livret A

Par Vincent Gaspalon

Sommaire

Le Livret A, pilier de l’épargne des Français, retrouve des couleurs ces derniers mois. Avec un taux qui atteint désormais 3%, son plus haut niveau depuis 2009, il séduit de nouveau les épargnants en quête de sécurité et de rendement. Dans cet article, nous vous proposons un tour d’horizon complet du Livret A, en mettant l’accent sur ses aspects techniques et chiffrés. Taux, plafond, intérêts… nous passerons au crible tous les rouages de ce placement pas comme les autres.

Le taux du Livret A en 2024

Un taux fixé à 3% depuis le 1er février 2023

Depuis le 1er février 2023, le taux du Livret A est fixé à 3%. Une nouvelle qui a réjoui les épargnants, après des années de taux historiquement bas. Pour mémoire, le taux du Livret A n’avait plus atteint ce niveau depuis 2009, et était resté bloqué à 0,5% pendant deux ans, sur la période 2020 – 2022.

➡️ Voici un tableau qui retrace l’évolution du taux du Livret A sur les 5 dernières années :

AnnéeTaux du Livret A
1er février 20200,5 %
1er février 20221 %
1er août 20222 %
1er février 20233 %
1er février 20243 %

Ce retour à un taux plus attractif s’explique par la remontée de l’inflation, qui a poussé les autorités à revaloriser le rendement de l’épargne réglementée. Mais cette décision n’est pas seulement mécanique. Elle relève aussi d’un choix politique, comme nous allons le voir.

➡️ Pour mettre cette évolution en perspective, voici un tableau qui retrace l’historique complet des taux du Livret A depuis 1900 :

graphique évolution du taux du livret A

Sources : Banque de France, Insee, TSMF

Comment est déterminé le taux du Livret A ?

Contrairement à une idée reçue, le taux du livret A ne dépend pas directement de la Banque centrale européenne (BCE) ni des taux directeurs qu’elle fixe. En réalité, son taux obéit à une formule de calcul bien précise, qui prend en compte deux éléments :

 

  • La moyenne semestrielle de l‘inflation, mesurée par l’Insee (hors tabac),
  • La moyenne semestrielle des taux monétaires à court terme (Eonia).

 

Selon cette formule, le taux du Livret A est égal au chiffre le plus élevé entre :

 

  • L’inflation majorée de +0,25%,
  • La moyenne de l’inflation et des taux monétaires

 

Ce calcul est réalisé deux fois par an, en janvier et en juillet. En théorie, le rendement net devrait donc être révisé automatiquement tous les 6 mois en fonction des évolutions de l’inflation et des taux.

 

Mais en pratique, le gouvernement conserve une marge de manœuvre. Via le ministère de l’Économie, il peut décider de déroger à la formule de calcul, s’il estime que les circonstances économiques l’exigent. C’est ce qui s’est passé ces dernières années, avec un gel du taux à 0,5% malgré la remontée de l’inflation…

Un taux à 3%, quelles conséquences ?

Le retour à un taux de 3% n’est pas anodin. Il a des conséquences importantes, aussi bien pour les épargnants que pour les finances publiques et le secteur du logement social.

 

Pour les épargnants, c’est évidemment une excellente nouvelle. Avec un taux de 3%, le Livret A redevient un placement attractif, capable de servir un rendement net intéressant en garantissant l’argent placé. Pour un encours de 10 000 euros, ce sont 300 euros d’intérêts annuels qui sont désormais versés, contre seulement 50 euros avec un taux à 0,5%.

 

Mais cette hausse du taux a un coût pour l’Etat, qui garantit les dépôts sur le Livret A et rémunère les épargnants. Avec des encours dépassant les 500 milliards d’euros, chaque variation de taux produit une différence en milliards pour la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) !

 

Parallèlement, cette hausse pèse aussi sur le secteur du logement social. Les prêts accordés aux organismes HLM sont en effet indexés sur le taux du Livret A. Une hausse de taux renchérit donc le coût du crédit pour les bailleurs sociaux. Cela pèse forcément sur la construction et la rénovation de logements.

 

On le voit, le taux du Livret A est au cœur d’un subtil équilibre entre attractivité pour les épargnants, coût pour le Trésor public et financement du logement social.

Les conseils de investissement Faq

Idéal pour constituer une épargne de précaution et à utiliser pour des besoins de liquidités immédiates. Le Livret A doit être intégré à votre stratégie patrimoniale.

 

Vous souhaitez créer une stratégie patrimoniale optimisée ? N’hésitez pas à nous contacter.

Le plafond du Livret A

Un plafond à 22 950 euros depuis … 2013

Le plafond du Livret A, c’est-à-dire le montant maximum que vous pouvez y déposer, est actuellement fixé à 22 950 euros. Ce montant peut sembler élevé, mais il a connu de nombreuses évolutions au fil du temps, comme le montre le graphique ci-dessous, tiré de notre article dédié au plafond livret A :

➡️ Évolution du plafond du Livret A depuis 1966

graphique évolution plafond livret A

Pour mieux comprendre cette évolution, voici un tableau qui retrace les principales étapes de l’histoire du plafond du Livret A :

AnnéePlafond du Livret A
18182 000 francs
1947100 000 francs
200815 300 euros
201219 125 euros
201322 950 euros
202422 950 euros

On constate que le plafond a été régulièrement relevé pour tenir compte de l’inflation et de l’évolution des besoins de financement de l’économie. Mais depuis 2013, il est resté inchangé à 22 950 euros.

Peut-on dépasser le plafond de son Livret A ?

Que se passe-t-il si vous déposez plus de 22 950 euros sur votre livret ? Tout simplement, votre établissement refusera le virement entrant. Le plafond est une limite stricte, qui ne peut être dépassée sous aucun prétexte.

 

Il y a cependant une exception : si le dépassement est causé par la capitalisation des intérêts. En effet, les intérêts versés chaque année s’ajoutent au capital ouvert et peuvent donc faire dépasser le plafond.

 

Dans ce cas, vous ne pouvez plus effectuer de virement entrant, et devez laisser le livret tel quel. Vous continuerez à percevoir des intérêts sur la totalité du solde.

Astuces pour optimiser le plafond

Si vous avez atteint le plafond de votre Livret A et que vous souhaitez continuer à épargner de manière défiscalisée, vous avez plusieurs solutions au sein de votre établissement bancaire :

  • Ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) : il a le même taux et le même plafond que le Livret A, mais vous pouvez en détenir un en plus du Livret A.
  • Ouvrir un Livret d’Epargne Populaire (LEP) si vous remplissez les conditions de revenus : son plafond est de 7 700 euros, mais son taux est supérieur à celui du Livret A.
  • Faire ouvrir des Livrets A à votre conjoint et à vos enfants : chaque membre de la famille a droit à l’ouverture d’un livret, avec son propre plafond.

 

➡️ Voici un tableau avec les rémunérations en vigueur de chaque placement :

LivretPlafondTaux (au 1er février 2024)
Livret A22 950 €3%
LDDS12 000 €3%
LEP7 700 €4,6%

En combinant ces différents livrets, une famille de 4 personnes peut donc épargner jusqu’à 87 600 euros de manière défiscalisée (4 Livrets A + 4 LDDS). De quoi voir venir sereinement !

Le calcul et le versement des intérêts

La règle des quinzaines

Le calcul des intérêts du Livret A obéit à une règle bien particulière, dite « règle des quinzaines ». Cela signifie que les intérêts sont calculés par quinzaine, et non par jour ou par mois comme pour bon nombre de placements financiers.

Concrètement, seul l’argent qui reste sur le livret pendant une quinzaine entière génère des intérêts. Un dépôt effectué en cours de quinzaine ne commencera à produire des intérêts qu’à partir de la quinzaine suivante.

➡️ Voici un graphique qui illustre ce mécanisme :

graphique expliquant la règle des quinzaines

Pour bien comprendre, voici un tableau récapitulatif des dates de valeur selon le type d’opération et la date, issu de notre article dédié aux intérêts du livret A :

OpérationDate de l'opérationDate de valeur
DépôtDu 1er au 15 du mois16 du même mois
DépôtDu 16 au dernier jour du mois1er du mois suivant
RetraitDu 1er au 15 du moisDernier jour du mois précédent
RetraitDu 16 au dernier jour du mois15 du même mois

Par exemple, un virement effectué le 10 mars ne générera des intérêts qu’à partir du 16 mars. À l’inverse, un retrait effectué le 20 mars sera considéré comme ayant eu lieu le 15 mars pour le calcul des intérêts.

La capitalisation annuelle des intérêts

Les intérêts du Livret A sont calculés par quinzaine, mais ils ne sont versés sur le livret qu’une fois par an, le 31 décembre. C’est ce qu’on appelle la capitalisation annuelle. Nous en parlons en détail dans notre article dédié au calcul des intérêts du livret A.

Cela signifie que pendant toute l’année, les intérêts s’accumulent de manière latente. Ils ne sont pas visibles sur le livret, mais ils sont bien pris en compte dans le calcul des intérêts de la quinzaine suivante.

 

Ce n’est que le 31 décembre que tous les intérêts de l’année sont versés en une seule fois sur le livret. Ils viennent alors s’ajouter au capital et commencent à leur tour à produire des intérêts pour l’année suivante.

 

➡️ Voici un petit tableau qui résume ce mécanisme financier :

Du 1er janvier au 30 décembreCalcul des intérêts par quinzaine, mais pas de versement
31 décembreVersement de tous les intérêts de l'année sur le livret
1er janvierLes intérêts deviennent du capital et génèrent à leur tour des intérêts

L'impact des intérêts sur le plafond

Nous avons vu que le plafond du Livret A est strictement limité à 22 950 euros. Heureusement, ce plafond ne prend pas en compte les intérêts capitalisés.

 

Cela signifie que si vous avez 22 950 euros sur votre Livret A au 31 décembre, et que vous avez généré 500 euros d’intérêts dans l’année, votre solde passera à 23 450 euros après la capitalisation. Vous dépasserez donc le plafond, mais c’est parfaitement légal.

 

En revanche, vous ne pourrez plus faire de nouveaux versements tant que votre solde sera au-dessus de 22 950 euros. Il vous faudra retirer de l’argent pour ramener  le solde en dessous de ce seuil.

 

➡️ Voici un petit tableau qui illustre cette situation :

DateÉvénementSolde du livret
31/12/2023Solde avant capitalisation22 950 €
31/12/2023Versement des intérêts (par exemple 500 €)23 450 €
01/01/2024Impossibilité de faire un versement car solde > plafond23 450 €
...Plusieurs retraits ramènent le solde sous le plafond...
15/03/2024Le solde repasse sous 22 950 €22 800 €
16/03/2024À nouveau possible de faire des versements22 800 €

C’est un point à bien avoir en tête pour gérer au mieux votre Livret A, surtout si vous êtes proche du plafond. Une stratégie peut être de faire des retraits juste avant la capitalisation pour « faire de la place » aux intérêts à venir.

Comparaison avec d'autres placements

Livret A vs livrets bancaires

Le Livret A n’est pas le seul livret d’épargne disponible sur le marché. Les banques proposent également l’ouverture de livrets bancaires, souvent appelés « livrets B » ou « livrets maison ». Quelles sont les différences avec le Livret A ?

La principale différence est fiscale. Alors que les intérêts du Livret A sont totalement exonérés d’impôt et de prélèvements sociaux, ceux des livrets bancaires sont soumis à la flat tax de 30% (sauf option pour le barème progressif).

Les livrets bancaires ont également des plafonds beaucoup plus élevés, voire pas de plafond du tout. En revanche, leur taux est généralement inférieur à celui du Livret A, même si certaines banques proposent des taux promotionnels attractifs.

➡️ Voici un tableau comparatif des principales caractéristiques :

CaractéristiqueLivret ALivrets bancaires
Taux3% (fixé par l'État)Variable selon les banques, souvent inférieur au Livret A
Plafond22 950 €Élevé ou illimité
FiscalitéExonération totaleFlat tax de 30% (sauf option pour le barème progressif)

Livret A vs assurance-vie

L’assurance-vie est un autre placement très populaire en France. Comment se compare-t-elle au Livret A ?

 

La grande différence est l’horizon de placement. Alors que le Livret A rend davantage service pour une épargne de court terme, disponible à tout moment, l’assurance-vie est plutôt un placement de long terme. Les sommes versées sont en effet bloquées pendant 8 ans sur le contrat, sauf cas particuliers.

 

En contrepartie de cette immobilisation, l’assurance-vie offre un potentiel de rendement supérieur, notamment grâce aux supports en unités de compte (fonds actions, obligations, immobilier…). Mais cela s’accompagne également d’un risque de perte en capital, alors que le Livret A est sans risque.

➡️ Voici un tableau récapitulatif des avantages et inconvénients de chaque placement :

CritèreLivret AAssurance-vie
HorizonCourt termeLong terme (8 ans minimum)
DisponibilitéTotaleRéduite, sauf cas particuliers
Rendement potentielFaible mais garantiPlus élevé mais non garanti
RisqueNulVariable selon les supports
FiscalitéExonération totaleAvantageuse après 8 ans

Conclusion : en 2024, quelle est la place du Livret A en France ?

En 2024, le Livret A confirme son statut de placement préféré des Français, avec plus de 55,1 millions de détenteurs et un encours total atteignant 415,3 milliards d’euros fin décembre 2023, selon les chiffres de l’Observatoire de l’épargne réglementée (contre 375,4 milliards d’euros fin décembre 2022). Son taux de rémunération, fixé à 3%, y est pour beaucoup car il a fait exploser les intérêts capitalisés.

 

Ce produit est accessible à tous. Même un jeune / mineur a le droit de souscrire un Livret A. S’il permet d’épargner jusqu’à 22 950 euros par personne, le solde moyen par livret atteignait 6 351 euros en fin 2023. Ce solde moyen cache de fortes disparités : 51% des livrets ont un solde inférieur à 1 500 euros et ne représentent que 2,1% de l’encours total, tandis que 10% des livrets dépassent le plafond et totalisent 36% de l’encours.

 

Pour la plupart des experts, le Livret A a vocation à accueillir votre épargne de précaution, c’est-à-dire la part de votre épargne que vous souhaitez garder disponible et sécurisée en cas d’imprévus ou pour des projets de court terme.

 

Pour le reste de votre épargne, destinée à des projets de plus long terme (achat immobilier, préparation de la retraite…), d’autres placements seront plus adaptés : assurance-vie, PEA, investissement locatif… L’idée est de diversifier son épargne en fonction de ses objectifs et de son horizon de placement.

ampoule transparente png

Vous pouvez également consulter notre article complet sur l’épargne et placement pour comprendre l’importance de placer son argent et comment bâtir une stratégie de placement.

Choisissez votre voie

NOTRE FORMATION E-LEARNING

Vous souhaitez devenir votre propre gestionnaire de patrimoine :

Devenez votre propre gestionnaire et client en choisissant la formation en e-learning vous donnant les clés pour comprendre la gestion de patrimoine, apprendre à créer et gérer son patrimoine. Apprenez en privée et à votre rythme.

BESOIN D'UN CONSEILLER ?

Vous souhaitez bénéficier de mon expertise et de mon conseil :  

je vous propose mes services afin d’analyser votre dossier (donnée financière, fiscalité), de définir vos objectifs et faire en sorte de définir les stratégies les plus efficaces. Vous bénéficiez de mon conseil en tant que professionnel indépendant.

Questions fréquentes

Le taux du Livret A en 2024 est de 3.00%. Ce taux d’intérêt s’applique aux sommes déposées sur ce compte d’épargne réglementé en France. Les intérêts sont calculés par quinzaine et sont exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux, ce qui en fait une solution d’épargne idéale pour les précautions et les projets à court terme.

Le Livret A, produit d’épargne réglementé en France, a un plafond de dépôt fixé à 22 950 euros pour les particuliers. Ce plafond correspond au montant maximum que vous pouvez déposer sur un Livret A, hors capitalisation des intérêts.

Bien que le Livret A soit une option d’épargne populaire en France, il présente certains inconvénients :

  1. Plafond de dépôt : Le montant maximum des dépôts est limité à 22 950 euros, ce qui peut restreindre l’épargne pour ceux ayant des montants plus élevés à placer.
  2. Rendement faible : Le taux d’intérêt, bien que sécurisé, est souvent inférieur à d’autres options d’investissement à long terme, ce qui peut limiter la croissance de votre épargne.

En France, il est interdit de posséder plusieurs Livrets A. Chaque personne, qu’elle soit mineure ou majeure, ne peut détenir qu’un seul Livret A. Cette règle vise à limiter l’avantage fiscal offert par ce produit d’épargne réglementé. Si vous ouvrez un Livret A alors que vous en possédez déjà un, vous serez tenu de fermer l’un des deux comptes et de transférer les fonds sur le Livret A maintenu.

Le Livret A bénéficie d’une fiscalité très avantageuse en France. Les intérêts générés par un Livret A sont totalement exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.

Oui, il est possible de retirer la totalité de votre Livret A à tout moment. Le Livret A est un compte d’épargne entièrement liquide, ce qui signifie que vous pouvez accéder à vos fonds sans préavis et sans frais. Vous pouvez effectuer des retraits partiels ou la totalité du solde selon vos besoins, tout en gardant à l’esprit que le solde ne peut pas être négatif.

La clôture d’un Livret A est totalement gratuite. Il n’y a aucun frais ni pénalité associés à la fermeture de ce compte d’épargne réglementé. Vous pouvez clôturer votre Livret A à tout moment, et les fonds disponibles seront transférés vers un autre compte bancaire de votre choix. Cette flexibilité fait du Livret A une solution d’épargne pratique et accessible pour tous.

Points Clés :

  • Frais de clôture : Aucun
  • Pénalités : Aucune
  • Procédure : Clôture possible à tout moment

Oui, il est possible de faire un virement de votre Livret A vers un compte courant. Les virements depuis un Livret A sont autorisés vers un compte courant détenu dans la même banque. Cette opération est simple et gratuite, vous permettant de transférer des fonds selon vos besoins. Il est important de noter que le Livret A ne permet pas de virements vers des comptes externes à votre établissement bancaire.

Un Livret A peut être ouvert dès la naissance. Les parents ou représentants légaux peuvent ouvrir un Livret A au nom de leur enfant dès sa naissance.

Masterclass gratuite

En cliquant sur le bouton ci-dessus vous acceptez que votre adresse mail soit enregistrée dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité afin de recevoir notre newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en nous adressant un email ou en cliquant directement sur les liens de désinscription.