PER ou assurance-vie : quel produit est fait pour vous ?

euros homme tirelire en verre investissement

Lorsque l’on souhaite investir dans l’avenir, deux produits d’épargne se distinguent : le PER (Plan d’Epargne Retraite) et l’assurance-vie. Bien que ces deux solutions soient destinées à vous aider à épargner pour votre avenir financier, elles ont des caractéristiques différentes qui peuvent être adaptées à vos besoins personnels. Dans cet article, je vais aborder les avantages et les inconvénients de chacun de ces produits pour vous aider à déterminer lequel est le mieux adapté à vos objectifs financiers et à votre situation.

L’assurance-vie

L’assurance-vie est un contrat entre un individu et une compagnie d’assurance qui garantit le paiement d’une somme d’argent en cas de décès ou de survie à une date déterminée. Les primes versées sur une assurance-vie sont investies dans des fonds d’investissement, des actions ou des produits financiers similaires. L’assurance-vie est un instrument d’épargne populaire en France, car elle offre une grande flexibilité en termes d’investissement et de transmission.

une table avec des mains et une famille en carton per ou assurance-vie

L’assurance-vie est une forme d’épargne-retraite qui offre une couverture d’assurance et des allègements fiscaux. Voici quelques-uns des atouts et des inconvénients de l’assurance-vie :

Avantages de l’assurance-vie

  • Vous bénéficiez d’une couverture d’assurance en cas de décès, ce qui est particulièrement important si vous avez des personnes à charge ;
  • Les bénéfices sont exonérés d’impôts sur le revenu, ce qui vous permet de garder plus d’argent dans votre poche ;
  • Les primes que vous payez pour l’assurance-vie peuvent être déductibles d’imposition, ce qui peut réduire votre facture fiscale ;
  • L’assurance-vie est flexible et peut être adaptée en fonction de vos besoins en matière d’investissement et de succession ;
  • Les sommes investies dans l’assurance-vie sont disponibles à tout moment, sans frais ni pénalités ;
  • Vous pouvez choisir entre différents types de contrats d’assurance-vie, en fonction de votre profil d’investisseur et de vos objectifs financiers ;
  • Les fonds investis dans l’assurance-vie sont protégés contre les créanciers en cas de faillite ;
  • Vous pouvez désigner un ou plusieurs bénéficiaires qui recevront le capital si vous décédez.

Inconvénients de l’assurance-vie

  • Les rendements peuvent varier en fonction des performances des fonds distincts, ce qui peut rendre difficile de prédire combien vous aurez à la retraite ;
  • Les gains réalisés sur les contrats d’assurance-vie sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux ;
  • Les frais liés aux contrats d’assurance-vie peuvent être élevés, en particulier pour les contrats en unités de compte ;
  • Certains contrats d’assurance-vie peuvent être moins performants que d’autres produits d’épargne.

Le Plan d’épargne-retraite

Le Plan d’Epargne Retraite, ou PER, est un produit d’épargne destiné à aider les individus à préparer leur retraite. C’est un contrat d’assurance qui permet de verser des cotisations déductibles d’imposition sur le revenu. Les sommes épargnées sont investies dans des fonds d’investissement, des assurances-vie ou des produits financiers similaires. Il est un instrument flexible qui peut être adapté en fonction de vos objectifs financiers et de votre profil d’investisseur.

une famille avec une tirelire per ou assurance-vie

Le plan d’épargne-retraite est une option d’épargne-retraite relativement nouvelle en France. Il a été introduit en 2019 pour remplacer le plan d’épargne-retraite populaire (PERP) et d’autres produits d’épargne-retraite similaires. Voici quelques-uns des atouts et des inconvénients du PER :

Avantages du PER

  • Les cotisations que vous versez sont déductibles de votre gain imposable, ce qui peut réduire votre facture fiscale ;
  • Les rendements sont exonérés d’impôts sur le revenu, ce qui vous permet de garder plus d’argent dans votre poche ;
  • Les fonds que vous investissez sont gérés par des professionnels de la finance, qui peuvent offrir une diversification des investissements pour maximiser votre potentiel de croissance.

Inconvénients du PER

  • Les cotisations versées ne sont pas déductibles de votre impôt sur la fortune immobilière (IFI) ;
  • Vous ne pouvez pas retirer de l’argent avant l’âge de 55 ans, sauf dans des cas spécifiques comme l’achat de votre résidence principale ou si vous décédez ;
  • Les rendements que vous obtenez dépendent des performances des fonds investis, qui peuvent être volatils.

PER et assurance-vie : les points communs

Le PER et l’assurance-vie sont deux produits d’épargne qui présentent de nombreux points communs. Tout d’abord, ils offrent tous les deux la possibilité de placer l’épargne sur des fonds en euros ou des unités de compte, selon le profil de risque de chaque épargnant. Cette flexibilité permet aux épargnants de choisir entre la sécurité et le rendement, ou d’opter pour un mix des deux en diversifiant leurs placements.

De plus, ces deux produits n’imposent pas de versements réguliers, ce qui les rend accessibles à différents profils d’épargnants. En effet, ils permettent d’accueillir des primes ponctuelles telles qu’un héritage, des primes annuelles, etc. Les modalités de sortie des fonds sont également similaires, avec la possibilité de choisir entre le versement d’un capital, d’une rente, ou un panachage des deux solutions. Enfin, il est possible de désigner les bénéficiaires de son choix en cas de décès, ce qui garantit la transmission de l’épargne aux personnes désignées.

Cependant, la différence fondamentale entre le PER et l’assurance-vie réside dans leur durée de blocage. Le PER est bloqué jusqu’à la retraite du souscripteur, tandis que l’épargne placée dans l’assurance-vie reste disponible à tout moment. Il est donc important de bien prendre en compte cette différence avant de choisir le produit qui convient le mieux à ses objectifs d’épargne.

Critères pour choisir entre un PER et une assurance-vie

un couple avec un conseiller et une tirelire per ou assurance-vie

Les objectifs et la disponibilité de l’épargne

Choisir entre un PER et une assurance-vie dépend de vos objectifs d’épargne. Pour la retraite, préférez le PER, conçu spécifiquement. Pour un projet à court ou moyen terme, optez pour l’assurance-vie.

La disponibilité de l’épargne diffère entre le PER et l’assurance-vie. L’assurance-vie permet des retraits à tout moment, contrairement au PER qui impose des conditions strictes. Les versements sur ce dernier sont bloqués jusqu’à la retraite, sauf cas prévus par la loi.

Ces cas incluent l’achat de la résidence principale, un accident de vie, la fin des allocations de chômage, le surendettement ou la liquidation de l’entreprise, et l’invalidité ou si le conjoint décède. Ils offrent une souplesse pour récupérer l’épargne avant la retraite.

Cependant, les déblocages anticipés peuvent entraîner des pénalités fiscales, réduisant le rendement. De plus, ils excluent les allègements fiscaux du PER.

En revanche, l’assurance-vie permet des retraits sans contrainte. Les sommes sont récupérées en moyenne en 15 jours. La fiscalité dépend de la date de rachat. Après 8 ans de contrat, des abattements fiscaux s’appliquent.

La couverture d’assurance

L’assurance-vie offre une couverture d’assurance en cas de disparition, ce qui peut être important si vous avez des personnes à charge. Le PER ne propose pas de couverture d’assurance.

La succession

En matière de transmission, l’assurance-vie offre des allègements par rapport au PER. Grâce à la clause bénéficiaire, l’épargne transmise aux bénéficiaires avant 70 ans échappe aux droits de succession, avec un abattement de 152 500 € par personne.

Pour le PER, les règles de transmission dépendent du type de souscription. Un PER bancaire fait partie de la succession, entraînant des droits à payer. Un PER assurance, quant à lui, est soumis à l’imposition de l’assurance-vie si le souscripteur décède avant 70 ans. Au-delà de cet âge, le capital transmis est sujet aux droits de transmission, avec un abattement de 30 500 €. Il est important de rappeler que le PER est un produit d’épargne-retraite, pas un outil de planification successorale.

Ainsi, si la transmission est une préoccupation, privilégiez l’assurance-vie. Grâce à la clause bénéficiaire, vous pouvez transmettre votre épargne à vos proches sans droits de succession. Le PER est conçu pour la retraite. Si vous êtes déjà bien couvert en matière de transmission, le PER peut compléter votre épargne-retraite.

La fiscalité

Le choix entre un Plan d’Épargne Retraite et une assurance-vie dépend de plusieurs critères, dont la fiscalité lors du déblocage des fonds. Les deux produits offrent une sortie en rente ou en capital, mais elle diffère selon le mode choisi.

Pour une sortie en rente viagère du PER, les sommes perçues sont imposées après un abattement de 10 % et les prélèvements sociaux. En revanche, l’assurance-vie bénéficie d’un abattement de 30 % à 70 % en fonction de l’âge de l’assuré au moment du rachat, ce qui la rend plus avantageuse fiscalement.

En cas de sortie en capital, l’assurance-vie est plus avantageuse si le contrat a plus de 8 ans. Seuls les intérêts sont imposés, avec un abattement annuel de 4 600 € par personne. Pour un contrat de moins de 8 ans, l’assurance-vie est imposée selon votre taux d’imposition ou le prélèvement forfaitaire unique (PFU). Cette option permet de récupérer le capital initial et les plus-values sans imposition, si les retraits sont effectués de manière stratégique.

Le PER présente également un allègement fiscal majeur : la déductibilité des versements volontaires du gain imposable. Ainsi, vous pouvez déduire fiscalement les sommes placées sur votre PER. Cet allègement peut avoir un impact significatif sur le rendement, en particulier pour les contribuables fortement imposés, qui peuvent ainsi réduire immédiatement leur imposition. Cela peut être un argument décisif en faveur du PER pour certains investisseurs.

La flexibilité

La flexibilité est un critère essentiel à prendre en compte pour choisir entre un PER et une assurance-vie. Le PER offre une certaine rigidité en termes de retraits et de versements, tandis que l’assurance-vie permet une gestion plus souple du capital épargné.

En ce qui concerne les versements, le PER offre une grande flexibilité sans montant minimum ou maximum imposé. Il est également possible de mettre en place des virements réguliers pour faciliter la gestion des dépôts. Toutefois, il est généralement difficile de retirer l’épargne placée dans un PER avant la retraite, sauf dans des cas spécifiques.

D’autre part, avec une assurance-vie, les versements peuvent varier en fonction des conditions du contrat et de vos choix initiaux. Vous pouvez effectuer un versement initial, des versements libres ou réguliers. Les rachats sont également flexibles, mais l’imposition appliquée aux intérêts générés dépendra de la date du retrait. Pour bénéficier d’un abattement fiscal, il est recommandé d’attendre au moins 8 ans.

Un atout du PER est la possibilité de transférer votre épargne vers un autre gestionnaire offrant un rendement plus attractif ou des frais réduits. Bien que des frais de transfert puissent s’appliquer, ils ne sont plus exigibles après 10 ans de détention du PER. En revanche, il n’est pas possible de transférer une assurance-vie d’un organisme à un autre, ce qui peut constituer un obstacle si vous envisagez de changer de gestionnaire.

une tirelire en forme de cochon per ou assurance-vie

Le rendement de l’épargne

Le PER et l’assurance-vie sont des enveloppes fiscales pour placer son épargne sur divers supports. Les rendements varient en fonction des options de placement. Les produits offrent une gamme d’instruments d’investissement avec des rendements variables.

Choisir entre les deux placements ne dépend pas du potentiel de rendement, mais de l’objectif d’utilisation. Pour épargner en vue de la retraite, le PER est plus approprié. Il offre des allègements fiscaux à l’entrée et une sortie en rente viagère pour des revenus complémentaires à vie.

Les frais des deux contrats

Lorsque vous hésitez entre un PER et une assurance-vie, vous vous interrogez sur les frais associés à ces contrats. Il est important de prendre en compte les frais de souscription et de gestion. Les frais peuvent varier selon le contrat et l’organisme choisi. Ils peuvent inclure les frais d’entrée, de gestion, sur les versements, d’arrérages, de transfert, etc.

Comparez attentivement les offres et lisez les conditions générales avant de souscrire un contrat. Les frais appliqués peuvent différer entre un PER et une assurance-vie, tout comme les instruments financiers et les options proposées.

Pour transmettre un capital à vos proches, l’assurance-vie est plus adaptée grâce à la clause bénéficiaire qui permet d’éviter les droits de succession. Si l’assuré décède, les bénéficiaires désignés peuvent recevoir le capital sans droits de transmission si les versements ont été effectués avant l’âge de 70 ans.

La gestion financière

La gestion financière est également un élément clé à prendre en compte dans votre choix entre un PER et une assurance-vie. Les PER proposent souvent une gestion pilotée, tandis que les assurances-vie offrent une plus grande variété d’options d’instruments d’investissement.

un homme qui tiens une tirelire en forme de cochon per ou assurance-vie

À qui s’adressent ces deux produits d’épargne-retraite ?

Le PER et l’assurance-vie sont accessibles à tous, sans distinction d’âge, de statut professionnel ou de ressources. La différence essentielle réside dans leur objectif. Le PER est un placement à plus long terme, idéal pour préparer la retraite et bénéficier d’un gain complémentaire ou d’un capital pour réaliser des projets. L’assurance-vie s’adresse à ceux qui cherchent à préparer leur avenir à moyen ou long terme tout en ayant accès à leur épargne en cas de besoin.

Définissez bien vos objectifs avant de choisir entre un PER et une assurance-vie. Si vous voulez préparer votre retraite avec une fiscalité avantageuse et une épargne bloquée jusqu’à un certain âge, le PER est fait pour vous. Si vous souhaitez prévoir une épargne pour faire face à des imprévus ou réaliser des projets, tout en ayant la possibilité de récupérer votre argent à tout moment, l’assurance-vie est l’option adéquate. Dans tous les cas, je vous recommande de me consulter ou un conseiller financier avant de prendre une décision d’investissement pour choisir l’instrument le mieux adapté à votre profil d’épargnant.

Assurance-vie ou PER : que choisir ?

Le choix entre une assurance-vie et un PER dépend de votre profil et de vos objectifs patrimoniaux. Ces deux produits d’épargne sont complémentaires et offrent des avantages différents selon votre situation.

Le PER est idéal pour constituer une épargne-retraite avec des versements déductibles de votre revenu imposable. Il permet de bénéficier d’une rente ou d’un capital à la retraite pour financer des projets ou compenser une perte de revenus. L’assurance-vie offre plus de souplesse en termes de disponibilité de l’épargne, avec la possibilité de racheter vos fonds à tout moment.

Si vous cherchez à diversifier votre épargne et à avoir une gestion plus souple, l’assurance-vie peut être plus adaptée. Vous pouvez investir sur d’instruments variés, tels que des fonds en euros ou des unités de compte, et effectuer des rachats partiels ou totaux. Les contrats de plus de 8 ans bénéficient d’une fiscalité avantageuse pour transmettre un capital à vos proches sans droits de succession.

Dans une approche patrimoniale globale, envisagez de souscrire à la fois un PER et une assurance-vie selon vos objectifs à court, moyen et long terme. Le PER permet une réduction significative de votre impôt sur le revenu si vous êtes fortement imposé, tandis que l’assurance-vie offre plus de flexibilité en cas d’épargne plus importante.

des pièces de monnaies empilées per ou assurance-vie

Caractéristiques du PER et de l’assurance-vie

CaractéristiquesAssurance-viePER
Supports financiersFonds en euros sécurisé et unités de compteFonds en euros sécurisé et unités de compte
PerformancePerformances quasi-équivalentes à l’assurance-vieRentabilité plus intéressante en raison de l’absence de prélèvements sociaux pendant la constitution de l’épargne
Déduction fiscaleNonOui, avec une déduction fiscale offerte générant un allègement financier
VersementsVersements minimum et maximum selon le contratPas de versements minimum ou maximum, possibilité de mettre en place des virements réguliers
RachatsRachats libres avec une fiscalisation appliquée sur les intérêts générésTrès occasionnel de pouvoir récupérer l’épargne placée de manière anticipée, les seuls cas permettant sont l’achat de votre résidence principale, accident de la vie, fin de droits aux allocations de chômage, surendettement, liquidation judiciaire de votre entreprise, invalidité ou mort de votre conjoint
TransfertNon transférableTransférable avec des frais de transfert pouvant être négociés à la souscription
Avantages fiscauxAllègements fiscaux en cas de rachat après 8 ansDéduction fiscale offerte
Modalités de sortieRachat partiel ou totalRente ou sortie en capital
Déblocage anticipéPossible avec fiscalité et frais spécifiquesLimité à certaines situations prévues
Fiscalité des versementsAucune fiscalitéDéductibilité de l’impôt sur le revenu
Fiscalité en cas de renteImposition de la rente au barème de l’IRImposition de la rente au barème de l’IR
Fiscalité en cas de sortie en capitalFiscalité avantageuse après 8 ansImposition de la sortie au barème de l’IR
Fiscalité en cas de décèsExonération en dessous de certains seuilsExonération en dessous de certains seuils
Frais de transactionPeuvent varier selon les contratsPeuvent varier selon les contrats
Frais de gestion annuels sur les unités de comptePeuvent varier selon les contratsPeuvent varier selon les contrats
UsagePeut servir pour différents projetsConçu pour la préparation de la retraite

Conclusion

L’assurance-vie et le plan d’épargne-retraite sont deux options populaires pour l’épargne-retraite en France. Chacune de ces options offre des avantages et des inconvénients uniques, et la meilleure option pour vous dépendra de votre situation individuelle. En examinant les avantages et les inconvénients de chaque option, vous pouvez prendre une décision éclairée sur celle qui convient le mieux à vos besoins.

En conclusion, choisir entre un PER et une assurance-vie dépendra de vos objectifs d’épargne, de votre profil d’investisseur et de vos préférences en matière de fiscalité et de gestion financière. En prenant en compte les critères que j’ai présentés dans cet article, vous devriez être en mesure de prendre une décision éclairée entre ces deux solutions d’épargne.

J’espère que cet article vous aura été utile dans votre réflexion sur le choix entre un PER et une assurance-vie. Si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à me contacter.

Si vous souhaitez mettre en place une stratégie d’investissement ou apprendre la gestion de patrimoine, n’hésitez pas à me contacter . Vous trouverez mes solutions d’investissements sur la page principale de mon site web. Je serais ravi de discuter de vos plans d’action ensemble.

FAQ

Qu’est-ce qu’un PER ?

Le PER est un Plan d’Epargne Retraite destiné à aider les individus à préparer leur retraite.

Qu’est-ce qu’une assurance-vie ?

L’assurance-vie est un contrat entre un individu et une compagnie d’assurance qui garantit le paiement d’une somme d’argent en cas de décès ou de survie à une date déterminée.

Les cotisations versées sur un PER sont-elles déductibles d’imposition ?

Oui, les cotisations versées sur un PER sont déductibles d’impôt sur le gain.

Peut-on récupérer les fonds investis dans une assurance-vie à tout moment ?

Oui, les fonds investis dans une assurance-vie sont disponibles à tout moment, sans frais ni pénalités.

Quel instrument d’épargne est le plus adapté pour préparer sa retraite ?

Le choix entre un PER et une assurance-vie dépend de vos objectifs financiers, de votre profil d’investisseur et de vos préférences personnelles. Si vous souhaitez épargner pour votre retraite dans des conditions fiscales avantageuses, le PER peut être un bon choix. Si vous préférez la flexibilité et la disponibilité de vos fonds, l’assurance-vie peut être plus adaptée. Il est important de discuter avec un professionnel de la finance pour déterminer quelle option convient le mieux à vos besoins.

Comment transférer l’épargne de votre assurance-vie vers un PER ?

Le transfert de votre épargne de votre assurance-vie vers un PER est une opération tout à fait réalisable. Si votre contrat initial a plus de 8 ans, vous bénéficiez d’un abattement doublé. Toutefois, pour en profiter, vous devez effectuer ce rachat avant le 1er janvier 2023 et réinvestir la totalité des sommes rachetées sur un PER. Il est important de noter que le souscripteur doit être à plus de 5 ans de la retraite pour effectuer ce transfert.

Comment transférer l’épargne d’un PER vers une assurance-vie ?

Il n’est pas possible de transférer l’épargne d’un PER vers une assurance-vie. En effet, les sommes placées dans un PER sont bloquées jusqu’à la retraite du souscripteur. Ce dernier ne peut donc pas réaliser de rachat de son contrat pour le transférer vers un autre type de placement.

Est-ce que je peux récupérer mon épargne avant la retraite sur un PER ?

Oui, il existe des cas de déblocage anticipé prévus par la loi, tels que l’achat de sa résidence principale ou la survenance d’un handicap.

Est-ce que je peux changer les supports d’investissement sur une assurance-vie ?

Oui, l’assuré peut changer les instruments d’investissement à tout moment.

Picture of Vincent Gaspalon

Vincent Gaspalon

Vincent est le créateur de InvestissementFAQ, où il fusionne sa passion pour l'investissement passif avec son expertise en tant qu'ancien conseiller en gestion de patrimoine. En 2023, il a créé cette plateforme pour partager des stratégies d'investissement éclairées, visant à simplifier la finance pour ses lecteurs. Engagé à démocratiser l'investissement, Vincent guide chacun vers l'autonomie financière avec acuité et pédagogie.

Sommaire

Prenez les commandes de vos investissements.

Profils

Dernier articles

Préambule

Le contenu publié sur investissementfaq.fr, y compris les articles, les recommandations, les commentaires et les points de vue, ne sont pas à interpréter comme des conseils d’investissement au regard des normes établies par les articles L. 321-1 et D. 321-1 du Code Monétaire et Financier. Ces informations ne sont pas destinées à se substituer aux conseils personnalisés d’un professionnel qualifié, qui serait fondé sur une analyse détaillée des besoins spécifiques de chaque client.

Nous tenons également à souligner que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et qu’investir comporte un risque de perte en capital. Nous vous encourageons à toujours considérer ces risques dans vos décisions d’investissement.

Copyright © 2023 investissementFAQ 

9c77c6e6a515faf625a31792187f04dcTTTTTTTTTTT

Masterclass gratuite

En cliquant sur le bouton ci-dessus vous acceptez que votre adresse mail soit enregistrée dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité afin de recevoir notre newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en nous adressant un email ou en cliquant directement sur les liens de désinscription.