spéculatif et les prix fluctuent en fonction de facteurs tels que les récoltes, la météo et les tensions politiques. La vente des vins peut être difficile et la liquidité limitée. En investissant, vous pouvez perdre votre capital et faire face à des risques de contrefaçon. Il est donc important de comprendre le secteur avant de placer votre argent et de considérer les risques potentiels. Si vous êtes prêt à prendre des risques, investir dans le vin peut diversifier votre portefeuille et générer des retours intéressants.

Investir dans le vin : bouteille de vin sur une étagère en bois

Pourquoi investir dans le vin ?

Investir dans le vin peut être bénéfique pour votre portefeuille pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le vin est un produit qui se conserve bien et prend de la valeur avec le temps. Les grands crus et les millésimes prennent souvent encore plus de valeur après leur consommation. De plus, cela peut offrir des avantages fiscaux et est un choix judicieux pour les promoteurs à long terme.

Cependant, cela constitue un placement risqué car c’est un produit peu liquide, avec une revente souvent difficile. Les débutants peuvent trouver des solutions sur internet et des fonds communs de placement en vin peuvent être envisagés.

En outre, investir dans le vin peut aussi être une source de plaisir. Les vins de qualité supérieure peuvent offrir une expérience de dégustation unique et investir peut donner accès à des crus exclusifs.

Comment investir dans les vignobles ?

L’investissement dans les vignobles peut être une bonne idée pour votre portefeuille, mais il y a quelque chose à considérer avant de plonger. Tout d’abord, vous devez décider si vous voulez acheter des vins rares ou plus courants. Les vins rares ont généralement plus de potentiel de hausse des prix, mais les vins plus courants sont souvent plus faciles à vendre.

Pour composer une cave, il est conseillé d’acheter des bouteilles provenant de différents millésimes afin de réduire les risques liés à l’investissement. Cependant, revendre peut prendre entre 5 et 10 ans, et certains millésimes plus rares peuvent être encore plus longs. La meilleure façon d’investir est le rachat direct de cruches qui nécessite du temps et des connaissances pour choisir les bonnes cruches et les bonnes marques. Bref, pour optimiser ses chances de réussite sur le secteur des vins, seuls les connaisseurs y parviendront pleinement.

Enfin, vous devez déterminer votre budget et combien de temps, vous êtes prêt à vous engager. Si vous avez un budget limité, il peut être préférable d’acheter des crus de vin plutôt que des bouteilles individuelles. Enfin, assurez-vous de faire des recherches et de ne pas acheter un type de vin que vous ne connaissez pas bien.

investir dans le vin : bouteille de vin et vignes

Quels sont les différents moyens d’investir dans le vin ?

Pour se lancer dans un investissement en vin, il est nécessaire de choisir une méthode. Bien sûr, il est possible d’assembler sa propre cave, mais vous pouvez aussi recourir aux services professionnels, acheter des parts de fonds commun de placement ou de groupements fonciers viticoles.

L’achat de bouteilles pour composer une cave d’investissement

L’achat de bouteilles afin de composer une cave d’investissement est une excellente idée pour votre portefeuille. En effet, le vin est un produit qui a de la valeur et qui peut être conservé pendant de nombreux ans. De plus, le vin est un produit qui se bonifie avec le temps, ce qui signifie que vos cruches seront encore plus précieuses au fil des ans.

Acheter les grands crus peut s’avérer être très rentable. Par exemple, la célèbre Romanée Conti se vend généralement entre 4 000 et 7 000 € et voit sa valeur augmenter de 4 % par an. Le prix des bouteilles plus prestigieuses comme celles du Mouton Rothschild n’a pas varié depuis plusieurs ans et se situe aux alentours de 400 € par bouteille. Pour les plus accessibles, le Pavillon Rouge, qui est le second vin produit par Château Margaux, a augmenté de 20 % au cours de l’année passée, offrant une performance remarquable. Certaines se vendent entre 150 et 300 €.

L’achat de vin de vigne via un groupement foncier viticole

Les groupements fonciers viticoles sont des sociétés qui acquièrent et gèrent des vignobles. Ils permettent aux investisseurs de profiter de l’expertise viticole et des avantages fiscaux accordés aux agriculteurs. Les particuliers qui cherchent à diversifier leur patrimoine peuvent envisager d’investir dans un groupement foncier. Cette formule consiste à posséder des parts d’une société civile axée sur des propriétés viticoles triées sur le volet.

Cet investissement implique l’achat de parts de vignes qui sont cultivées par un viticulteur. Les investisseurs reçoivent des dividendes ou des bouteilles en rémunération et peuvent espérer une plus-value en vendant leurs parts. Pour bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 18 %, les promoteurs doivent investir un maximum de 50 000 € pour une personne seule et de 100 000 € pour un couple, et ce pendant 5 ans ½ à 7 ans. L’investissement comporte le risque de perte en capital.

L’investissement dans le vin via un fonds de placement (FCP)

Les investissements dans les vignobles sont de plus en plus populaires, et il existe de nombreuses façons de profiter des avantages du marché du vin. L’une des manières les plus simples est d’investir dans un FCP.

Placer des capitaux dans les vignobles sur les marchés financiers est un moyen relativement rare à partir des Fonds Communs de Placement (FCP). Ces fonds peuvent être trouvés dans des assurances-vie. Parmi eux, deux leaders de ce secteur sont Ecce Vinum Capital, Nobles Crus et Uzès Grand Cru. Cependant, contrairement aux plans de caves individuelles, vous n’allez pas recevoir un droit de propriété sur des cruches achetées par la société de gestion. Bien que ces investissements innovants puissent sembler attrayants, leur rendement n’est pas très élevé pour l’instant. De plus, les frais de gestion, d’environ 3,5 %, sont assez élevés en raison des coûts de transport, de stockage et d’assurance des biens.

Ce type d’investissement présente de nombreux avantages, notamment :

  • Vous n’avez pas besoin d’acheter et de stocker du vin ;
  • Un gestionnaire professionnel gère le fonds et prend toutes les décisions d’achat/vente ;
  • Le risque est réparti sur un large portefeuille de vins ;
  • Les frais sont relativement faibles ;
  • Il est facile de liquider votre investissement si vous avez besoin de cash.

Cependant, le marché du vin est très volatile et il est important de comprendre les risques associés à cet investissement avant de se lancer. De plus, ces FCP peuvent être relativement coûteux, et il est important de vérifier les frais avant de vous engager.

Autres moyens d’investissement

Il est possible d’acheter du vin en « primeur », ce qui revient à précommander du vin à un prix avantageux, car il sera entreposé et élevé pendant plusieurs mois. En achetant en primeur, vous payez immédiatement, mais la livraison n’aura lieu qu’après deux ans. Les châteaux les plus recherchés ne traitent pas directement avec les particuliers, il faudra donc passer par une plateforme spécialisée telle que Lavinia ou Vinatis pour effectuer une telle transaction.

Si vous êtes à la recherche d’une alternative aux magasins classiques, des sites d’annonces entre particuliers comme LeBonCoin et IdealWine peuvent vous offrir de bonnes options en matière d’achat. Ce dernier, spécialisé dans les vins, bénéficie notamment d’une expertise des bouteilles mises en vente et garantit l’authenticité des produits achetés, pour votre tranquillité.

investir dans le vin : tonneaux de vin

Est-ce qu’investir dans les vignobles est rentable ?

Le vin est un produit de consommation courante et son prix ne cesse d’augmenter. De plus, les vins rares et anciens peuvent valoir beaucoup d’argent. Placer des capitaux dans le vin peut donc être rentable. Les rendements sont estimés à 5,6 % en moyenne annuellement ces cinq dernières années. Cependant, il s’agit d’une activité à risque qui nécessite des connaissances solides pour bien pratiquer. De plus, une certaine vision de longue portée est requise pour obtenir un rendement : 8 à 10 ans est l’estimation la plus optimiste. Avec les grands crus recherchés dont les tarifs ont tendance à augmenter durant les années suivantes, une rentabilité plus importante est possible – sans aucune promesse de retour sur investissement.

Acheter les plus grands vins, mais aussi dans des crus spéculatifs, peut augmenter la rentabilité de votre cave. Toutefois, ce n’est pas parce que vous achetez un grand cru classé aujourd’hui qu’il se révèlera toujours être lucratif sur le long terme. Je vous rappelle qu’il y a des risques importants et que le marché du vin est très fluctuant, ce qui signifie que la valeur de votre investissement peut facilement capter ou diminuer en fonction de l’offre et de la demande.

Les FCP spécialisés dans le vin ont une rentabilité qui varie selon les performances de leur fonds et peuvent donc être très imprévisibles. De même, les parts de groupements fonciers viticoles produisent des dividendes et une plus-value potentielle à la revente, mais il est impossible de deviner ces résultats avant que ceux-ci ne soient atteints.

Placer des capitaux dans du vin est une opération à longue portée. La valeur des grands crus et des moins chers varie au fil du temps et la hausse (si elle existe) peut prendre plus ou moins de temps. Le délai minimum recommandé est de 8 ans. Si vous cherchez à constituer une cave et espérez une plus-value dans les 3 ou 4 prochains ans, vous devriez peut-être opter pour un autre support.

De même, il faut faire attention car il y a certains risques à prendre en compte. En effet, le secteur du vin est très volatile et les prix peuvent chuter rapidement. Il est donc important de bien se renseigner avant de vous engager.

De plus, le vin est un produit périssable et il faut prendre en compte les frais de stockage. Il faut donc bien choisir son emplacement de préservation pour réduire les coûts et s’assurer que l’état des bouteilles n’est pas altérée. Il est important de bien stocker afin d’en préserver la qualité et l’arôme. La température optimale pour une conservation de longue durée est de 12 degrés et un taux d’humidité minimum de 60 %. Dans le cas contraire, le bouchon risque de sécher et le vin va s’évaporer, ce qui en réduira considérablement la valeur à la commercialisation.

Faut-il investir dans le vin en ligne ?

Je vais vous présenter les bénéfices de l’investissement dans le vin et les meilleurs sites pour acheter du vin sur internet si vous envisagez d’investir dans ce domaine. Il n’y a pas de plateforme d’investissement parfaite, mais plutôt une balance entre les préférences et les objectifs financiers de chaque investisseur. Les experts peuvent bénéficier des différents sites spécialisés dans l’investissement vinicole sur internet.

Parmi les sites web dédiés à la vente et à l’exploration de vin, un certain nombre de services sont proposés sur des plateformes telles que Cavissima, Lavinia, Vinatis, iDealwine et Cavacave. Ces sites offrent des services variés, comme la recherche et le catalogue des références disponibles, l’enchère en ligne ou encore la possibilité de créer une cave personnelle.

Les entreprises de « cave en ligne » telles que Patriwine ou Cavissima sont d’excellentes partenaires pour les clients qui souhaitent acheter des bons crus et grands crus. Vous pouvez gérer votre cave personnelle sans avoir à vous occuper du stockage, en bénéficiant de conseils professionnels et de sélections personnalisées proposées sur la même plateforme. De plus, si vous souhaitez consommer une bouteille directement depuis votre cave sur internet, vous pouvez demander à ce qu’elle vous soit envoyée à domicile.

Investir dans le vin peut aider votre épargne

Les investissements dans le vin peuvent aider à équilibrer votre portefeuille et à gagner de l’argent en potentialisant la commercialisation. Les vins rares et anciens sont particulièrement recherchés par les collectionneurs et peuvent se vendre à des prix très élevés. Placer son argent dans le vin peut donc être une excellente idée pour votre épargne.

Différents des autres actifs, les fluctuations des prix et la demande pour ces actifs restent peu affectées même sous l’ère de crise financière et de perturbations du marché. Alors que la demande pour les vins de valeur augmente, l’offre est limitée, provoquant une rareté qui entraîne à son tour une hausse des prix. Différent des actions ou des obligations, le vin est un actif tangible et offre des avantages considérables : il peut soit être consommé, soit vendu et aura à chaque fois une valeur marchande.

Risques associés à l’investissement dans le vin

L’investissement dans le vin comporte des risques, tels que la dégradation rapide due à une préservation inadéquate et le caractère spéculatif des investissements. Il est crucial de vendre au bon moment pour maximiser le rendement, car tous les crus ne s’améliorent pas avec le temps. La fraude est également un risque important dans ce secteur. Uns préservation appropriée est essentielle pour les grands crus, qui peuvent se détériorer rapidement. Il faut également connaître les facteurs qui influencent les prix, comme la rareté, la qualité et l’âge. Une bonne connaissance des différents styles de vin peut aider à prendre des décisions éclairées en matière d’investissement.

Les perspectives de plus-value du vin

Cet investissement peut apporter des avantages financiers importants, mais il faut savoir s’y prendre. Les connaisseurs sont unanimes : pour gagner de l’argent dans cet univers, il faut acheter les grands crus. Ceux-ci sont, en effet, plus susceptibles de garder ou d’augmenter leur valeur au fil du temps. La consommation du vin augmentant chaque année, les cruches sont relativement rares et on peut réaliser des plus-values intéressantes en vendant à des amateurs les cruches que l’on aura stockées plusieurs ans auparavant.

Parmi les meilleures perspectives de plus-value actuellement, on peut citer les Bordeaux, et les Bourgogne. Les amateurs de vins fins sauront également apprécier les grandes années, qui offrent des rendements intéressants à long terme.

investir dans le vin : bouteilles de vin

Quelle est la fiscalité d’investir dans le vin ?

Les achats et les stocks de vin ne sont pas imposables. Néanmoins, il peut exister une taxation lors de la revente, qui dépend des quantités et du type d’activité concernés. La fiscalité appliquée est différente selon que l’on investisse dans des ETF ou dans des actions vins, ou bien dans des vins physiques.

Les investisseurs en ETF et en titres vinicoles sont soumis à une imposition sur le revenu des titres à taux de 12,8 % plus 17,2 % de prélèvements sociaux pour les gains réalisés lors de la commercialisation.

La tendance à l’investissement dans le vin physique est en augmentation ces dernières années, en particulier auprès des collectionneurs et des investisseurs institutionnels. Divers professionnels du secteur proposent divers outils et services pour aider les promoteurs à s’impliquer dans ce secteur émergent. La fiscalité s’applique aux bouteilles revendues lorsque leur prix total dépasse 5 000 €. Autrement dit, toutes les ventes dont le montant est inférieur à ce seuil sont exemptés d’impôt. De plus, pour les plus-values imposables qui cessent après la deuxième année, un abattement de 5 % par an sera octroyé par l’administration fiscale.

Des cas de professions sont apparus où des personnes exerçant une activité peuvent bénéficier d’options et de perspectives différentes. Ces options fournissent aux individus la possibilité de poursuivre leurs objectifs professionnels et d’améliorer leur qualité de vie. Si l’achat et commercialisation sont effectués à des fins professionnelles, il faut déclarer les revenus auprès du BIC (Bénéfices industriels et commerciaux). Le vendeur doit enregistrer son activité commerciale sous le statut de micro entrepreneur. Les déclarations fiscales et sociales sont relatives à ce dernier.

Faut-il investir dans les vins bio et biodynamiques ?

Les vins « bio » et « biodynamiques » sont de plus en plus populaires auprès des consommateurs européens, américains et asiatiques. Les pratiques viticoles et œnologiques plus respectueuses nous permettent non seulement d’avoir des vins qui représentent mieux leur terroir, mais les vins bio et biodynamiques pourraient également constituer la tendance de demain dans le secteur du vin. Ils représentent un très petit part du marché global du vin, mais c’est un segment qui connaît une croissance rapide. Selon une étude de Vinexpo/IWSR, la part des vins bio devrait doubler d’ici 2025, atteignant 6,5 % de la globalité.

Plusieurs raisons expliquent cette croissance. Les consommateurs sont de plus en plus sensibles à l’impact environnemental de leurs achats et veulent privilégier des produits issus de l’agriculture durable. En outre, les vins bio ont généralement un meilleur goût et bénéficient d’une image premium. La certification « bio » est un gage de valeur et peut permettre aux producteurs de vendre leurs vins à des prix plus élevés.

Bien que certaines régions peuvent profiter de meilleures conditions météorologiques et sont, par conséquent, plus avancées dans l’adoption des techniques plus respectueuses de l’environnement, d’autres doivent faire face à des difficultés telles que le climat ou les maladies. Toutefois, il faut souligner que les vins biologiques et biodynamiques ne sont pas nécessairement plus rentables que les vins conventionnels. Les promoteurs doivent donc faire preuve de vigilance et étudier minutieusement le secteur du vin avant de prendre une décision d’investissement.

Les différents types de vins pour investir

Les investissements dans le vin sont de plus en plus populaires, car ils offrent de nombreux avantages. Si vous cherchez à acheter des bons vins, voici quelques exemples à considérer :

Des vins haut de gamme provenant des régions viticoles emblématiques de Bourgogne, notamment Saint-Georges, Chambolle-Musigny et Beaune-Grèves.

Les grands crus de Bordeaux sont considérés comme des valeurs sûres : Pétrus, Château Margaux et Château d’Yquem.

Les vins régionaux du Sud de la France connaissent une croissance exponentielle, notamment la cave du Tain et le Château Mourgues de Grès qui sont très appréciés.

Les vins biologiques sont en train de devenir une grande tendance populaire, et les célèbres Châteaux Pontet Canet et Palmer font partie des principaux produits biologiques proposés sur le marché.

Outre les vins nationaux, des vins étrangers, très populaires, en particulier ceux de l’Italie, de l’Espagne et des USA, sont très appréciés. Parmi les meilleurs vignobles du monde, on trouve l’Italie, avec la Toscane et le Piémont, ainsi que de nombreux coins d’Espagne notables, comme La Rioja ou Ribera Del Duero. Les Etats-Unis sont également un pays qui produit d’excellents vins, particulièrement en Californie avec des régions célèbres telles que Napa Valley, qui abrite des propriétés exceptionnelles telles qu’Opus One et Joseph Phelps.

Investir dans le vin : Conclusion

Vous êtes à la recherche de bons conseils pour investir dans des vins ? Devriez-vous acheter directement ou passer par une plateforme ? Quels sont les avantages de choisir des grands crus plutôt que des primeurs plus abordables ? N’ayez crainte, vous avez déjà toutes les réponses à vos questions.

Placer des capitaux dans le vin peut être une bonne idée pour votre portefeuille si vous savez ce que vous faites. Les prix du vin varient considérablement, ce qui signifie qu’il est important de s’assurer que les cruches choisies sont susceptibles de monter en qualité et en valeur au fil du temps.

Avant de plonger dans le monde de l’investissement en vin, prenez le temps de comprendre les différentes options disponibles : investissement direct, cave en ligne, FCP ou groupement viticole. Évaluez votre horizon d’investissement et déterminez si vous êtes prêt à accepter une certaine volatilité des marchés. Si vous comptez acheter du vin, privilégiez les « grands crus » renommés, tels que les Bordeaux et les Bourgogne, qui sont reconnus à l’échelle internationale.

Prenez des précautions supplémentaires lorsque vous stockez vos bouteilles. Si vous optez pour une cave sur internet, assurez-vous que les conditions de conservation soient contrôlées (température et humidité). Si vous choisissez de stocker à domicile, pensez à vous assurer ou à opter pour une solution externe de stockage qui ne coûte qu’entre 1 et 5 euros par an et par bouteille.

Si vous souhaitez mettre en place une stratégie d’investissement ou apprendre la gestion de patrimoine, n’hésitez pas à me contacter . Vous trouverez mes solutions d’investissements sur la page principale de mon site web. Je serais ravi de discuter de vos plans d’action ensemble.

Vincent Gaspalon

Vincent Gaspalon

Vincent est le créateur de InvestissementFAQ, où il fusionne sa passion pour l'investissement passif avec son expertise en tant qu'ancien conseiller en gestion de patrimoine. En 2023, il a créé cette plateforme pour partager des stratégies d'investissement éclairées, visant à simplifier la finance pour ses lecteurs. Engagé à démocratiser l'investissement, Vincent guide chacun vers l'autonomie financière avec acuité et pédagogie.

Sommaire

Prenez les commandes de vos investissements.

Profils

Dernier articles

Préambule

Le contenu publié sur investissementfaq.fr, y compris les articles, les recommandations, les commentaires et les points de vue, ne sont pas à interpréter comme des conseils d’investissement au regard des normes établies par les articles L. 321-1 et D. 321-1 du Code Monétaire et Financier. Ces informations ne sont pas destinées à se substituer aux conseils personnalisés d’un professionnel qualifié, qui serait fondé sur une analyse détaillée des besoins spécifiques de chaque client.

Nous tenons également à souligner que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et qu’investir comporte un risque de perte en capital. Nous vous encourageons à toujours considérer ces risques dans vos décisions d’investissement.

Copyright © 2023 investissementFAQ 

5e709ffa0b16b74e6a7d5baa8f9ea491LLLLLL

Masterclass gratuite

En cliquant sur le bouton ci-dessus vous acceptez que votre adresse mail soit enregistrée dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité afin de recevoir notre newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en nous adressant un email ou en cliquant directement sur les liens de désinscription.