Placement financier ou achat immobilier ?

une statue avec une balance entre le placement financier et l'achat immobilier

En 2018, selon une étude réalisée par l’Insee, le montant global de l’épargne française est plafonné à plus de 11 milliards d’euros. Toujours dans les termes de cette étude, 93 % des Français font des placements financiers, tandis que 60 % des épargnants l’investissent dans l’immobilier.

Pour assurer votre gestion de patrimoine, vous vous demandez sûrement quel type d’investissement représente une meilleure sécurité financière. Je vous invite alors à découvrir les différences entre un placement financier et un investissement immobilier.

Différence entre un placement financier et un placement immobilier 

Avant de se lancer dans un placement, les épargnants cherchent avant tout la sécurité. La question est d’abord de savoir quel placement est le plus sécurisé. Le rapport entre la rentabilité et le risque suscitent en effet des questionnements. Faisant partie des investissements les plus célèbres, le placement financier et l’achat de mobilier présentent à chacun leurs atouts et inconvénients.

Qu’est-ce qu’un placement financier ?

Le placement financier est un système d’épargne qui consiste à bloquer un fonds dans une opération financière pendant une certaine durée. Comme il s’agit d’un investissement, la somme placée est générée d’intérêts. Il existe plusieurs types de placements financiers. On peut citer les produits d’épargne, le placement en bourse, l’assurance vie ou encore le financement participatif.

  1. Les produits d’épargne

Vous avez à votre disposition plusieurs produits d’épargne comme le livret A, l’épargne populaire, l’épargne retraite ou encore l’épargne en actions. Le livret A, qui est le plus célèbre des produits d’épargne, est dans la catégorie d’épargne à vue. Avec l’épargne à vue, l’épargnant a la possibilité de retirer à tout moment.

Non seulement le retrait est sans frais, mais le placement est totalement défiscalisé, avec le produit d’épargne livret. Le taux d’intérêt annuel s’élève à 0,5 %. Toutefois, le versement ne doit pas dépasser 22 950 euros.

Je déconseille néanmoins ces produits d’épargne car ils n’optimise pas du tout votre patrimoine et ne vous donne aucuns avantages fiscales. D’autres leviers beaucoup plus puissants comme les assurances vie ou des placements collectifs tels que des FIP ou FCPI vous donnerons plus d’avantages.

  • Le placement en bourse 

Le placement boursier, quoiqu’il y ait beaucoup de risques, attire les grands investisseurs. En effet, la rentabilité en investissement boursier dépend des aléas de l’économie. Malgré les risques, le placement boursier est très rentable. Certains plans d’épargne comme le PEA permettent d’ailleurs aux épargnants d’investir en bourse.

Qu’est-ce qu’un placement immobilier ?

Un placement immobilier consiste à investir des fonds dans la pierre afin de développer son patrimoine. Comme l’objectif est de constituer des revenus complémentaires et un capital, le logement serait donc destiné à l’exploitation locative. Cela peut concerner un logement, un terrain ou encore un parking.

Le placement immobilier locatif est devenu un investissement phare en France en raison de plusieurs raisons. Il existe plusieurs sortes de placement immobilier locatif comme la location nue, la location meublée ou encore la location saisonnière.

  1. Le logement nu

Le logement nu consiste à faire une location nue du bien immobilier. Il se caractérise par le fait de mettre en location un logement sans équipements ni meubles. Bien sûr, certains équipements nécessaires comme ceux des toilettes et les éléments de cuisine sont inclus dans la construction.

  • Le logement meublé

Le logement meublé est un type de location offrant des lieux prêts à être habités. Les équipements nécessaires à la vie courante s’y trouvent déjà. L’investisseur mobilier doit donc se fournir en mobiliers complets pour permettre au locataire d’avoir ce qu’il faut pour préparer à manger, dormir et y vivre dès qu’il arrive dans les lieux.

La location meublée peut être destinée aux résidences de services ou comme résidence principale d’un ménage.

  • Le logement saisonnier

Le logement saisonnier, quant à lui, est destiné aux locataires de passage. Il pourrait s’agir des touristes, des vacanciers ou une personne de passage dans une localité. Comme les locataires ne sont pas des résidents du lieu, les biens mobiliers pour location saisonnière sont pour la plupart mobiliers. Dans ce type de bail, la location est de courte durée, à la semaine ou en mois.

SCPI : à la croisée des placements financiers et immobiliers

La société civile de placement immobilier ou SCPI est une structure d’investissement dans un parc immobilier. Le but est de faire des placements financiers collectifs afin d’acheter des parts dans une institution gérant plusieurs biens mobiliers.

La part achetée permet à l’investisseur un rendement sûr et régulier. Il existe plusieurs types de parcs mobiliers comme les biens résidentiels, les locaux commerciaux ou encore les résidences services.

deux portes clés cadenas maison choisir entre le placement financier ou l'achat immobilier

Investissement immobilier locatif : avantages et inconvénients

Comme dans tous types d’investissements, le placement immobilier présente ses atouts et ses risques. En effet, l’achat de mobilier est un placement rentable dans lequel les avantages trônent sur les petits inconvénients.

Les avantages d’un placement immobilier

Aujourd’hui, de plus en plus de dispositifs favorisent le placement mobilier. En effet, c’est le seul investissement qui peut être fait sans apport. C’est-à-dire, il peut être réalisé entièrement à l’aide de crédit. En outre, les taux d’intérêt du prêt immobilier sont particulièrement bas. De plus, les revenus locatifs peuvent, à eux seuls, rembourser le prêt immobilier.

En ce qui concerne la fiscalisation, se lancer dans un investissement immobilier est avantageux. Grâce aux dispositifs de la loi Pinel, les impôts des placements dans la pierre sont réduits. La défiscalisation Pinel peut faire bénéficier une réduction allant jusqu’à 60 000 euros. Toutefois, la réduction dépend de la durée de location du logement, selon les tranches de 6, 9 et de 12 ans.

Le placement immobilier a également de nombreux atouts sur le long terme, pour ne citer que le patrimoine engendré, l’assurance d’un futur logement ainsi que la protection des membres de la famille.

  1. Avoir un revenu sur le long terme

Avant tout, acheter un bien immobilier assure un revenu pour l’avenir. C’est donc un moyen d’assurer sa retraite et de faire face aux aléas de la vie comme le décès et l’invalidité. En effet, la retraite rime avec la baisse de revenu. Ce qui fait que l’immobilier locatif présente une perspective de compléments de revenu lors du passage à la retraite. Les revenus engendrés par la location permettent, d’ailleurs, à constituer un patrimoine.

  • Habiter le logement

De nombreux investisseurs dans l’immobilier locatif finissent un jour par habiter leur logement. C’est surtout à la fin de la période de location obligatoire pour payer le prêt ou encore à l’approche de la retraite. L’idée est qu’au lieu de se préoccuper de payer un loyer pour une maison qui n’est pas la vôtre, il serait mieux de vivre dans sa propriété.

Après le remboursement du crédit, vous n’êtes plus obligé de louer votre bien immobilier. Et dans la plupart des cas, le prêt immobilier est remboursé avant la période de la vie inactive. 

  • Attribuer le logement

Le placement immobilier est aussi un moyen pour mettre en sécurité votre famille. Que ce soit les enfants ou les parents souffrant d’autonomie. Vous pouvez tout à fait leur louer la maison, avec un loyer attractif. Comme les loyers sont de plus en plus chers, et que la demande dépasse largement l’offre, vos proches seront à l’abri.

  • Faire d’autres placements

Comme le financement est une procédure difficile pour de nombreux placements financiers, avoir un bien immobilier est avantageux. Grâce aux loyers perçus, l’investisseur peut facilement épargner et se lancer dans un autre placement financier. D’ailleurs, le logement peut servir de garantie dans un éventuel emprunt.

Les inconvénients de l’immobilier locatif

Même investir dans l’immobilier locatif représente d’innombrables avantages, il s’agit tout de même d’un placement qui a ses risques.

  1. Les vacances locatives

Votre investissement immobilier est assuré par l’occupation du logement. Vous devez donc faire en sorte de trouver rapidement des locataires pour occuper les lieux. Il arrive tout de même que la propriété reste pendant un certain temps inoccupée, ce qui présente un risque pour vos revenus. C’est ce qu’on appelle les vacances locatives. Ce problème est toutefois évitable si vous l’anticipez. Toujours est-il que pour que les locataires soient attirés par le logement, il faut leur offrir quelque chose de confortable entretenu et en bon état.

  • Les incidents de paiement

Plusieurs propriétaires se plaignent des incidents liés aux paiements du loyer. C’est parce qu’il arrive que les locataires sont dans l’impossibilité de verser le loyer à temps. Certains d’entre eux arrêtent même de payer le loyer au bout d’un certain temps d’occupation. Les causes du retard ou du non-paiement peuvent être la perte d’emploi, le surendettement et l’invalidité temporaire de l’occupant.

  • La baisse du marché

Comme dans de nombreux secteurs, le marché du mobilier est évolutif. Donc, vous ne pouvez pas échapper aux risques liés à l’économie. Au moment où vous décidez de vendre, il se pourrait que le prix de votre catégorie de logement soit en baisse. Deuxièmement, l’immobilier est un marché très concurrentiel. Alors, si votre locataire trouve un même ou meilleur logement ailleurs, plus abordable, il ne va pas hésiter à déménager.

Placement financier : avantages et risques

Comparé au placement immobilier, le placement financier représente plus de risques. Toutefois, c’est l’investissement par lequel vous avez une multitude d’options pour vous faire des revenus complémentaires et accroître son patrimoine rapidement. En effet, les placements financiers sont connus pour être l’investissement le plus rentable.

Les avantages du placement financier

D’abord, les idées reçues concernant le placement financier sont la plupart fausses. Par exemple, il est dit qu’il faut être fortuné et avoir un bon patrimoine avant d’investir. De nombreux placements financiers sont accessibles à tous. Il y a autant de grands placements que de petits placements. Investir de l’argent en faisant un placement financier a en outre plusieurs atouts :

  • De la liquidité disponible à tout moment (avec l’inconvénient de rendement quasiment très faibles): En choisissant les placements comme les livrets (Livret A, PEL, LDDS, etc.), vous avez une disponible à tout moment.
  • Un capital défini pendant une durée déterminée : Pour un dépôt à terme, le taux d’intérêt est fixé, et l’échéance est déterminée. Vous savez donc quand vous allez pouvoir vous faire une idée des sommes que vous allez accumuler et quand vous allez pouvoir les récupérer.
  • Des titres à nombreux avantages fiscaux : Pour les achats de titres, plusieurs enveloppes font l’objet d’une optimisation fiscale. On peut citer les Comptes Titres, Le PEA, le PEA-PME, ou encore le PEA Jeunes.
  • Le choix entre plusieurs titres financiers : L’investisseur en placement financier dispose d’un large choix sur les produits financiers qu’il veut acheter à la banque, selon les risques qu’il est prêt à prendre. Il y a les actions d’entreprises cotées, les actions OPCVM, l’ETF ou encore la Pierre Papier incluant la SCI, la SCPI et l’OPCI.

Les risques d’un placement financier

Avec les placements financiers, les risques tiennent aux côtés des rendements colossaux visés. Avant d’investir, vous devez absolument connaître sur quel chemin vous vous engagez. Voici alors les inconvénients du placement financier :

  1. Liquidité

Lorsque vous faites un placement, c’est la liquidité qui vous permet de vendre les produits financiers. Vous pouvez donc céder l’instrument à tout moment lorsque les prix sont favorables. Cependant, les conditions du marché pourraient compliquer ou empêcher la liquidité des produits. En effet, la liquidité peut être faible ou insuffisante selon l’offre et la demande. Dans le meilleur scénario, l’investisseur arrive encore à céder les produits à un prix faible. Et dans le pire des cas, le produit devient liquide.

  • Volatilité

Le placement financier est un marché volatil. Jusqu’à son échéance, la valeur du produit financier pourrait baisser. En effet, le changement du marché a des répercussions sur le prix des instruments financiers. Ces derniers peuvent, ainsi, à tout moment gagner ou perdre leur valeur.

  • Crédit

Les investisseurs sont tout le temps exposés au risque de crédit de l’émetteur privé. En effet, certaines sommes investies peuvent être destinées à des émetteurs publics ou privés. Le crédit représente donc un risque pour celui qui a fait un placement financier. C’est parce que des défaillances et des défauts de paiement pourraient surgir.

  • Taux

Certains produits financiers sont exposés au risque de taux. Pour les portefeuilles investis en taux d’intérêt, le capital est menacé entre la baisse et la hausse des valeurs. En règle générale, lorsque le taux d’intérêt monte, le cours des produits baisse. À l’inverse, lorsque le taux baisse, les instruments financiers prennent de la valeur.

  • Capital

Quant au capital, il influe également sur le placement financier. De surcroît, un investisseur fait face à une perte lorsque le produit est vendu au prix inférieur à l’achat. Dans les cas de certains placements comme l’assurance vie, l’investisseur risque de percevoir un remboursement inférieur à la somme investie. De plus, l’intéressé n’a aucune garantie du retour du capital investi.

  • Change

L’investissement dans les produits financiers dépend fortement du commerce international. Lorsque la valeur des changes baisse, certains produits perdent eux aussi de la valeur. En plus, les transactions peuvent être perturbées ou empêchées à tout moment. Pendant les situations d’urgence du pays de la devise, par exemple, certains portefeuilles sont indisponibles momentanément.

Conclusion

Les risques sont toujours inséparables aux investissements, qu’il s’agisse d’un placement financier ou d’un placement immobilier. Et ces deux types d’investissement sont tous autant rentables, et peuvent servir de revenus supplémentaires. Pour une meilleure gestion de votre portefeuille, je vous recommande vivement de diversifier votre patrimoine.

Le placement mobilier et le placement financier ont des objectifs complémentaires. Vous pouvez, par exemple, investir dans l’immobilier locatif en achetant un mobilier et en même temps vous souscrire à une assurance vie. Ce sont deux moyens efficaces pour épargner de l’argent pour assurer vos vieux jours. Pour plus d’informations concernant votre gestion de patrimoine, vous pouvez tout de suite me contacter.

Envie d’une étude personnalisée ?

Contactez moi et nous ferons un point sur votre situation actuelle,

vos objectifs et déterminerons la stratégie la plus efficace.

Sommaire
09586df2d17beab6af7443eab6f5df57XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX