Epargne financière : Bien choisir sa solution

une figurine sur des pièces euros pour sa solution d'épargne financière

Aujourd’hui, vous trouverez plusieurs choix lorsqu’il s’agit d’épargne financière et ils ne se valent pas tous. En effet, le marché regorge de solution d’épargne mais choisir le bon n’est pas toujours facile. Alors afin de vous aider, j’ai fait cet article qui vous servira de guide pour que vous ayez toutes les cartes en mains.

Comment faire un choix

Pour bien choisir, il faut avant tout se poser les bonnes questions et se renseigner. En effet, vous ne pouvez pas vous lancer dans une solution d’épargne financière sans bien prendre en compte tous les aspects de la solution.

Je vais prendre un exemple simple pour illustrer ce que je viens de vous dire : prenez par exemple un ordinateur. Vous comptez acheter un ordinateur pour enfin naviguer sur le web ; alors votre premier réflexe est de voir quels sont les modèles, quels sont leurs spécifiés et bien entendu ; c’est à partir de cela que vous verrez si c’est un bon investissement.

C’est exactement pareil en termes de plan d’épargne, vous devez regarder les offres et les différents types de plan avant de vous lancez. Par ailleurs, afin que vous puissiez bien tout prendre en compte, je vous propose de voir quelques solutions d’épargne financière. Certaines de ces solutions sont plus avantageuses que d’autre mais, vous aurez avec cette liste non exhaustive, les informations nécessaires pour bien choisir la solution qui assurera votre avenir et qui correspond à vos besoins.

Pour allez encore plus loin, vous pouvez également réaliser une étude patrimoniale avec un expert qui vous conseillera sur les différentes solutions s’offrant à vous en fonction de vos objectifs.

Les différents types de solution d’épargne financière

Le livret A

Le livret A est une vraie page de l’histoire car, il est le fer de lance de la Caisse d’épargne. Aujourd’hui, le fameux livret A est distribué par tous les établissements bancaires français. Par ailleurs, il faut que vous sachiez que ce qui est collecté grâce à ce livret sert à financer des logements sociaux. Pour son taux de rémunération, il est fait par rapport à l’inflation et taux des prêts entre banques. Cependant, ce taux (le taux de rémunération) peut toutefois être changé par le gouvernement par exemple pour maintenir le pouvoir d’achat.

Tout le monde peut souscrire à un Livret A. Si vous êtes mineur ou quel que soit leur âge, vous pouvez ouvrir ce livret. Mais pour les mineurs, le livret doit être surveillé par les parents. Attention : il est strictement interdit d’avoir plus d’un Livret A. Le Livret A est très populaire car, il est moins risqué. En effet, votre capital est garanti car, le taux de rémunération est fixé dès le départ par le Gouvernement. Sa force reste le fait que les mouvements retrait sont presque immédiats ; les fonds sont virés sous 24 heures. En gros, le Livret A est un système d’épargne qui ne dure pas dans le temps.

L’avantage et les limites du livret A

Le premier avantage avec le livret A est que son seuil d’accès est très bas ; en plus de cela, il est tout à fait possible de faire des virements quotidiens ou plus ou moins réguliers de son compte vers son Livret A. Par ailleurs, vous qui êtes détenteur du Livret A ; vous ne prenez aucun risque. Et cela, ni sur le capital versé ni sur la rémunération. Enfin, la fiscalité est particulièrement avantageuse lorsqu’il s’agit de la rémunération du livret A (ni prélèvements sociaux ni impôt).

Pour les limites : le maximum que vous pouvez faire en termes de dépôt sur votre Livret A est de 22 950 €. Cela étant dit, ce montant peut être augmenté de 12 000 € en usant de ce que l’on nomme LDD ou Livret de Développement Durable. Le LDD est exactement pareil au Livret A,mis à part ce petit détails. Attention : il existe une limite quant à la rémunération du Livret A. Le taux d’intérêt de 0,75 % n’est plus d’actualité, maintenant il est de 0,50%.

Les livrets d’épargnes

Le livret d’épargne est maintenant devenu de plus en plus populaire grâce à l’essor de certaines sociétés comme : ING, AXA Banque, B for Bank, etc. C’est un système d’épargne qui est particulier car le taux est doper durant une période donnée et la rémunération va de pair avec une prime d’entrée.

Je dirais que le livret d’épargne est fait pour toute personne majeure. Aujourd’hui, vous avez aussi la possibilité de trouver ce système d’épargne dans les banques et les sociétés financières. Contrairement au Livret A, toute personne physique a le droit d’avoir plusieurs livrets d’épargnes ; selon ses envies. Côté intérêts, les livrets d’épargne proposent des taux d’intérêts doper ; mais cela pour quelques mois seulement. Lorsque le mois où les taux sont boostés se termine, la rémunération n’est pas si attrayante car, elle ne dépasse pas dans la grande majorité les 1% avant fiscalité. En bref, ce livret n’est pas fait pour les projets à long terme mais plutôt ceux à court terme.

Avantages et limites

En termes d’avantage, le livret d’épargne propose des rémunérations connues à l’avance et un placement de capital garantit. Le livret est aussi facilement utilisable en cas d’urgence car, les fonds sont disponibles dans un délai d’une semaine.

Lorsque la période de boost arrive à son terme, les livrets d’épargne rémunèrent de façon très limitée (généralement entre 1% et 1,2%). Le côté négatif reste aussi le fait que cette rémunération est soumise à 12.8% (prélèvement forfaitaire libératoire) et 17,2% (prélèvements sociaux).

Le plan d’épargne en action ou PEA

Le PEA est avant tout un compte de titres. Avec le PEA vous bénéficiez de conditions fiscales avantageuses ; mais vous devez investir sur une catégorie de supports très limitée. Les sommes versées au PEA, comme son nom l’indique, doivent tous être mises dans des actions françaises ou européennes.

Ce système d’épargne est comme tous les systèmes d’épargnes français ; vous pouvez y souscrire lorsque vous êtes majeur. Attention : Comme le livret A, vous n’êtes pas légalement autorisé à avoir plusieurs PEA (pour les conjoints, c’est un par personne). Sachez par ailleurs, que tout ce qui tout autour de l’investissement en actions est dans la catégorie des placements risqué. Vous prenez des risques avec vos capitaux pour avoir une rémunération plus que conséquente (comme dans les actions en bourses bien connues des traders). Aussi, les avantages fiscaux ne se voient qu’après 5 ans. Donc, le PEA est à privilégier pour les projets à très long terme (minimum 5 ans).

Avantages et limites

La fiscalité du PEA est plus qu’avantageuse. En effet, les gains réalisés sont capitalisés dans la PEA ; c’est seulement après 5 ans que vous pouvez jouir de cette fiscalité. Si vous faites un retrait après 5 ans, vous n’aurez aucune fiscalité sur ses gains ; mais seulement sur prélèvements sociaux. Si, dans le cas contraire, vous effectuez un retrait avant les 5 ans, les gains sont taxés à 19% + PS (Prélèvement sociaux).

La limite du PEA est son style puisque c’est un système qui utilise exclusivement un investissement en actions. Par ailleurs, vos versements ne doivent pas excéder 150 000 euros pour la PEA simple ; et pour la PEA jeune, ils ne doivent pas excéder 20 000 euros.

L’assurance-vie

L’assurance vie, je dirais, c’est le petit préféré des Français. En effet, c’est le système d’épargne le plus populaire pour beaucoup de français moyen et même de français aisé. Néanmoins, il faut savoir que l’assurance-vie n’est pas à proprement parlé un placement financier ; c’est plutôt une enveloppe fiscale.

Puisque l’assurance-vie est véritablement aimée des français, toutes personnes désirant épargner devraient avoir un contrat. D’ailleurs, vous pouvez avoir plusieurs contrats d’assurance-vie. Dans certains cas, pas si rare que cela ; certains établissements acceptent les mineurs (sous conditions). En générale, une assurance vie est avantageuse fiscalement après 8 ans ; mais depuis 2017, cela a changée. Lorsque vous faites un rachat avant 8 ans, vous aurez 12.80% d’impôt et des prélèvements sociaux. A contrario, après 8 ans, vous aurez 7.50% d’impôt et les prélèvements sociaux qui vont avec. Aussi, pour un placement court terme, je vous conseille de vous tourner vers le fonds en Euros, sans risque. Et pour le long terme, les unités de compte.

Avantages et limites de l’assurance vie

Outre le fait que l’assurance vie soit multifonction, son principal avantage est avant tout sa fiscalité. Premièrement, vos gains n’ont pas de fiscalité tant que les sommes ne font pas l’objet d’un retrait. Deuxièmement, lorsque vous faites un rachat, il y a une limite pour les gains taxable. Troisièmement, l’assurance-vie à l’avantage de supprimer les frais et les dossiers de succession en tous genres.
En effet, lors d’un versement des capitaux avant que l’assuré ait 70 ans, il n’y a pas de taxe ; et cela jusqu’à 152 500 euros pour les bénéficiaires (même s’il n’y a pas de lien familial). Si la somme est plus élevée que cette limite, la taxe ne sera que de 20% pour 700 000 euros et 31.25% si la somme est plus que cela.
Si les versements des capitaux se font après les 70 ans de l’assuré, il n’y a pas de taxe jusqu’à 30 500 euros pour les bénéficiaires. Il est aussi important de savoir que le versement des capitaux pour un couple est totalement exonéré.

Il n’existe pas de limite pour l’assurance-vie en tant que telle. Cependant, puisque les offres d’assurances-vie sont nombreuses et que les contrats ne peuvent pas être transmis ; il faut choisir le bon. Il vous suffit simplement de voir si les frais liés au contrat et que le contrat en question répond à vos besoins.

Le nouveau style d’épargne financière

Ce que vous avez vu en haut est ce que je qualifierais de solution d’épargne financière classique ; mais depuis que le monde à changer, de nouveau style de solution d’épargne a vu le jour. Ce nouveau style est connu sous le nom d’épargne responsable, et elle vous propose deux types de placements :

  • En premier lieu, des placements qui portent le nom de « placement de partage ». Ce type de placement est un peu particulier car, environ 20% des revenus sont donnés sous forme de dons à une association ; une association de vous aurez choisie. L’avantage avec ce type d’épargne financière, c’est que les placements peuvent prendre plusieurs formes (livret d’épargne, des fonds communs ou une assurance vie). Il est bon aussi que vous sachiez que ces dons bénéficient de la fiscalité habituelle en ce qui concerne les dons aux associations. C’est-à-dire, que l’argent a une réduction d’impôt de 66 %. Si c’est pour une association qui s’occupe des plus démunies (soins, hébergements, aide alimentaire), ce sera de 75 %.
  • En second, vous avez les placements d’investissement solidaire. Avec ce type d’épargne, l’épargne est versée en totalité ou partiellement à une association qui œuvre pour le bien sociale ou une association qui s’occupe de l’environnement.

Comment faire pour faire une épargne financière responsable

Pour cette solution, beaucoup de banques, et plus précisément les banques mutualistes, vous propose des livrets d’épargne responsables ou solidaires. Sachez aussi que si vous souscrivez auprès d’une banque, les gains réalisés sur le livret sont reversés partiellement à une association en cheville avec la banque. Par ailleurs, une banque vous proposera plusieurs associations ; et comme cela, vous n’avez qu’à choisir. 

Si vous voulez investir dans la finance responsable le plus populaires des moyens est de placer dans des fonds spécialisés (des fonds détenteurs des labels épargne responsable). Aujourd’hui, presque la totalité des banques et des assurances ainsi que les courtiers … offrent ce type de fonds ; qui sont d’ailleurs disponibles sur un compte titres et les autres types de fonds de placement comme les PEA, les assurances-vie ou les Plans d’épargne retraite (PER).

Conclusion sur l’épargne financière

En guise de conclusion, je dois vous dire que comme très souvent en matière de gestion de patrimoine ; il n’y a pas de solution unique. Par ailleurs, aucune solution d’épargne financière existant ne regroupe que des avantages sans des contreparties. Choisir un bon placement financier pour épargner en ce moment vient avec le fait que vous devez vous posez les bonnes questions. Votre objectif lorsque vous voulez commencer votre aventure dans le monde de l’investissement, la durée de l’épargne et le risque que vous êtes prêt à prendre ; tous ces points seront des facteurs déterminants pour le choix d’une solution d’épargne.

Un pot en verre avec des pièces et une plante verte - L'investissement quotidien et diversifié permet de réduire le risque tout en maximisant le gain potentiel
L'investissement permet de se constituer un patrimoine, de réduire ses impôts, d'anticiper la transmission de son patrimoine et encore de créer des revenus passifs

Vous souhaitez commencer à gérer votre patrimoine ?

Sommaire
e1b435f003323756f5e9d136673f8e78::::::::::::::::::::::::::::