SCPI et assurance-vie : peut-on combiner ces deux produits ?

scpi assurance vie

Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) et l’assurance-vie sont deux produits financiers bien connus. Mais savez-vous qu’ils peuvent être combinés pour vous offrir des avantages fiscaux supplémentaires ? Dans cet article, je vais examiner les possibilités et les avantages que peut offrir une telle combinaison pour votre portefeuille d’investissement.

des pièces et des maisons miniatures scpi assurance vie

SCPI et assurance vie : de quoi parle-t-on ?

Les SCPI sont des produits d’investissement intéressants, notamment en raison de leur potentiel de rendement. Une SCPI (société civile de placement immobilier) est un moyen pour les investisseurs d’accéder à l’immobilier locatif collectivement. Il est accessible à tous, car ce type de placement ne nécessite pas un gros capital pour se lancer.

Investir dans des SCPI est une bonne solution pour bénéficier des avantages financiers sans être confronté aux inconvénients tels que les frais de notaire et la gestion locative. Cependant, cet investissement peut comporter des risques et le rendement n’est pas garanti. Il existe plusieurs façons d’investir dans des SCPI, notamment en les incluant dans un contrat d’assurance-vie multisupport.

L’assurance-vie est un autre produit d’investissement intéressant. Elle permet de se constituer un capital à long terme tout en bénéficiant d’une certaine flexibilité. Pour cela, l’assuré doit choisir entre différents supports : le fonds en euros garanti par l’assureur et des supports non garantis appelés unités de compte. Les unités de compte proposées par chaque assureur sont variées, notamment des OPCVM et des SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Ces dernières constituent une part importante des supports disponibles sur un contrat d’assurance-vie, et l’assuré peut donc acheter des parts de SCPI pour investir à l’intérieur du contrat.

Il est donc possible de combiner ces deux types d’investissements, mais il est important de bien comprendre les avantages et les risques associés à cette approche.

un homme qui ecrit scpi assurance vie

SCPI et assurance vie : quels avantages ?

Investir dans une SCPI via l’assurance-vie présente de nombreux avantages. Les parts de SCPI sont généralement rémunératrices. Si vous achetez les parts en direct, le gain réalisé sera considéré comme un revenu imposable. Toutefois, si vous décidez d’investir via une assurance-vie, le bénéfice sera soumis aux règles fiscales de l’assurance-vie. D’habitude, les loyers qui proviennent des SCPI sont taxés par l’impôt sur le revenu (sauf pour le régime micro-foncier). En plus de cela, une contribution sociale de 17,2 % est aussi due.

L’assurance-vie comprend des taux d’imposition assez bas, avec 30 % à payer au total (12,8 % pour l’impôt et 17,2 % pour les cotisations sociales). De plus, si votre contrat dépasse huit ans, vous bénéficierez d’un abattement annuel de 4 200 € (9 200 € pour un couple marié) et d’une imposition réduite à 7,5 %.

En souscrivant à des parts de SCPI, vous aurez un délai à attendre avant d’avoir la possibilité de toucher les loyers, ce délai est appelé le « délai de jouissance ». Le temps qu’il faudra attendre varie selon la société de gestion et est généralement compris entre 3 et 6 mois.

Les investisseurs qui achètent des parts de SCPI via un contrat d’assurance-vie devront attendre avant de recevoir les intérêts liés à leur investissement. Cependant, c’est l’assureur qui détermine la durée du délai de jouissance et non pas la société de gestion. Il est donc possible que le délai soit plus court par rapport à ceux pratiqués par les sociétés de gestion. En général, le délai est nul ou égal à un mois, ce qui permet aux investisseurs d’avoir accès aux loyers plus rapidement.

L’assurance-vie est non seulement plus avantageuse fiscalement, car les gains ne sont pas imposés à hauteur de 12,8 %, mais c’est aussi un excellent outil de transmission patrimoniale. Contrairement aux SCPI qui sont intégrées dans le calcul des droits de succession, l’assurance-vie peut être exonérée du paiement des droits si le bénéficiaire dispose d’un abattement de 152 500 €. Les SCPI ont l’une des plus hautes charges d’entrée parmi tous les placements financiers, avec des tarifs allant de 8 % à 12 %. Les particuliers qui investissent dans ce type de véhicule via une assurance-vie peuvent bénéficier de frais réduits d’environ 4 % à 8 %.

Les investisseurs qui décident d’acheter directement des SCPI sont parfois confrontés à la difficulté de les revendre. En plus, il peut être difficile d’obtenir une liquidité immédiate en cas de besoin urgent. Contrairement à cela, les SCPI disposent d’une garantie de liquidité par la compagnie d’assurance si elles sont acquises via une assurance-vie.

Ces avantages fiscaux font de l’assurance-vie et des SCPI des produits complémentaires intéressants pour diversifier son patrimoine et optimiser sa fiscalité. En effet, en investissant dans des SCPI via un contrat d’assurance-vie, il est possible de bénéficier à la fois des avantages fiscaux de l’immobilier et ceux de l’assurance-vie.

une maison miniature sous un parapluie scpi assurance vie

Quelles sont les limites d’investir en SCPI via une assurance-vie ?

L’assurance-vie est un placement très populaire en France, notamment en raison de sa fiscalité avantageuse. Cependant, il existe des limites à investir dans une SCPI via une assurance-vie. En effet, la loi impose des plafonds d’investissement en fonction du type de contrat d’assurance-vie souscrit. De plus, certains assureurs peuvent imposer des plafonds plus stricts. Il est donc important de se renseigner auprès de son assureur avant tout investissement. De plus, certaines entreprises plafonnent le montant des investissements pour des SCPI qui peuvent être limités à 50 %.

Les contrats d’assurance-vie peuvent ne pas vous verser le montant total des revenus générés par les SCPI sur lesquelles vous avez investi, certains assureurs se retenant jusqu’à 15 % des dividendes. Ce n’est pas le cas si vous achetez directement des parts de SCPI. De plus, si vous souscrivez une assurance-vie, vous devrez payer des frais de gestion sur toute plus-value réalisée. Si ces coûts sont trop importants, ils diminueront le rendement de votre investissement.

Investir dans l’immobilier est souvent synonyme de crédit, ce qui permet aux gens de se constituer un capital plus rapidement. Bien que les parts des SCPI puissent être achetées à crédit, elles ne peuvent pas l’être dans le cadre d’une assurance-vie. Les contrats d’assurance-vie ne proposent qu’un choix limité de SCPI, ce qui est moins intéressant que les achats en direct.

Comment choisir son contrat d’assurance-vie pour acheter des SCPI ?

Il peut être difficile de choisir une assurance-vie pour investir dans des SCPI parmi les nombreuses possibilités disponibles. Une étude approfondie de ses caractéristiques intrinsèques est nécessaire pour savoir si un contrat est de qualité : montant minimum requis, frais d’entrée et de versements, paiement des frais de gestion du fonds en euros et en unités de compte, nombre, qualité et diversité des supports offerts, solidité du courtier, gestion et conseil.

Les personnes qui cherchent à investir en SCPI devraient prendre en compte un certain nombre d’éléments avant de se lancer, tels que le nombre et la qualité des SCPI disponibles, les frais de gestion sur les SCPI, les rabais offerts pour ces frais, le délai de jouissance et le type de distribution totale ou partielle des rendements versés par les SCPI.

Voici quelques points à prendre en compte lors du choix d’une assurance-vie pour investir en SCPI :

  • Le type de contrat : il existe différents types d’assurances-vie, notamment les contrats collectifs ou individuels. Les contrats collectifs sont généralement plus avantageux que les contrats individuels, mais ils peuvent être plus difficiles à obtenir.
  • La durée du contrat : la durée du contrat doit être adaptée à l’horizon d’investissement prévu pour la SCPI. Si vous prévoyez de conserver vos investissements sur une longue période, souscrire un contrat à long terme peut être avantageux.
  • Les garanties proposées : certaines assurances-vie offrent des garanties supplémentaires, comme l’indemnisation en cas de décès, la protection contre les accidents ou la prise en charge des frais médicaux. Il est important de bien se renseigner sur les différentes offres pour trouver celle qui convient le mieux à votre profil et à vos besoins.
  • Le nombre de SCPI proposées à l’investissement : une grande variété de SCPI sont proposées aux investisseurs à travers le monde. Les différentes compagnies d’assurance-vie ne proposent pas les mêmes SCPI à l’investissement. Certaines offres proposent plus de possibilités que d’autres.
  • Le prix d’acquisition de la SCPI : les compagnies d’assurance déterminent le coût de chaque part de SCPI proposée dans un contrat d’assurance-vie. Certains assureurs appliquent la valeur réalisée en l’ajustant, tandis que d’autres fixent un prix basé sur le prix de souscription (le même prix que pour un investissement direct) mais proposent une remise.
  • Le délai de jouissance : en choisissant un contrat d’assurance-vie avec un délai de jouissance plus court qu’un investissement en direct, vous serez en mesure de profiter des revenus plus rapidement.
  • Prenez le contrat qui vous convient le mieux en fonction de vos objectifs et de votre profil d’investisseur.
  • Assurez-vous que les frais du contrat sont compatibles avec l’investissement dans les SCPI.
  • Choisissez une assurance-vie avec une bonne performance historique, afin que vous puissiez profiter au maximum des avantages fiscaux du placement.

En conclusion, il est important de prendre le temps de comparer les différentes assurances-vie disponibles avant de souscrire un contrat pour investir en SCPI. Une bonne assurance-vie peut non seulement protéger votre patrimoine, mais également améliorer vos rendements.

une main qui joue avec maison en bois scpi assurance vie

À quels objectifs patrimoniaux répond cet investissement ?

L’établissement d’un patrimoine est une stratégie importante pour assurer les finances futures et la sécurité à long terme. La constitution d’un portefeuille diversifié de placements autorisés par le gouvernement peut protéger votre épargne et vous permettre de profiter des opportunités offertes par l’investissement. Tous les investisseurs qui souhaitent accumuler des actifs peuvent profiter de ce type d’investissement, même s’ils ne disposent pas du capital minimal nécessaire pour acheter des parts de SCPI ou s’ils veulent investir avec une mise de départ réduite.

En outre, pour ceux qui ont déjà acheté des parts de SCPI directement, un investissement dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie peut être une bonne alternative pour diversifier leur patrimoine. En choisissant cette option, les investisseurs pourront ainsi croître leur capital à l’aide de l’assurance-vie. Pour mieux diversifier son portefeuille, un investisseur peut mettre en place une stratégie d’investissement qui lui permet de répartir ses actifs sur une variété d’actifs afin d’optimiser les retours et de réduire le risque.

Une stratégie judicieuse des investisseurs en parts de Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) voudrait qu’ils placent leurs fonds dans un contrat d’assurance-vie, leur permettant ainsi de diversifier leur portefeuille, non seulement en SCPI, mais aussi sur un plan plus transversal et global pour diversifier l’ensemble de leur patrimoine.

Quelle est la fiscalité des SCPI dans une assurance-vie ?

Les SCPI sont des produits d’investissement immobilier collectif, gérés par une société de gestion professionnelle. Elles permettent aux épargnants de bénéficier d’un rendement intéressant, tout en ayant la possibilité de défiscaliser leurs investissements.

Lorsque vous investissez dans une SCPI via une assurance-vie, vous bénéficiez de la fiscalité avantageuse du placement en assurance-vie. En effet, les gains réalisés sont exonérés d’impôt sur le revenu (hors prélèvements sociaux) au bout de 8 ans et sont totalement soumis aux prélèvements sociaux seulement au bout de 12 ans.

De plus, vous pouvez encore profiter de la défiscalisation des SCPI. En effet, si votre investissement dans une SCPI est supérieur à 9 500 €, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt sur le revenu correspondant à 18 % du montant investi (plafonnée à 8 000 € par an).

Conclusion

Combiner une SCPI et un contrat d’assurance-vie peut s’avérer être une bonne solution pour ceux qui souhaitent investir intelligemment. Les avantages procurés par ces deux produits sont complémentaires et permettent de réduire le risque tout en offrant des rendements intéressants. Si vous êtes à la recherche d’un nouveau moyen de générer des revenus supplémentaires, alors pensez à combiner votre assurance-vie avec une SCPI !

Si vous souhaitez mettre en place une stratégie d’investissement ou apprendre la gestion de patrimoine, n’hésitez pas à me contacter . Vous trouverez mes solutions d’investissements sur la page principale de mon site web. Je serais ravi de discuter de vos plans d’action ensemble.

Vincent Gaspalon

Vincent Gaspalon

Vincent est le créateur de InvestissementFAQ, où il fusionne sa passion pour l'investissement passif avec son expertise en tant qu'ancien conseiller en gestion de patrimoine. En 2023, il a créé cette plateforme pour partager des stratégies d'investissement éclairées, visant à simplifier la finance pour ses lecteurs. Engagé à démocratiser l'investissement, Vincent guide chacun vers l'autonomie financière avec acuité et pédagogie.

Sommaire

Prenez les commandes de vos investissements.

Profils

Dernier articles

Préambule

Le contenu publié sur investissementfaq.fr, y compris les articles, les recommandations, les commentaires et les points de vue, ne sont pas à interpréter comme des conseils d’investissement au regard des normes établies par les articles L. 321-1 et D. 321-1 du Code Monétaire et Financier. Ces informations ne sont pas destinées à se substituer aux conseils personnalisés d’un professionnel qualifié, qui serait fondé sur une analyse détaillée des besoins spécifiques de chaque client.

Nous tenons également à souligner que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et qu’investir comporte un risque de perte en capital. Nous vous encourageons à toujours considérer ces risques dans vos décisions d’investissement.

Copyright © 2023 investissementFAQ 

96918e93b810600cb14219a8eb330ccbKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK

Masterclass gratuite

En cliquant sur le bouton ci-dessus vous acceptez que votre adresse mail soit enregistrée dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité afin de recevoir notre newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en nous adressant un email ou en cliquant directement sur les liens de désinscription.