Cryptomonnaies : définition, investissement et fiscalité

Par Vincent Gaspalon

Sommaire

S’appuyant sur la technologie blockchain, les cryptomonnaies offrent une alternative décentralisée et sécurisée aux monnaies traditionnelles, et marquent une évolution majeure sur le secteur financier. De l’émergence du Bitcoin en réponse à la crise financière de 2008, à la diversification rapide de l’écosystème avec des altcoins innovants et des stablecoins, elles attirent de plus en plus d’investisseurs, grâce à leur potentiel de rendement élevé. Voici les clés pour bien les comprendre et investir en cryptomonnaies !

Qu'est-ce que la cryptomonnaie ?

Les cryptomonnaies sont des actifs numériques virtuels qui reposent sur la technologie de la blockchain.

un sticker de cryptomonnaies sur la blockchain

Quand est née la cryptomonnaie ?

On pense à tort que la première cryptomonnaie est le Bitcoin (BTC), alors que le concept de monnaie virtuelle a en fait été inventé en 1989, par David Chaum, de l’entreprise DigiCash. Son projet n’aboutira toutefois pas, l’entreprise faisant faillite une décennie plus tard, principalement en raison de sa difficulté à obtenir un large soutien de la part des banques.

 

Il faut attendre 2008 pour que la première forme aboutie de cryptomonnaies comme on les connaît aujourd’hui voit le jour, avec le BTC. Elle est créée par un développeur ou groupe de développeurs sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto.

 

L’objectif est clair : créer une monnaie virtuelle ouverte à tous et infalsifiable, entièrement décentralisée, sans tiers de confiance pour gérer les échanges et valider les transactions. La cryptomonnaie constitue donc un système alternatif au système financier traditionnel et à la monnaie scripturale.

 

L’arrivée du Bitcoin sur le marché s’effectue en réaction face à la crise financière des subprimes de 2008, qui révèle des pratiques imprudentes et une régulation insuffisante des établissements financiers.

Cryptomonnaie : est-ce vraiment une monnaie ?

💰Les cryptomonnaies devraient plutôt être désignées sous le terme de cryptoactifs, car elles ne répondent pas aux critères traditionnels des monnaies. Celles-ci se définissent comme :

 

  • Un instrument d’échange généralisé: la monnaie doit permettre d’acheter et de vendre des biens et services facilement dans la vie de tous les jours. Actuellement, les cryptomonnaies sont acceptées comme moyen de paiement chez un nombre limité de commerçants et fournisseurs de services ;
  • Une unité de compte: la monnaie doit permettre aux consommateurs et aux entreprises de comparer facilement les prix des différents biens et services. En raison de leur volatilité élevée, les cryptos peinent à remplir ce rôle de manière stable et fiable sur le long terme :
  • Une réserve de valeur: la monnaie peut être économisée, retrouvée et échangée à l’avenir sans perdre de sa valeur significativement. La volatilité inhérente aux cryptomonnaies remet en cause cette capacité, et rend précaire leur utilisation comme réserve de valeur, comparé à des monnaies traditionnelles.

 

Toutefois, certains pays comme le Salvador ont adopté des cryptomonnaies comme le Bitcoin en tant que monnaie légale, ce qui marque un tournant potentiel dans la reconnaissance des cryptoactifs dans les systèmes financiers mondiaux.

 

Aujourd’hui, l’écosystème des cryptomonnaies se diversifie et comprend :

[table “” not found /]


Cette diversité illustre la complexité et la richesse de l’univers des cryptomonnaies, et met en lumière la difficulté de les catégoriser strictement comme monnaies au sens traditionnel du terme.

Quel est le lien entre blockchain et crypto-actifs ?

Une définition de la blockchain, traduite en français par « chaîne de blocs », s’impose pour bien comprendre le lien qu’elle entretient avec les cryptos.

 

Elle désigne une technologie de base de données révolutionnaire, sécurisée par des moyens cryptographiques. Cette base de données fonctionne comme un registre transparent et ouvert à tous, qui répertorie les transactions de cryptomonnaies dans un ordre chronologique inaltérable.

Pourquoi une blockchain pour les cryptoactifs ?

C’est le problème de double dépense, inhérent aux cryptomonnaies en raison de leur immatérialité, qui se trouve à l’origine de la création de la première blockchain.

 

Contrairement à une pièce physique ou à un billet de banque, un actif numérique peut être facilement copié ou reproduit. Dès lors, comment être certain qu’une même personne ne dépense pas plusieurs fois la même unité de cryptomonnaie ?

 

Pour que le système des cryptos soit fiable, il faut qu’il permette d’échanger de la valeur sur Internet sans la copier. Si vous transmettez un ETH, celui-ci ne doit plus figurer dans vos actifs, mais uniquement sur le compte de l’acheteur. À l’inverse, par exemple, de la PJ d’un mail, qui est transmise, mais qui reste aussi en votre possession.

 

✅ C’est Nakamoto qui trouve la solution, grâce à la technologie de la blockchain. Ce registre décentralisé et distribué enregistre toutes les transactions sur un réseau d’ordinateurs (nœuds) pour supprimer la double dépense.

 

Dans le réseau Bitcoin, chaque transaction est diffusée auprès de tous les participants. Les mineurs collectent ces transactions en blocs et utilisent un consensus pour valider et ajouter ces blocs de manière séquentielle à la blockchain.

 

Une fois qu’un bloc est ajouté à la blockchain, il est impossible de le modifier ou de le supprimer, ce qui assure que chaque unité de bitcoin ne peut être dépensée qu’une seule fois

Le fondement d’une blockchain

La blockchain s’appuie sur plusieurs principes fondamentaux :  
  • Des bases de données transparentes et traçables : chaque transaction enregistrée sur la blockchain est transparente et traçable par tous ses utilisateurs. Une fois une transaction ajoutée sur la chaîne, elle ne peut plus être modifiée ou supprimée, ce qui élimine la possibilité de fraude et assure l’intégrité des données
 
  • La cryptographie : la sécurité des transactions est assurée par des méthodes cryptographiques avancées, qui utilisent deux clés : une clé publique et une clé privée. La clé publique, qui sert à envoyer des cryptos, peut être comparée à un numéro de compte bancaire que vous partageriez pour recevoir un paiement. Elle ne permet pas à elle seule de débloquer ou de dépenser les cryptomonnaies reçues.

    Pour cela, la clé privée est nécessaire. La clé privée est utilisée pour signer numériquement les transactions, prouvant ainsi la propriété des cryptomonnaies envoyées depuis l’adresse correspondante. Elle fonctionne comme une sorte de signature électronique ou un PIN qui autorise l’accès et le contrôle des fonds.

    Ainsi, lorsqu’une transaction en crypto est initiée, elle est signée à l’aide de la clé privée de l’émetteur, puis vérifiée par le réseau à l’aide de la clé publique correspondante sans jamais révéler la clé privée elle-même. Cette dualité de clés est fondamentale pour le fonctionnement des wallets, ou portefeuilles numériques, qui sécurisent les actifs des utilisateurs
 
  • Le consensus distribué : la technologie blockchain fonctionne sans tiers de confiance centralisé, grâce aux mécanismes de consensus distribué. Ces mécanismes, comme la Preuve de Travail (PoW) et la Preuve d’Enjeu (PoS), permettent de valider les transactions de manière démocratique et sécurisée, et constituent les bases de la finance décentralisée (DeFi).

Les mécanismes de consensus distribué au cœur de la blockchain

Il en existe plusieurs :

 

  • La preuve de travail (PoW, pour proof of work) : dans ce système, les mineurs doivent résoudre des problèmes cryptographiques complexes pour valider les transactions et créer de nouveaux blocs. Bien que sécurisé, ce processus est critiqué pour son inefficacité énergétique. Les mineurs sont récompensés pour leur travail avec des crypto-actifs, ce qui motive leur participation au réseau

 

  • La preuve d’enjeu (PoS, pour proof of stake) : cet autre mécanisme de validation repose sur le staking, lequel consiste à faire valider les transactions par ceux qui possèdent et immobilisent le plus leurs cryptoactifs. Ils sont aussi rémunérés en crypto et sécurisent le réseau, considéré moins énergivore que le PoW 

 

  • La preuve d’autorité (PoA, pour proof of authority) : dans ce modèle, les transactions et la création de nouveaux blocs sont gérées par des validateurs pré-approuvés, ce qui offre une efficacité accrue, mais avec un degré de centralisation plus élevé.

Applications de la blockchain

La technologie blockchain s’applique bien au-delà des crypto-monnaies, et concerne de nombreux secteurs d’activité, grâce notamment aux smart contracts. Ces contrats intelligents automatisent l’exécution d’accords basés sur des conditions préprogrammées, dans des secteurs aussi variés que la logistique et l’immobilier, en passant par les droits d’auteur.

 

Par exemple, un smart contract peut prévoir le versement automatique d’une indemnité aux passagers d’un vol annulé, dans les quelques heures qui suivent l’annulation, sans qu’ils aient besoin de faire un recours auprès de la compagnie aérienne.

C’est quoi un NFT ?

Un NFT (Non-Fungible Tokens) est un type de jeton numérique unique, créé et authentifié grâce à la technologie blockchain. Cependant, contrairement à une cryptomonnaie comme le BTC, qui est fongible (chaque unité est identique et interchangeable avec une autre), un NFT est intrinsèquement non-fongible. Cette non-fongibilité signifie que chaque NFT est unique et ne peut pas être échangé à parité avec un autre NFT.

 

On prend l’exemple d’un billet de 5 euros. Il est interchangeable avec n’importe quel billet de 5 ans : il est fongible. À l’inverse, une place de concert, qui comprend une date, une heure et un numéro de siège, n’est pas interchangeable. Elle est donc non-fongible.

 

Autre spécificité dans cette définition du NTF : il est hautement spéculatif. Ce qui fait sa valeur, c’est d’être unique, c’est pourquoi on le retrouve essentiellement dans les domaines de l’art et du luxe. Les investisseurs, qui disposent de la propriété d’une œuvre unique, cherchent en effet souvent à la monétiser au prix fort.

Source : opensea

Pourquoi investir dans la cryptomonnaie ?

De plus en plus d’investisseurs cherchent à investir dans les cryptoactifs, séduits par le potentiel de rendement élevé et la promesse d’une nouvelle forme de liberté financière.

Acheter des cryptomonnaies pour leur potentiel de rendement élevé

Les cryptomonnaies sont réputées pour leur potentiel de rendement élevé, souvent sans comparaison avec les classes d’actifs traditionnelles comme les actions ou les obligations. La croissance des cryptos peut ainsi allègrement dépasser le 100 %, quand celle du CAC 40, par exemple, « se limite » à 11,18% par an sur les 5 dernières années.

 

Prenons l’exemple du Bitcoin, la plus célèbre des cryptomonnaies :

  • En novembre 2021, elle explose pour atteindre 67 000 dollars / BTC ;
  • Fin 2022, sa valeur plonge sous la barre des 20 000 dollars / BTC ;
  • En 2023, elle enregistre une croissance de 150 % ;
  • Elle bat un nouveau record en mars 2024, avec plus de 68 000 dollars / BTC.

 

Vous le savez déjà, mais un tel potentiel de rendement est associé à un important risque de perte en capital, totale ou partiel.

Cours du Bitcoin depuis 2019 (Source : coingeko)

Les cryptos, des actifs non contrôlés par les États

Autre atout des cryptomonnaies : leur nature décentralisée. Contrairement aux monnaies fiduciaires, elles ne sont contrôlées par aucun État, banque centrale ou institution financière.

 

Leur valeur est déterminée uniquement par l’offre et la demande sur le marché, ce qui les rend moins susceptibles d’être affectées par les politiques gouvernementales, l’inflation, ou d’autres facteurs économiques.

La crypto, un outil puissant de diversification du portefeuille

✅ Diversifier ses investissements consiste à ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, afin d’améliorer le rapport risque / rendement. Les cryptos ont toute leur place dans une stratégie de diversification, du fait de leur absence de corrélation ou de leur faible corrélation avec les classes d’actifs traditionnelles comme les actions, les obligations et l’immobilier.

 

En clair, lorsque les marchés traditionnels connaissent des turbulences ou des baisses, les cryptomonnaies peuvent, à l’inverse, afficher des performances neutres ou positives, apportant ainsi un certain équilibre à votre portefeuille.

 

La versatilité des cryptos repose plutôt sur l’adoption de nouvelles technologies, la réglementation spécifique aux actifs numériques et la dynamique de l’offre et de la demande.

Certaines cryptos deviennent des valeurs refuges

Certaines cryptos, comme le Bitcoin, sont de plus en plus considérées comme des actifs de réserve de valeur. À l’instar de l’or, il est perçu par les investisseurs comme une protection contre l’inflation et les incertitudes économiques, grâce à sa quantité limitée et à la demande croissante des acheteurs.

Quels sont les risques d’un investissement en cryptomonnaies ?

➡️ L’investissement en cryptomonnaies offre des opportunités uniques de rendement, mais il est également assorti de risques significatifs. La volatilité extrême, le risque élevé d’arnaques et un marché qui ne dort jamais constituent autant de facteurs que vous devez prendre en compte avant de vous lancer.

La versatilité du marché des cryptomonnaies

L’un des risques les plus significatifs associés à l’investissement en cryptomonnaie reste la volatilité extrême des valeurs. Contrairement aux marchés financiers traditionnels, le marché des cryptomonnaies peut connaître des fluctuations de prix spectaculaires en très peu de temps.

 

Reprenons encore l’exemple du BTC, qui passe de 65 000 dollars en avril 2021 à 30 000 dollars en juillet 2021. Vous devez avoir les nerfs solides et une bonne dose de sang-froid pour faire face à de telles fluctuations !

Un manque de recul historique sur le marché des cryptoactifs

Un autre défi pour les investisseurs en cryptomonnaie est le manque de recul sur ces marchés, qui rend difficile l’évaluation des tendances à long terme. Le marché date de quelques dizaines d’années, quand celui des Bourses, par exemple, dispose de plusieurs siècles d’existence, offrant ainsi une meilleure visibilité sur son comportement.

 

Un exemple notoire est l’effondrement de la cryptomonnaie Luna du réseau Terra en mai 2022, qui a perdu pratiquement 99.9 % valeur en l’espace de seulement quelques jours… Sans que ce comportement ait vraiment pu être anticipé.

 

Des événements de ce type soulignent l’incertitude et le risque inhérents à un marché relativement nouveau et expérimental, qui ne bénéficie pas encore de la stabilité ou de la prévisibilité des marchés d’actifs plus établis.

graphique cryptomonnaie cours du terra de luna

Cours de Luna du réseau Terra  (Source : coinmarketcap)

Le risque élevé d'arnaques aux cryptomonnaies

Le marché des cryptomonnaies, avec sa croissance explosive et son accessibilité en ligne, attire également un nombre élevé d’acteurs malveillants. Les arnaques, allant des offres initiales de pièces frauduleuses (ICO, pour Initial Coin Offering, c’est-à-dire des levées de fonds) aux piratages des plateformes d’échange, sont de plus en plus nombreuses.

Un marché toujours ouvert

✅ Contrairement aux marchés boursiers traditionnels, le marché des cryptomonnaies reste ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Cette disponibilité constante peut entraîner une pression et un stress accrus pour les investisseurs qui ressentent le besoin de surveiller continuellement leurs placements en cryptomonnaies, afin de réagir aux fluctuations du marché.

Les conseils de investissement Faq

Comme pour tout placement, n’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre. Veillez également à rester informé des dernières tendances et développements du marché !

Comment débuter dans l'investissement en cryptomonnaies ?

Vous souhaitez franchir le cap et vous lancer en crypto ? Voici des conseils pour bien commencer.

3 jetons de cryptomonnaies bitcoin etherum

Investir sur des cryptomonnaies connues

Pour faire vos premiers pas dans le placement en cryptomonnaies, on vous recommande de commencer par des valeurs sûres et d’acheter du Bitcoin (BTC) et / ou de l’Ethereum (ETH), qui restent les cryptomonnaies les plus connues et matures du marché.

 

Ces monnaies digitales représentent une excellente porte d’entrée pour comprendre les fondamentaux de l’investissement en cryptos, dont l’analyse des tendances du marché et la gestion des risques. Un peu comme si vous vous lanciez en Bourse avec des actions Apple !

Choisir des ETF de cryptomonnaies

Vous disposez déjà d’un compte-titres ? Une autre option consiste à acheter des Exchange Traded Funds (ETF) crypto, qui répliquent la performance d’un actif sous-jacent ou d’un indice boursier.

 

Autrement dit, l’ETF constitue un support d’investissement qui vous permet d’ajouter de la crypto dans votre portefeuille d’actif sans en posséder directement. Plusieurs possibilités :

 

  • Les ETF basés sur le BTC;
  • Les ETF basés sur d’autres crypto comme l’ETH, le Ripple (XRP), le Polkadot (DOT) ou encore sur un panier de crypto (le top 10 des crypto par capitalisation, par exemple, disponible chez Bitpanda) ;
  • Les ETF basés sur des sociétés en lien avec la cryptomonnaie, comme Melanion.

 

Un inconvénient toutefois, et pas des moindres : les frais de gestion élevés pour les ETF crypto, quand vous n’avez pas à en supporter pour les cryptos classiques.

Investir en copytrading

Le copytrading constitue une autre stratégie d’investissement particulièrement adaptée aux débutants. La méthode consiste à copier les transactions des investisseurs expérimentés et de les répliquer automatiquement.

 

De cette manière, vous vous épargnez le travail d’analyse et vous pouvez vous former sur le marché des cryptos sans y passer trop de temps.

 

En revanche, vous devez vous montrer vigilant dans le choix du trader suivi ! Examinez notamment ses performances passées. Même si elles ne présagent pas des performances futures, leur stabilité sur le long terme constitue un bon indice de fiabilité.

Comment investir dans la cryptomonnaie ?

Vous devez bâtir votre stratégie d’investisseur, choisir une plateforme où acheter des cryptos et lancer vos premiers ordres d’achat.

3d des différentes cryptomonnaies fond noir

Définir une stratégie d’investissement dans les cryptomonnaies

Une stratégie d’investissement efficace dans la cryptomonnaie repose sur plusieurs piliers :

• La diversification du portefeuille

achetez du BTC, de l’ETH, mais aussi d’autres cryptos afin que les pertes et les gains se lissent dans le temps ;

• La compréhension des cycles de marché

les cycles désignent les phases successives par lesquelles passent le marché, optimistes et pessimistes. Vous devez être à même de reconnaître les signes avant-coureurs d’un changement de tendance et d’ajuster votre stratégie d’investissement en conséquence. Les indicateurs de changement de cycle peuvent inclure des facteurs macroéconomiques, des changements réglementaires, des avancées technologiques, la psychologie des investisseurs…

• Les analyses technique et fondamentale

l’analyse technique se concentre sur l’étude des mouvements de prix et des volumes de transaction, en utilisant des graphiques et divers indicateurs mathématiques pour prédire les tendances futures du marché. L’analyse fondamentale, elle, cherche à évaluer la valeur intrinsèque d’une cryptomonnaie en tenant compte des facteurs sous-jacents qui pourraient influencer sa valeur future. Comme la technologie blockchain sur laquelle la monnaie repose, la force et l’expérience de l’équipe de développement, la taille et l’engagement de la communauté, les partenariats stratégiques, l’utilité et les cas d’usage de la monnaie…

Et surtout en matière de stratégie, faites preuve de discipline ! Résistez à la tentation de suivre les mouvements de marché impulsifs et restez fidèle à votre stratégie initiale, même dans les périodes de volatilité élevée.

Choisir la cryptomonnaie dans laquelle investir

Pour éviter les arnaques et sécuriser vos investissements, vous devez sélectionner des plateformes reconnues pour leur fiabilité, leur conformité réglementaire et leur sécurité.

 

Parmi les plateformes sûres et largement utilisées figurent :

Le leader mondial, avec ses 367 crypto et ses frais parmi les plus bas du marché 

Permet d’investir en crypto et en ETF crypto 

Permet d’investir sur les marchés financiers en plus de la crypto

Pour choisir votre plateforme d’investissement en crypto, prenez en compte des critères comme :

 

  • Le nombre de cryptomonnaies disponibles;
  • Les frais associés aux transactions, aux dépôts d’argent, et autres commissions. Une structure de frais transparente et compétitive peut significativement impacter la rentabilité de vos investissements. Par exemple, Bitpanda et eToro se distinguent par leur politique de frais claire, qui permet aux utilisateurs de planifier efficacement leurs stratégies de trading ;
  • Les fonctionnalités avancées de trading comme l’effet de levier ou la vente à découvert, qui offrent la possibilité de maximiser les gains potentiels ou de spéculer sur la baisse des prix des cryptomonnaies ;
  • La sécurité et la conformité réglementaire: les plateformes ayant obtenu le statut de prestataires de services sur actifs numériques (PSAN) auprès de régulateurs comme l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) garantissent un niveau de sécurité et de fiabilité élevé ;
  • L’ergonomie et la facilité d’utilisation de l’application, qui améliorent l’expérience utilisateur et rendent le trading accessible même aux novices.

Sécuriser les cryptoactifs

Le wallet cryptos, portefeuille de cryptos en français, désigne le support sur lequel vos cryptomonnaies sont stockées. On distingue deux grandes catégories de wallets :

 

  • Les cold wallets: cette solution de stockage s’effectue hors accès direct à Internet, ce qui réduit le risque de vol par piratage informatique. Elle comprend les hardware wallets (portefeuilles matériels) et les paper wallets (portefeuilles papiers). Le harware wallet permet de conserver la clé privée et de signer des transactions hors ligne. Parmi les plus connues et fiables figurent les clés USB de Ledger, une société française et de Trezor. Le paper wallet prend la forme d’un document papier sur lequel figurent les clés publique et privée. S’il assure une sécurité parfaite vis-à-vis des piratages informatiques, il se révèle très vulnérable aux éléments (eau, chaleur…) ;

 

  • Les hot wallets: accessibles via Internet, ils permettent aux utilisateurs de gérer leurs actifs numériques depuis n’importe quel appareil connecté. Cependant, comme ils sont stockés en ligne, ils sont potentiellement plus vulnérables aux attaques de cybercriminels. Vous devez donc choisir un fournisseur de portefeuilles en ligne réputé, qui utilise des protocoles de sécurité avancés, comme l’authentification à deux facteurs et le chiffrement des données.

Les conseils de investissement Faq

Notre conseil : les cold wallets sont certes un peu chers, mais mieux vaut en acheter un si vous détenez d’importantes sommes en cryptomonnaies.

Passer le premier ordre d’achat d’une crypto

Une fois que vous avez alimenté votre compte sur une plateforme, vous devez passer votre premier ordre d’achat.

 

Vous allez indiquer le montant de la monnaie à acheter et le prix auquel vous souhaitez réaliser l’achat :

 

  • Soit à un prix fixe (ordre à cours limité) ;
  • Soit au meilleur prix disponible à ce moment (ordre au marché).

 

Notez que chaque ordre passé est susceptible d’entraîner la facturation de frais de courtage, en fonction de la plateforme choisie

Faire fructifier ses cryptos

💰 Plusieurs stratégies peuvent être adoptées pour faire fructifier vos cryptomonnaies, chacune avec ses propres niveaux de risque et potentiels de rendement :

• Les hodlers :

Vous adoptez une approche à long terme, en achetant et en conservant des cryptomonnaies dans l’espoir que leur valeur augmentera au fil du temps. Cette stratégie repose sur la conviction que, malgré la volatilité du marché, la tendance générale des cryptos sur le long terme sera à la hausse. Les hodlers ne sont pas perturbés par les fluctuations à court terme et gardent leurs actifs en sécurité dans des cold wallets 

• Le dollar cost averaging (DCA) :

cette stratégie consiste à investir un montant fixe dans une cryptomonnaie à intervalles réguliers, indépendamment du prix du marché. Elle permet de réduire l’impact de la volatilité et de risque de perte en capital

• Le day trading :

cette approche beaucoup plus proactive et spéculative consiste à acheter et vendre des cryptomonnaies sur de courtes périodes, pour profiter des fluctuations de prix à court terme. Bien que potentiellement rentable, le day trading nécessite une bonne connaissance du marché et une analyse technique solide, car il comporte un niveau de risque beaucoup plus élevé

• Le staking :

cette stratégie vous permet de gagner des récompenses supplémentaires pour avoir bloqué (ou « staké« ) vos cryptos dans un portefeuille pour soutenir le fonctionnement d’un réseau blockchain. Le staking est particulièrement populaire avec les cryptomonnaies qui utilisent le mécanisme de consensus PoS. Il vous permet de générer un revenu supplémentaire de manière passive, à partir de vos investissements en cryptomonnaie.

Chaque stratégie a ses avantages et ses inconvénients, et le choix dépendra :

 

  • De vos objectifs individuels ;
  • De votre appétence ou aversion au risque ;
  • Du temps dont vous disposez pour gérer vos placements en cryptos.

 

L’idéal reste une combinaison judicieuse de ces stratégies pour diversifier le portefeuille et maximiser les chances de gains.

Quels sont les cryptomonnaies à fort potentiel en 2024 ?

Pour identifier les cryptomonnaies à fort potentiel en 2024, vous devez procéder à une évaluation approfondie de plusieurs critères clés, comme :

 

  • La solidité du projet sous-jacent;
  • L’utilité réelle de la crypto pour les entreprises, les particuliers et le système financier ;
  • La compétence et la réputation de l’équipe de développement;
  • Les aspects techniques et économiques du projet, connus sous le nom de tokenomics.

Les critères à prendre en compte pour choisir une crypto prometteuse en 2024

✅ Les cryptos prometteuses en 2024 se distinguent par leur capacité à résoudre des problèmes concrets et à offrir des solutions innovantes sur le secteur financier et au-delà.

 

Prenons l’exemple de Polkadot. Cette crypto a pour projet d’améliorer l’interopérabilité des blockchains, en leur permettant de communiquer et de partager des informations en toute sécurité. Elle s’attaque ainsi à l’un des défis majeurs du monde de la blockchain : les silos de données et l’incapacité des différentes blockchains à interagir les unes avec les autres.

 

Alors, comment déterminer le potentiel d’un projet d’un crypto ? Consultez le whitepaper, livre blanc en français. Le fait qu’il soit bien conçu et convaincant constitue un bon indicateur de la viabilité et du sérieux du projet, de la technologie sous-jacente, du modèle économique et de la stratégie de mise en œuvre.

 

En outre, l’engagement de la communauté, tant de développeurs que d’investisseurs, joue également un rôle crucial dans le succès d’une cryptomonnaie. Une communauté active et impliquée peut favoriser une adoption plus large et une plus grande visibilité du projet.

 

En ce qui concerne la tokenomics, étudiez la structure de l’offre de tokens et préférez les projets avec une émission limitée de cryptomonnaies, qui évite l’inflation. Les modalités de distribution des tokens et la part détenue par les fondateurs et l’équipe de développement peuvent influencer la perception de la valeur et de la confiance dans le projet.

Voici notre sélection de 4 cryptos à suivre en 2024 :

AWIGL

logo cryptomonnaie wigl

Cette cryptomonnaie a pour projet de permettre aux producteurs d’énergie renouvelable de tous types et tailles de vendre directement leur électricité aux consommateurs, sans intermédiaires. Son but est ainsi de favoriser l’adoption des énergies vertes et la démocratisation de l’accès à l’énergie durable

ApeCoin (APE)

logo cryptomonnaie apecoin

cette cryptomonnaie est liée au célèbre projet NFT Bored Ape Yacht Club (BAYC). Elle vise à devenir un pilier dans l’économie numérique et culturelle émergente autour des NFT et du métavers. Elle croise culture crypto, art numérique, et propriété virtuelle et cherche à étendre l’utilisation des NFT au-delà de l’art

Cardano

logo cryptomonnaie cardano

cette plateforme blockchain de troisième génération se distingue par son approche scientifique, qui vise à rendre la blockchain plus efficace et moins énergivore pour la création d’applications décentralisées

Polygon

logo cryptomonnaie polygon

cette plateforme offre une solution de scalabilité pour Ethereum, et cherche à améliorer les performances et la capacité du réseau tout en réduisant les coûts et la latence. Plus largement, Polygon vise à renforcer les possibilités sur le secteur de la finance décentralisée.

ampoule transparente png

Avant d’investir dans une cryptomonnaie, faites vos propres recherches approfondies. Investir comporte des risques. Soyez informé et prudent.

Comment diversifier son portefeuille de cryptomonnaies pour minimiser les risques ?

La diversification du portefeuille est une stratégie clé pour minimiser les risques dans l’investissement en cryptomonnaies, un marché réputé pour sa volatilité élevée. Elle consiste ainsi à allouer des fonds sur plusieurs cryptomonnaies et actifs numériques afin d’optimiser le couple risque / rendement.

 

Pour une diversification efficace, vous devez :

 

  • Sélectionner des cryptomonnaies avec des potentiels de croissance variés ;
  • Investir dans des projets à différents stades de développement ;
  • Choisir des actifs numériques qui offrent des cas d’usage uniques.

Diversifier ses cryptos

Des cryptomonnaies bien établies comme le Bitcoin (BTC) et l’Ethereum (ETH) apportent une certaine stabilité à votre portefeuille, du fait de leur position dominante sur le marché.

 

En parallèle, pour aller chercher de la performance, vous pouvez investir dans des altcoins et des tokens de projets émergents, qui offrent des innovations technologiques ou des solutions disruptives, pour obtenir un potentiel de rendement plus élevé.

 

Autre piste à explorer : les tokens non fongibles (NFTs), les jetons de finance décentralisée (DeFi), et les cryptomonnaies axées sur la confidentialité, qui répondent à des problématiques en plein essor.

Investir régulièrement en cryptos

La mise en place d’une stratégie d’investissement régulier, comme le Dollar Cost Averaging (DCA), peut aider à limiter les risques liés à la volatilité du marché, en étalant les achats au fil du temps.

Ajuster la stratégie en fonction des évolutions du marché

Enfin, il est essentiel de rester informé des dernières tendances et développements des cryptomonnaies, et d’ajuster régulièrement votre portefeuille en fonction de l’évolution du marché et de vos objectifs d’investissement à long terme.

Quelle est la fiscalité des cryptomonnaies ?

➡️ La fiscalité varie selon si vous agissez à titre professionnel ou particulier, et selon si vous générez des gains du minage ou des plus-values de revente de cryptos.

 

La distinction entre gestion d’un patrimoine privé et activité professionnelle dépend de critères comme la fréquence des transactions, les moyens dédiés à l’activité, ou encore l’intention de réaliser un profit régulier.

Vous êtes un professionnel ou mineur

Les plus-values générées par la vente de cryptomonnaies et les gains des mineurs sont soumis à l’impôt sur le revenu, dans la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC). Vous serez taxé au pourcentage de votre taux moyen d’imposition.

Vous êtes un particulier

Les cessions de crypto réalisées à titre non professionnel entraînent l’application du prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%, également connu sous le nom de flat tax. Ce taux inclut 12,8% au titre de l’impôt sur le revenu et 17,2% de prélèvements sociaux.

 

Si vous n’êtes pas fiscalisé, ou à un taux inférieur à 12 %, préférez l’imposition au barème progressif de l’impôt sur le revenu (applicable alors à tous vos revenus de capitaux mobiliers – RMC).

Les opérations taxées

La taxation s’applique à :

  • La vente de cryptomonnaies contre des monnaies fiat (comme l’euro ou le dollar) ;
  • L’utilisation de cryptomonnaies pour l’achat de biens ou de services.

 

En revanche, l’achat, la détention de cryptomonnaies et l’échange crypto-crypto ne sont pas imposables.

 

Vous devez déclarer vos plus-values lors de la déclaration annuelle de revenus, en utilisant les formulaires 2086 et 2042, et 3916 si vous avez ouvert un compte sur une plateforme hors de France.

Choisissez votre voie

NOTRE FORMATION E-LEARNING

Vous souhaitez devenir votre propre gestionnaire de patrimoine :

Devenez votre propre gestionnaire et client en choisissant la formation en e-learning vous donnant les clés pour comprendre la gestion de patrimoine, apprendre à créer et gérer son patrimoine. Apprenez en privée et à votre rythme.

BESOIN D'UN CONSEILLER ?

Vous souhaitez bénéficier de mon expertise et de mon conseil :  

je vous propose mes services afin d’analyser votre dossier (donnée financière, fiscalité), de définir vos objectifs et faire en sorte de définir les stratégies les plus efficaces. Vous bénéficiez de mon conseil en tant que professionnel indépendant.

Questions fréquentes

La cryptomonnaie est une monnaie numérique décentralisée qui utilise la technologie blockchain pour sécuriser les transactions et contrôler la création de nouvelles unités. Chaque transaction est vérifiée par un réseau de nœuds et enregistrée de manière immuable et transparente. La cryptographie garantit la sécurité des échanges sans nécessiter une autorité centrale, comme une banque.

 

Ce système innovant permet des transactions rapides, sécurisées et globales, offrant une alternative aux monnaies traditionnelles.

Oui, les cryptomonnaies sont légales dans de nombreux pays, mais leur statut juridique varie selon les juridictions. Certains pays les acceptent et les réglementent, tandis que d’autres les interdisent ou les restreignent. Il est essentiel de vérifier les lois locales concernant l’utilisation et le commerce de cryptomonnaies.

 

En général, les transactions en cryptomonnaies sont légales, mais elles doivent souvent respecter des régulations spécifiques, notamment en matière de fiscalité et de lutte contre le blanchiment d’argent.

Les cryptomonnaies sont sécurisées grâce à la technologie blockchain et à la cryptographie, qui garantissent des transactions transparentes et immuables. Cependant, leur sécurité dépend aussi des pratiques des utilisateurs.

 

Les portefeuilles numériques doivent être protégés contre les cyberattaques, et les clés privées doivent rester confidentielles. Bien que le système soit robuste, des risques existent, notamment les arnaques et les piratages. Adopter des mesures de sécurité rigoureuses est essentiel pour protéger ses actifs en cryptomonnaies.

Investir dans les cryptomonnaies peut offrir des opportunités de gains élevés, mais comporte aussi des risques significatifs. Leur valeur est volatile et peut fluctuer rapidement.

 

Avant d’investir, il est crucial de bien comprendre le marché, de diversifier ses investissements et de ne jamais investir plus que ce que l’on peut se permettre de perdre.

Il n’y a pas de montant fixe à investir en cryptomonnaie. Commencez avec une somme que vous pouvez vous permettre de perdre, car le marché est très volatile.

 

Idéalement de ne pas dépasser 5 à 10 % de votre portefeuille total.

 

Diversifiez vos investissements et faites vos propres recherches avant de décider du montant. Investir prudemment et progressivement peut vous aider à mieux gérer les risques associés aux cryptomonnaies.

Masterclass gratuite

En cliquant sur le bouton ci-dessus vous acceptez que votre adresse mail soit enregistrée dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité afin de recevoir notre newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en nous adressant un email ou en cliquant directement sur les liens de désinscription.