Acheter des bitcoins : Pourquoi et comment investir ?

Par Vincent Gaspalon

Sommaire

L’arrivée très médiatisée des premiers ETF Bitcoin « spot » aux Etats-Unis, en janvier 2024, a considérablement démocratisé l’accès à la cryptomonnaie reine. Les investisseurs particuliers comme institutionnels peuvent désormais acheter des parts de Bitcoin sur les marchés réglementés, simplement et sans risque de piratage, comme n’importe quelle action. Et vous, devriez-vous acheter des bitcoins ? Si oui, en parts d’ETF ou en jetons « sonnants et trébuchants » sur un wallet ? Chez quel courtier ou exchange ? Voici toutes les clés pour devenir un bitcoiner averti.

Pourquoi investir dans le Bitcoin en 2024 ?

pièce de bitcoin - acheter des bitcoins

Monnaie, réserve de valeur, pari technologique sur la blockchain, actif risqué… le Bitcoin est probablement un peu de tout cela à la fois. Son profil hybride fait sa force et nourrit le débat. À chaque investisseur de se forger sa propre conviction en fonction de sa compréhension et de sa réponse à la question. Une chose est sûre : ignorer le Bitcoin n’est plus une option tant son impact bouscule tous les repères établis.

Potentiel haussier et institutionnalisation

➡️ Avec un nombre limité de bitcoins en circulation (21 millions au maximum), la cryptomonnaie jouit d’une relative rareté qui soutient mécaniquement les prix sur le long terme. De plus en plus d’investisseurs institutionnels et de grandes entreprises s’intéressent au Bitcoin et intègrent la cryptomonnaie à leurs réserves, contribuant à asseoir sa légitimité.

 

Le premier gestionnaire d’actifs mondial BlackRock, avec son ETF iShares Bitcoin Trust (IBIT), a mis tout son poids et sa légitimité au service de cette démocratisation. À la fin du mois de mai 2024, son ETF gérait déjà près de 20 milliards de dollars de bitcoins, surpassant les fonds pionniers de Grayscale. De nombreux autres gérants comme Fidelity ont emboîté le pas. Une véritable révolution pour le Bitcoin, qui continue ainsi sa marche vers une normalisation.

 

En témoigne le spectre très large des investisseurs dans ces nouveaux ETF Bitcoin : cela va d’un fonds de pension d’état (le State of Wisconsin Investment Board avec 100M$ investis) à des hedge funds assez atypiques comme Bracebridge Capital (300M$ investis), en passant par des gérants asiatiques (Hong Kong, Australie) et même la Banque de Montréal !

Diversification de portefeuille

Pourquoi ces derniers investissent-ils maintenant ? Tout simplement en raison de la corrélation de plus en plus marquée entre le cours du BTC et les marchés traditionnels. Autrefois considéré comme totalement décorrélé, le BTC tend à réagir de plus en plus aux soubresauts économiques et géopolitiques mondiaux comme un actif « classique ». Une forme de maturité qui rassure les investisseurs conventionnels.

 

✅  Malgré ce rapprochement avec les marchés traditionnels, le Bitcoin conserve une faible corrélation avec les autres grandes classes d’actifs (actions, obligations, or, immobilier…) sur des horizons de long terme. En ce sens, il constitue un excellent outil de diversification pour les portefeuilles d’investissement.

 

C’est sans doute ce qui a motivé certaines entreprises pionnières dans l’achat de bitcoins. En particulier, la société pionnière de l’investissement en BTC reste l’éditeur de logiciels MicroStrategy, dont le fondateur Michael Saylor est connu à Wall Street comme le « pape » du Bitcoin. Depuis l’été 2020, la société a accumulé 214 400 bitcoins. Cela représente 1% des bitcoins en circulation ! Le pari de MicroStrategy sur le Bitcoin semble payer sur le plan boursier : +1 064 % entre l’été 2020 et la fin mars 2024…

Risques et défis liés à l'investissement en bitcoins

Même si son adoption comme monnaie du quotidien reste limitée en raison de sa volatilité, il est de plus en plus accepté par les commerçants et sert de base à un écosystème financier croissant (prêts, paiements, épargne…). Mais pas sans risques !

Volatilité des cours

Malgré une adoption croissante, le cours du Bitcoin reste soumis à une forte volatilité. Les variations journalières dépassant les 5 % sont monnaie courante, avec des pics à plus de 15 % lors d’annonces impactantes. Cette volatilité s’explique par la jeunesse de cet actif et la taille encore modeste de son marché comparé aux géants de la finance traditionnelle.

 

Les mouvements spéculatifs et l’influence de quelques « baleines » (gros détenteurs) accentuent cette volatilité, avec des risques de liquidation importants pour les investisseurs utilisant un levier. Le Bitcoin n’est donc pas un placement de bon père de famille et nécessite des nerfs solides. Des pertes de 70 à 80 % comme en 2018 ou 2022 sont toujours possibles.

graphique volatilité bitcoin - acheter des bitcoins

Source : bitbo.io

Cyberattaques et piratages d'exchanges

⚠️ Malgré des progrès constants en termes de sécurité, l’écosystème des cryptomonnaies reste une cible de choix pour les pirates informatiques. Les plateformes d’échange (exchanges) cristallisent une grande partie de ces attaques en raison des montants en jeu.

 

Pas un semestre ne passe sans qu’une plateforme ou un projet ne se fasse dérober des millions de dollars de cryptos, causant parfois sa faillite comme FTX fin 2022. Si les exchanges font des efforts, aucun n’est à l’abri et miser uniquement sur leur système d’assurance est périlleux. Le risque « d’exchange » reste réel pour tout investisseur crypto.

Risques de perte ou vol des clés privées

En achetant des bitcoins, vous devenez votre propre banque. Une liberté qui a un prix : la responsabilité de la sécurité de vos avoirs. Sur la blockchain Bitcoin, la possession des bitcoins est matérialisée par des clés privées, sortes de mots de passe donnant accès à vos fonds. Si vous perdez ces précieuses clés, vous perdez vos bitcoins, souvent sans recours possible.

 

Chaque année, ce sont des millions de dollars de BTC qui partent en fumée, emportant les économies d’investisseurs étourdis ayant oublié de sauvegarder correctement leur portefeuille. Les vols de clés privées par hameçonnage ou malwares sont aussi légion. La sécurité et la sauvegarde des clés est un impératif trop souvent négligé.

Incertitudes réglementaires

Malgré des avancées comme le feu vert aux ETF spot, l’incertitude réglementaire continue de peser sur le Bitcoin et les cryptos. Aux États-Unis, le gendarme boursier (SEC) maintient une ligne dure envers les actifs numériques, les assimilant souvent à des titres financiers non déclarés. En Europe Asie aussi, le nouveau réglement MiCA est sur le point d’entrer en vigueur. Les récents booms des ETF sur Bitcoin et les solutions de confidentialité Bitcoin sont dans le viseur de ces réglementations.

 

Le flou juridique et fiscal décourage encore de nombreux investisseurs. Le risque d’un tour de vis réglementaire sévère, voire d’une interdiction pure et simple de détention par les particuliers, comme évoqué en Inde, n’est pas à exclure. Sans parler de l’impact carbone du minage, dans le viseur de nombreux régulateurs. Même s’il n’est pas l’actif crypto le plus ciblé par les régulateurs, le statut légal du Bitcoin est loin d’être gravé dans le marbre…

Acheter des parts d'ETF Bitcoin ou des jetons BTC « sonnants et trébuchants » ?

Pour un investisseur souhaitant s’exposer au Bitcoin, le choix entre acheter directement des bitcoins ou investir dans un ETF adossé au BTC se résume à arbitrer entre praticité et souveraineté.

Acheter des bitcoins : passer par un ETF ou acheter de vrais jetons ?
CritèresETF BitcoinAchat direct de BTC
Propriété des bitcoinsIndirecte (via l'ETF)Directe
Sécurité et stockagePris en charge par l'émetteur de l'ETFSous votre responsabilité
Risque de piratageTrès faibleDépend de la sécurité de la plateforme et du wallet
Facilité d'achat/venteTrès simple, via un courtier en ligne classiqueNécessite de passer par une plateforme d'échange
FraisFrais de gestion de l'ETF + spreadFrais de transaction mais pas de frais récurrents
FiscalitéImposition sur les plus-values, comme les actionsImposition spécifique aux crypto-actifs
Risque de contrepartieDépendance à l'émetteur, peu de risqueAucun si vous conservez vous-même vos BTC
Utilisation comme moyen de paiementNonOui, BTC acceptés par de nombreux commerçants
Exposition à la performance du BTCOui, moins les fraisOui, exposition totale aux variations du cours
Risque de censure/saisieOui, l'ETF peut suspendre la création/rachatNon, les BTC sont souverains si vous avez les clés
TransparenceDépend de la communication de l'émetteurTotale, transactions visibles sur la blockchain
Compréhension requiseAccessible à tousNécessite un minimum de connaissances techniques

✅ Les ETF Bitcoin au comptant qui ont vu le jour début 2024 offrent l’avantage d’être très simples d’accès et d’utilisation :

 

  • Ils peuvent être achetés et vendus via un courtier classique, comme n’importe quelle action, sans avoir à se soucier de la sécurité et du stockage des jetons.

 

  • Ils permettent aussi d’intégrer le Bitcoin à un compte-titres ordinaire. En revanche, vous ne possédez pas « physiquement » vos bitcoins et devez faire confiance à l’émetteur de l’ETF.

 

  • Les frais de gestion, bien que faibles (de 0,12 % pour IBIT de iShares à 0,25 % pour HODL de VanEck), s’ajoutent au spread et réduisent la performance, contrairement à la détention directe.

 

Acheter et conserver soi-même ses BTC procure une plus grande liberté et une vraie propriété, dans l’esprit originel du Bitcoin. Vos bitcoins ne peuvent pas être censurés ou saisis. Mais cela implique davantage de responsabilités : choix d’une plateforme d’échange fiable, transfert vers un portefeuille sécurisé, sauvegarde des clés privées, plus grande complexité fiscale

 

➡️  En résumé, les ETF conviendront aux investisseurs ne souhaitant pas gérer la sécurité de leurs bitcoins et prêts à sacrifier un peu de liberté et de rendement contre davantage de simplicité. La détention directe sera privilégiée par les puristes voulant maximiser leur souveraineté et leur exposition au cours. Un mix entre véhicule régulé et jetons est aussi envisageable, nous vous montrons comment dans notre article dédié à l’achat de crypto monnaie.

Où acheter ses premiers bitcoins : Broker ou Exchange ?

Pour investir dans les cryptomonnaies, deux grandes familles de plateformes s’offrent à vous : les exchanges (bourses d’échange) et les brokers (courtiers). Choisir entre les deux dépendra de votre profil et de vos objectifs.

 

Les exchanges comme Binance, Kraken ou Coinbase sont de véritables places de marché où les traders vont pouvoir s’échanger des cryptos avec un carnet d’ordres. Ils offrent des fonctionnalités avancées de trading, mais requièrent une certaine expertise.

 

À l’inverse, les brokers comme Coinhouse, Bitpanda ou StackinSat sont des intermédiaires simplifiant l’achat et la vente, sans nécessiter de connaissances poussées. Leur prise en main facile parlera davantage aux investisseurs débutants.

 

💰 Voici un tableau comparant les principales caractéristiques de ces deux types d’acteurs :

Acheter des bitcoins : se tourner vers un broker ou un exchange ?
ActeurExchangesBrokers
ExemplesBinance, KrakenCoinhouse, Bitpanda
FonctionnementPlace de marchéIntermédiaire simplifié
Public cibleTraders expertsDébutants
FraisSouvent < brokersPlus élevés qu'exchanges
Coins proposésLarge choixChoix plus restreint
LiquiditéVariable selon pairesDeal au meilleur prix

Suite à la chute retentissante de la bourse crypto FTX fin 2022, de nombreux investisseurs particuliers se tournent vers des acteurs jugés plus sûrs pour acheter et vendre, quitte à payer des frais un peu plus élevés. Les courtiers européens, soumis à des régulations plus strictes, pourraient en profiter. Zoom sur quelques acteurs clés disposant d’un enregistrement PSAN (prestataire de services sur actifs numériques) auprès de l’AMF.

logo coinhouse - acheter des bitcoins

- Coinhouse

Pionnier français des services cryptos depuis 2014, propose l’achat, la vente et la conservation de plus de 50 cryptomonnaies en euro. Son statut PSAN et la présence de conseillers clientèle rassurent, mais les frais restent élevés : jusqu’à 3,49% par achat en carte bancaire, 2 % sur les achats programmés.

logo stackinsat - acheter des bitcoins

- StackinSat

Jeune pousse française créée en 2021, StackinSat a fait le pari audacieux de se consacrer exclusivement au Bitcoin. Son plan d’épargne en Bitcoin (PEB) séduit par sa simplicité et ses frais parmi les plus bas du marché (jusqu’à 0,5 % pour l’offre Premium).

 

La start-up mise sur l’optimisation technologique, avec l’utilisation systématique du « batching » pour réduire les coûts de transaction. Elle envoie quotidiennement les bitcoins épargnés sur les wallets de ses 1000 à 1500 clients, plutôt que de les conserver comme le font la plupart des plateformes.

logo bitpanda - acheter des bitcoins

- Bitpanda

Bitpanda, fintech autrichienne créée elle aussi en 2014, séduit par sa licence nationale très exigeante. L’achat et la vente d’une cinquantaine de cryptos y sont possibles en euro, avec en plus des services sur actions, ETF, or et argent. Revers de la médaille : des spreads pouvant atteindre 4 % malgré l’affichage zéro frais.

logo revolut - acheter des bitcoins

- Revolut

Le mastodonte britannique des néobanques, met en avant sa simplicité d’utilisation et son large catalogue de cryptos (100+). Ses frais sont dans la moyenne basse : 1,99 % pour les clients standards, 0,99 % pour les premiums. Mais comme Trade Republic, la fintech n’offre pas encore la possibilité de transférer ses cryptos hors de l’app. À suivre cependant car la néobanque vient de lancer son exchange, mais uniquement pour la clientèle britannique qualifiée.

logo coinbase - acheter des bitcoins

- Coinbase

Le géant américain du trading de cryptomonnaies, a franchi un cap important en obtenant son enregistrement PSAN en France en décembre 2023. En se conformant aux régulations françaises et européennes, elle rassure ses utilisateurs. Avec son interface intuitive et son large choix de cryptos, Coinbase reste une porte d’entrée privilégiée pour de nombreux particuliers souhaitant acheter des bitcoins.

logo binance - acheter des bitcoins

- Binance

Le leader mondial des échanges de cryptomonnaies en termes de volumes, a également réussi à décrocher le précieux sésame du PSAN en mai 2022. Un tournant pour la plateforme souvent critiquée pour son manque de transparence (l’identité inconnue de son siège) et ses brouilles avec les régulateurs. En se pliant aux exigences françaises, Binance a quelque peu redoré son blason et attiré une nouvelle clientèle en quête de sécurité. Son écosystème pléthorique de services (staking, NFT, dérivés…) en fait un acteur incontournable.

ampoule transparente png

En résumé, si les courtiers ne sont pas exempts de défauts, leur cadre réglementaire et leur transparence en font des alternatives de plus en plus crédibles aux exchanges purs pour qui souhaite explorer l’investissement en Bitcoin en limitant les risques.

Sécuriser et stocker ses bitcoins

Dernière étape clé : mettre rapidement ses BTC à l’abri une fois achetés pour réduire la possibilité d’un piratage ou se prémunir d’une faillite de l’exchange.

Retirer rapidement ses BTC de l'exchange vers son wallet personnel

➡️  Dès réception de vos BTC, effectuez sans tarder un retrait vers l’adresse de réception de votre wallet personnel créé en amont. Les exchanges permettent ce retrait moyennant des frais fixes souvent autour de 0,00005 BTC.

 

Ne conservez sur le site que le strict minimum pour vos futurs achats/ventes. Le gros de vos avoirs doit être stocké sur votre propre portefeuille.

Fragmentation des avoirs sur plusieurs wallets

Surtout si vous possédez une quantité importante de BTC, pensez à fragmenter vos avoirs sur plusieurs wallets. Logiciels et hardware. À la façon de comptes bancaires séparés pour votre épargne et vos dépenses courantes.

 

Cela limite l’impact d’un vol ou d’une perte de clés sur une partie de vos fonds. Comme le dit l’adage, ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier.

Sauvegarde redondante des clés privées (règle du 3-2-1)

✅  Pour la sauvegarde de vos précieuses clés privées, appliquez la règle du 3-2-1 : conservez au moins 3 copies de votre phrase de récupération, sur 2 supports différents, dont 1 délocalisé géographiquement.

 

Par exemple : une copie gravée sur une plaque métallique chez vous, une copie papier dans un coffre de banque et une copie gravée sur un autre support chez un proche de confiance. Ainsi, vous vous prémunissez d’une destruction ou d’une perte dans votre logement principal.

schéma sauvegarde règle 3-2-1. acheter des bitcoins

Quelle est la meilleure stratégie pour réussir son investissement dans Bitcoin ?

Pour les investisseurs convaincus par le potentiel de long terme du Bitcoin, mais freinés par sa forte volatilité, la stratégie d’investissement DCA (Dollar Cost Averaging) est une piste intéressante. Le principe : investir régulièrement un montant fixe en BTC plutôt que de chercher à « timer » ses achats.

 

Concrètement, cela revient, par exemple, à acheter pour 100 de bitcoins chaque mois, quels que soient les cours. L’objectif est de lisser son prix de revient moyen et réduire l’impact des soubresauts de marché. Des plateformes régulées comme Bitpanda et StackinSat permettent de créer et de lancer facilement ce type de plans d’épargne automatisés.

 

Que donnent les backtests sur le cours du Bitcoin ? En simulant un investissement de 100 € par mois, on obtient :

  • Sur 2022 (-64 %) : -34 % (portefeuille de 1 200 € à 791 €)
  • Sur 2023 (+155 %) : +41,8 % (portefeuille de 1 200 € à 1 702 €)
  • Sur 2022-2023 : +52,8 % (portefeuille à 3 668€ pour 2 400€ investis)
  • Sur 5 ans (2019-2023) : +1 453 %
  • Sur 8 ans (2016-2023) : +6 630 % !

 

graphique backtest investissement bitcoin dca. acheter des bitcoins

Malgré des résultats mitigés sur 2022 pris isolément, la stratégie DCA démontre tout son intérêt sur le moyen-long terme. On observe des performances significatives, qui surpassent largement l’inflation et les rendements des placements traditionnels.

 

Bien qu’il faille rester prudent sur son allocation et les risques, le DCA apparaît donc comme une option pertinente à un moment donné. C’est une ligne de conduite simple à suivre pour exposer progressivement une partie de son épargne au potentiel du Bitcoin et aux autres cryptomonnaies. Prenez d’ailleurs une minute pour consulter notre article dédié aux crypto monnaies à fort potentiel en 2024.

ampoule transparente png

Gardez en tête que les performances passées ne préjugent pas des performances futures. En 2016, les crypto-monnaies étaient peu populaires et les volumes d’échanges étaient limités.

Conclusion : Bitcoin 2024, Opportunité et Prudence

Au terme de cet article, le constat est clair : acheter des bitcoins en 2024 relève autant de l’opportunité que du défi. Le Bitcoin reste un actif risqué et spéculatif. Sa volatilité peut engendrer de lourdes pertes pour les investisseurs mal préparés. Il existe une règle d’or, qui est de n’investir que ce que l’on est prêt à perdre, sans compromettre son train de vie.

 

✅  Déterminez une somme raisonnable au regard de votre épargne totale et de vos revenus. 1 à 5 % est souvent cité comme un bon début. Augmentez graduellement avec l’expérience, sans céder au Fear Of Missing Out (FOMO). Mieux vaut arriver en retard que mal préparé, comme nous le développons dans notre guide complet sur les cryptomonnaies.

 

Enfin, la clé de la réussite reste l’éducation. Le Bitcoin est un actif complexe adossé à une technologie en constante évolution. Sa compréhension fine nécessite curiosité et efforts. Prenez le temps de vous former via : 

  • Des newsletters spécialisées (Capital Wall3t, The Big Whale, Bankless…)
  • Des podcasteurs reconnus (Stephan Livera, What Bitcoin Did…)
  • Des échanges avec la communauté (Discord…) pour confronter vos analyses.

 

Le Bitcoin n’est pas une martingale, mais pour qui saura l’apprivoiser avec sagesse et patience, il tient certainement une place de choix dans le patrimoine de demain. Alors, prêt à tenter l’aventure ?

Les conseils de investissement Faq

Le Bitcoin n’est pas une martingale, mais pour qui saura l’apprivoiser avec sagesse et patience, il tient certainement une place de choix dans le patrimoine de demain. Alors, prêt à tenter l’aventure ?

BESOIN D'UN CONSEILLER ?

Vous souhaitez bénéficier de mon expertise et de mon conseil :  

je vous propose mes services afin d’analyser votre dossier (donnée financière, fiscalité), de définir vos objectifs et faire en sorte de définir les stratégies les plus efficaces. Vous bénéficiez de mon conseil en tant que professionnel indépendant.

Questions fréquentes

Le moyen le plus simple pour acheter des bitcoins est probablement d’utiliser une plateforme de type Coinbase ou Binance.

 

Voici comment procéder :

  1. Créer un compte : Rendez-vous sur le site de la plateforme et créez un compte en fournissant vos informations personnelles.
  2. Ajouter vos informations de paiement : Renseignez vos informations de paiement, comme votre carte bancaire.
  3. Vérification d’identité : Vous devrez vérifier votre identité en téléchargeant une copie de votre carte d’identité ou de votre passeport. Cette étape est essentielle pour des raisons de sécurité et de conformité réglementaire.
  4. Acheter des bitcoins : Une fois votre compte vérifié et approvisionné, vous pouvez acheter instantanément des bitcoins pour 100 € ou tout autre montant souhaité.

 

Utiliser une plateforme est une méthode populaire et sécurisée pour acheter des bitcoins, grâce à leurs interfaces conviviales et leurs processus de sécurité robustes. Assurez-vous de comparer les frais de transaction et de dépôt pour maximiser votre investissement.

Si vous souhaitez acheter des bitcoins, il existe plusieurs plateformes dédiées à l’achat de cette crypto-monnaie. Des acteurs majeurs tels que eToro, Coinbase ou Binance proposent des services permettant d’acquérir des bitcoins en toute simplicité.

Pour acheter des bitcoins, vous pouvez utiliser différentes méthodes. L’une des méthodes les plus courantes consiste à utiliser une carte bancaire pour effectuer votre achat. Sur des plateformes comme eToro, vous pouvez facilement acheter des bitcoins en utilisant votre carte bancaire.

Une autre option est le virement bancaire. De nombreuses plateformes vous permettent de transférer des fonds via virement depuis votre compte bancaire pour acheter des bitcoins.

Il est important de noter que la valeur des bitcoins est volatile et peut fluctuer rapidement. Avant de faire un investissement, il est donc conseillé de suivre attentivement les cours des cryptomonnaies et de surveiller les tendances du marché.

Investir dans le Bitcoin peut être une décision judicieuse grâce à son potentiel de forte croissance et à sa popularité croissante. Acheter des bitcoins offre plusieurs avantages, notamment :

 

  1. Potentiel de croissance élevé : Le Bitcoin a montré une croissance impressionnante depuis sa création. Les analystes et les investisseurs continuent de voir un potentiel de hausse à long terme​.
  2. Adoption croissante : De plus en plus d’entreprises et de plateformes acceptent le Bitcoin comme moyen de paiement, ce qui renforce sa légitimité et son utilité​.

 

Cependant, il est crucial de noter que le Bitcoin est également très volatile. Les fluctuations de prix peuvent être importantes, ce qui comporte des risques pour les investisseurs.

 

Voici quelques conseils pour minimiser ces risques :

  1. Comprendre le marché : Avant d’acheter des bitcoins, prenez le temps de bien comprendre comment fonctionne le marché des cryptomonnaies. Suivez les tendances et les actualités pour prendre des décisions informées.
  2. Diversification : Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Diversifiez vos investissements pour répartir les risques entre différents actifs.
  3. Plateformes sécurisées : Utilisez des plateformes fiables pour acheter des bitcoins en toute sécurité​.

Le minimum pour acheter des bitcoins dépend de la plateforme d’échange utilisée. Certaines plateformes permettent d’acheter des fractions de Bitcoin pour seulement quelques euros, rendant l’investissement accessible à presque tous les budgets.

 

Par exemple :

  1. Coinbase : Sur Coinbase, vous pouvez commencer à acheter des bitcoins avec un minimum de 10 €. Cette plateforme est reconnue pour sa facilité d’utilisation et sa sécurité robuste.
  2. Binance : Binance permet également d’acheter des bitcoins avec un montant minimum très bas, souvent autour de 10 € également. Binance est connue pour ses faibles frais de transaction et sa large gamme de cryptomonnaies disponibles.
  3. Kraken : Kraken propose des achats de bitcoins avec des montants minimums similaires, offrant des options flexibles pour les nouveaux investisseurs.

 

Pour acheter des bitcoins en France :

  1. Inscrivez-vous sur la plateforme de votre choix.
  2. Vérifiez votre compte en soumettant les documents nécessaires.
  3. Déposez des fonds via un mode de paiement comme une carte bancaire ou un virement.
  4. Achetez des bitcoins avec le montant souhaité.

 

Ces plateformes offrent des moyens simples et sécurisés pour commencer à investir dans le Bitcoin, même avec de petits montants. Pour plus d’informations et pour commencer à acheter des bitcoins, consultez les sites des plateformes mentionnées.

Investir 100 $ en Bitcoin peut être une décision judicieuse si vous souhaitez explorer le marché des crypto-monnaies. Acheter des bitcoins avec un petit montant comme 100 $ permet de vous familiariser avec le fonctionnement des transactions et de suivre l’évolution du Bitcoin, tout en limitant votre risque financier.

 

Voici pourquoi cela peut valoir la peine :

 

  1. Apprentissage : Avec un investissement modeste, vous pouvez apprendre les bases du trading de Bitcoin, comprendre les fluctuations du marché et tester différentes stratégies d’investissement sans prendre de gros risques.
  2. Potentiel de croissance : Bien que le montant soit modeste, le Bitcoin a montré une croissance significative au fil des ans. Votre investissement de 100 $ pourrait potentiellement croître en valeur si le marché continue de monter.

Le choix entre acheter des bitcoins et acheter des Ethereum dépend de vos objectifs d’investissement. Bitcoin est souvent considéré comme une réserve de valeur, ce qui le rend attrayant pour ceux cherchant une alternative numérique à l’or. Acheter des bitcoins peut être une bonne stratégie pour ceux qui veulent sécuriser leur capital contre l’inflation et les fluctuations économiques​.

 

D’autre part, Ethereum offre une plateforme pour les contrats intelligents et les applications décentralisées, ce qui attire les investisseurs intéressés par l’innovation technologique et les applications blockchain avancées​.

 

Pour ceux qui cherchent à équilibrer potentiel de croissance et risques, diversifier entre les deux peut être judicieux. Acheter des bitcoins offre une stabilité relative en tant que réserve de valeur, tandis qu’investir dans Ethereum peut offrir des opportunités de croissance grâce à son écosystème en expansion et ses nombreuses applications pratiques​.

Oui en France acheter des bitcoins sans plateforme est possible mais peut être risqué. Les transactions de pair à pair (P2P) ou des rencontres communautaires manquent de sécurité et de transparence.

Si vous cherchez à acheter des bitcoins en France, plusieurs plateformes vous permettent d’utiliser PayPal pour effectuer votre achat. Bien que Binance ne supporte pas directement PayPal pour l’achat de bitcoins, vous avez d’autres options solides comme Coinbase et eToro.

 

  1. Coinbase : Sur Coinbase, vous pouvez lier votre compte PayPal pour déposer des fonds, puis utiliser ces fonds pour acheter des bitcoins. Cette méthode est simple et sécurisée, faisant de Coinbase une option populaire pour les acheteurs de bitcoins​​.
  2. eToro : eToro permet également l’achat direct de bitcoins en utilisant PayPal. Vous pouvez facilement financer votre compte eToro avec PayPal et acheter des bitcoins directement sur la plateforme. eToro est apprécié pour son interface conviviale et ses frais relativement bas, ce qui en fait une excellente option pour les investisseurs en cryptomonnaies​.

 

Pour acheter des bitcoins en France de manière sécurisée et pratique avec PayPal, Coinbase et eToro sont des choix recommandés, même si Binance ne prend pas en charge cette méthode de paiement actuellement. Assurez-vous de comparer les frais et les conditions de chaque plateforme pour choisir celle qui répond le mieux à vos besoins.

Le choix entre acheter des bitcoins ou des NFTs dépend largement de vos objectifs d’investissement et de votre tolérance au risque. Le Bitcoin est souvent perçu comme une réserve de valeur, semblable à l’or numérique. 

 

En revanche, les NFTs (tokens non fongibles) représentent la propriété unique d’actifs numériques comme l’art, la musique et d’autres contenus créatifs.

 

Acheter des NFTs peut être intéressant si vous êtes attiré par l’innovation technologique et la possibilité de posséder des œuvres numériques uniques. Les NFTs ont le potentiel d’offrir des rendements élevés, comme en témoignent certaines ventes spectaculaires, mais ils sont également très spéculatifs et moins liquides que les bitcoins. 

 

Pour comprendre en profondeur ce que sont les NFTs, vous pouvez consulter notre article sur la définition des NFTs ou encore cet article qui explique ce qu’est un NFT. Ces ressources vous fourniront une meilleure compréhension de ce nouveau type d’actif numérique et de son fonctionnement.

celle qui répond le mieux à vos besoins.

Masterclass gratuite

En cliquant sur le bouton ci-dessus vous acceptez que votre adresse mail soit enregistrée dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité afin de recevoir notre newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en nous adressant un email ou en cliquant directement sur les liens de désinscription.