Comment calculer le retour sur investissement ?

un portefeuille noir pour le calcul de retour sur investissement

Pour mener n’importe quel projet ou investissement, il est nécessaire d’utiliser des outils ou des indicateurs de performance. Ces indicateurs sont généralement appelés KPI ou Indicateur clé de Performance, en français. Pour vos investissements ou vos placements financiers, vous devez bien évidemment calculer votre retour sur investissement.

Le retour sur investissement ou RSI est un indicateur qui permet de faire une évaluation du rendement d’une somme investie. Cet indicateur est surtout connu sous le sigle ROI, qui veut dire Return On Investment en anglais. Il est également défini comme un quotient ayant pour objectif de calculer le pourcentage de gain à obtenir d’un investissement par rapport à la mise de départ. Comment calculer le retour sur investissement ? À quoi ça sert ? Faisons un focus sur le ROI dans cet article.

Retour sur investissement : c’est quoi exactement ?

Appelé RSI ou ROI en anglais, le retour sur investissement est un indicateur financier permettant de mesurer et de faire une comparaison sur le rendement d’un investissement. Généralement, le retour sur investissement est basé sur un calcul très simple. C’est le ratio des bénéfices de l’investissement sur le coût de l’investissement.

Autrement dit, le retour sur investissement se définit comme un indicateur essentiel pour pouvoir comparer différents investissements réalisés. Cet indicateur financier permet également de mesurer le rendement d’un investissement tout en prenant compte des sommes investies ainsi que l’argent gagné ou perdu.

Même si le paramètre temps ne va pas intervenir de manière assez évidente dans la formule, les sommes gagnées ou perdues seront considérées sur une période annuelle. Autrement dit, il s’agit alors de rendement annuel.

Aussi, le retour sur investissement est considéré comme un indicateur indispensable pour vous aider à choisir parmi plusieurs projets et ainsi déterminer celui qui va rapporter le plus d’argent par rapport aux sommes initiales investies.

Le retour sur investissement a pour objectif de savoir si un investissement est efficace et rentable. Il est vrai qu’à plus ou moins court terme, un investissement doit être une source de gain pour garantir sa rentabilité.

Quand utiliser le ROI ?

Les investisseurs utilisent généralement le retour sur investissement dans le but de leur aider à sélectionner un projet parmi plusieurs. Parfois, cet indicateur peut également servir pour pouvoir analyser un portefeuille d’investissement. Par ailleurs, le RSI offre une base de comparaison. Il sert aussi d’outil de mesure a posteriori de la rentabilité des sommes investies.

En d’autres termes, ce KPI est très privilégié pour mesurer la performance des actions marketing, notamment pour le marketing digital :

  • RSI d’une campagne adwords, d’inbound marketing,
  • RSI marketing d’une opération de génération de leads, prise en compte de KPIs intermédiaire comme les coûts d’acquisition, le taux de transformation ou encore le taux de conversion, pour in fine, calculer le retour sur investissement,
  • ROI d’une campagne d’emailing,
  • ROI d’une campagne de communication (dépenses publicitaires comparées au bénéfice généré).

L’objectif est en fait de définir si la campagne fut rentable et de faire une étude brève de tous les points à améliorer pour avoir une meilleure performance.

La formule du calcul du retour sur investissement :

ROI = (Recettes – Coûts d’investissement) / Coûts d’investissement

Cette formule pour calculer le ROI est plus fréquemment utilisée pour le marketing, le commerce en ligne. Aussi, il est important de souligner que le calcul du retour sur investissement se fait sur une année. Étant un ratio financier, les risques d’un projet ne sont pas considérés. De ce fait, l’investisseur doit donc avoir conscience des aléas qui peuvent impacter son investissement et donc sa rentabilité.

Cette méthode de calcul va s’appliquer à tous les types d’opérations. Le profit, qui peut être les recettes ou les coûts d’investissement, s’apparente souvent à une marge brute. Il peut s’agir aussi bien de choisir entre plusieurs machines de production que d’évaluer les gains d’une campagne publicitaire.

Une fois ces calculs réalisés, l’investisseur doit alors prévoir un suivi et, pour les investissements importants ou stratégiques un reporting adapté avec un tableau de bord. Ce dernier doit comprendre tous les indicateurs de suivi du projet. Ce dernier va alors permettre de faire un suivi ainsi qu’une analyse de tous les indicateurs sur les dépenses engagées. Il va également permettre de mesurer les retours sous la forme d’indicateurs ou de KPI.

Si le résultat de votre ROI est positif, cela signifie un gain. En revanche, si cet indicateur vous donne une valeur négative, il s’agit alors d’une perte. Dans ce dernier cas, tous les coûts dépassent les dépenses. Le point neutre est quand les recettes et les dépenses sont identiques, donc il n’y a ni profit ni perte.

Quels sont les avantages de la formule du ROI ?

Le calcul du RSI dispose de 2 intérêts majeurs :

  • Sa simplicité : c’est une formule très facile à comprendre et à mettre en application.
  • Sa notoriété : le RSI parle à tout dirigeant ou manager. C’est un indicateur qui exprime quelque chose de concret.

Le RSI fait partie des métriques « universelles » que tout un chacun peut mettre en place et dont il peut communiquer les résultats.

Par ailleurs, le retour sur investissement possède de nombreux avantages, mais également des inconvénients. Faire l’évaluation du RSI est assez difficile sur les réseaux sociaux. De plus, ses informations sont seulement économiques. Le ROI ne prend pas en considération tous les risques encourus par une entreprise. Aussi, sachez que le ROI n’inclut pas les bénéfices sur le long terme. La rentabilité ou non d’un investissement n’est valable qu’à l’instant T. Dans le futur, sa rentabilité peut changer.

Quelles sont les limites du RSI ?

Comme tous les indicateurs de performance, le RSI dispose également de ses propres limites. Cet indicateur n’est pas toujours assez facile à comprendre et à connaître. C’est surtout le cas quand il s’agit de coûts indirects qui sont très difficiles à mesurer. Par ailleurs, la comptabilité analytique est alors une aide nécessaire pour affecter efficacement un ensemble de dépenses à des centres de coûts.

Par ailleurs, le balisage des recettes peut aussi être compliqué. C’est d’ailleurs le cas avec les campagnes publicitaires. Vous devez identifier la réelle part de chiffre d’affaires générée par la campagne. Dans ce cas, la mesure des gains peut être problématique.

En termes de calcul, il montre que la simplicité apparente du ratio masque des raccourcis préjudiciables à sa pertinence. Le calcul du bénéfice produit peut se compliquer quand on prend en compte tous les effets de l’inflation. En revanche, pour des projets à rentabilité lointaine, l’actualisation des chiffres est inévitable.

Ce qui signifie que la focalisation sur le côté financier de l’investissement est un autre inconvénient de cet indicateur financier. Les bénéfices similaires ne sont pas considérés dans ce ratio. On distingue notamment la motivation des collaborateurs, l’amélioration de l’image de marque, la fidélisation des clients.

courbe d'investissement sur un ordinateur

RSI : à quoi ça sert et à qui ?

Le calcul du retour sur investissement peut être utile dans deux cadres différents :

  • Du côté des investisseurs quand ils ont un choix à faire entre deux ou plusieurs produits ou investissements financiers. L’investisseur va alors prendre en compte le retour sur investissement, ainsi que d’autres indicateurs comme le risque.
  • Au sein d’une entreprise quand il faut faire le choix entre différents projets. L’entreprise va pouvoir déterminer à partir du retour sur investissement les produits ou projets les plus rentables.

Faire le calcul du retour sur investissement a pour objectifs principaux d’analyser les performances et d’influencer la prise de décision. En effet, quand on connaît le retour sur investissement d’une action, il sera alors plus facile de pointiller vos choix d’investissement pour pouvoir choisir celui qui sera le plus rentable. Ainsi, il vous sera plus facile de réorienter votre stratégie en s’appuyant sur certains investissements ou à l’inverse, en les supprimant. Le but est de maximiser le taux de rendement et de garantir une rentabilité à l’entreprise avec de bons ratios.

Le RSI touche également le capital humain, car il a pour objectif de favoriser les projets de l’entreprise. La communication du ROI peut se faire à partir d’une communication sur les réseaux sociaux tout en utilisant la branche de marketing-communication pour qu’il y ait un rapide retour sur investissement. Les médias peuvent également vous servir pour une avancée plus performante de cette stratégie digitale.

Il faut quand même faire attention, cet indicateur de performance peut toutefois présenter quelques limites. Pour cause, il faut savoir que le retour sur investissement ne prend pas en considération les autres bénéfices comme l’amélioration de la satisfaction client. De plus, il se base uniquement sur des données purement financières et économiques.

Comment calculer le retour sur investissement ?

La formule ci-après permet de calculer le retour sur investissement en pourcentage très facilement :

Retour sur investissement (%) = (gain de l’investissement – coût de l’investissement) / coût de l’investissement.

Faites attention, car la méthode de calcul du retour sur investissement ne considère pas le risque de chaque projet. Un ROI nettement plus élevé sur un projet peut aussi dissimuler un taux de risque beaucoup plus grand. Dans ce cas, l’investisseur devra alors faire un arbitrage entre rentabilité potentielle et risque encouru.

Dans le cas d’investissements à long terme, il peut être nécessaire d’utiliser un coefficient d’actualisation des flux. Par ailleurs, en matière de finances, il existe une méthode plus précise et à la fois complexe, nommée la valeur nette présente ou Net Present Value. Sachez que si le ROI est positif, vous avez alors réalisé un investissement rentable.

Vous devez également savoir que c’est votre expert-comptable qui est votre meilleur allié pour piloter votre activité au quotidien. Il est alors recommandé de faire appel à son expertise pour vous accompagner dans le suivi de vos indicateurs financiers. Il dispose de toutes les clés de performance dont vous avez besoin.

Ainsi, calculer son retour sur investissement est indispensable afin de définir les objectifs primordiaux de l’entreprise. Le temps passé à effectuer le calcul de votre budget d’investissement et à mesurer l’investissement est décisif.

Le retour sur investissement : exemples

Pour vous aider à y voir plus clair sur le calcul de retour sur investissement, prenons un exemple de cas concret.

Supposons qu’il y a un projet qui demande un investissement de 10 000 euros. Ce budget sera nécessaire pour acheter un véhicule pour faciliter votre déplacement au quotidien. C’est d’ailleurs la meilleure alternative au taxi. Le gain que vous allez gagner par ce projet est de 11 200 euros. Ce sera le chiffre d’affaires généré par les courses effectuées sur une période.

Pour cette période, le vrai retour sur investissement de ce projet sera donc :

(11200 – 10000) / 10000 = 12%.

Prenons un autre exemple pour vous aider à comprendre davantage. Pour un investissement dont le coût est de 10 000 euros et qui restitue un gain de 15 000 euros, le retour sur investissement est égal à (15000-10000) / 10 000 soit égal à 50%.

Pour conclure, entendre le mot « retour sur investissement » peut effrayer de nombreux investisseurs débutants. En revanche, il s’agit d’un outil très facile à utiliser. Le ROI permet de quantifier les gains et une réduction des coûts. De plus, faire votre retour sur investissement grâce au calcul de rentabilité est un excellent moyen de compter l’efficacité de l’investissement et ainsi de mesurer les bénéfices pour être plus rentable au maximum sur les pièces d’investissement.

Le ROI vous permet donc d’être tranquille pour votre capital investi, car vous êtes déjà en connaissance de cause en matière de rentabilité de cette action. Enfin, avoir un excellent retour sur investissement va favoriser l’investissement. De ce fait, vous allez donc pouvoir développer des projets pertinents, voire acquérir une cible, telle qu’un nouveau client.

Les nouveaux clients vont avoir de bonnes impressions sur l’entreprise et celle-ci va certainement gagner en notoriété. Vous pouvez aussi retrouver d’autres méthodes de calcul du ROI qui abordent le retour sur le marketing avec affichage dynamique, taux de clic, campagne publicitaire, nouveaux clients, prospects. Pour faire simple, vous pouvez faire une liste de vos propres critères de RSI au niveau marketing.

Pour toutes questions ou conseils, n’hésitez pas à me contacter. Vous trouverez mes coordonnées sur les pages principales de mon site web. Nous pouvons définir ensemble vos objectifs et mettre en place une stratégie d’investissements répondant à vos objectifs.

Envie d’une étude personnalisée ?

Contactez moi et nous ferons un point sur votre situation actuelle,

vos objectifs et déterminerons la stratégie la plus efficace.

Sommaire
a0cf0d5ead480031669f7b953768b4b0>>>>>>>>>>>>