Tout savoir sur l'investissement avec un compte titres

Par Vincent Gaspalon / Juillet 2023

Sommaire

Si vous voulez diversifier vos actifs, il est conseillé d’investir sur un compte titres. En effet, c’est l’un des meilleurs placements financiers qui vous permet d’investir votre argent. Il vous accorde un potentiel de la totalité des marchés financiers du monde.

Vous n’aurez aucune contrainte sur les supports les plus ou moins risqués selon votre profil et vos projets. Découvrons ensemble ce qu’est vraiment un compte titre !

Qu’est-ce qu’un compte titre ?

Si vous souhaitez investir en bourse ou dans plusieurs valeurs mobilières, optez pour le compte titres, aussi appelé compte-titres ordinaire (CTO). Que ce soit des actions, des droits, des obligations, des bons de souscription ou de SICAV.

un point d'interrogation pour répondre aux questions sur les OPCVM

La gestion du compte-titres

Deux possibilités s’offrent à vous, au moment de l’ouverture d’un compte titres. Cela concerne la gestion de vos avoirs et titres achetés en toute autonomie ou bien assistée. Nous allons voir ensemble ci-après :

  1. La gestion libre

La gestion libre touche particulièrement les personnes qui ont déjà de la connaissance en termes de placements financiers. Elles sont à même de gérer leur portefeuille boursier d’une manière totalement autonome à leurs risques et périls. Pour ce qui en est des choix d’investissement de l’arbitrage, vous prendrez vos décisions tout seul. De même pour réaliser tout type d’opération boursière, en passant par la vente, le remboursement et les prélèvements. Ainsi, si vous êtes nouveau dans le secteur, il est préférable d’opter pour une gestion sous mandat.

  1. La gestion sous mandat

La gestion sous mandat est une formule pour les personnes qui n’ont aucune compétence en gestion de portefeuille d’actifs. Dans certains cas, il se pourrait que vous ne disposiez pas du temps nécessaire pour effectuer la gestion de vos placements. N’ayez pas peur de déléguer la gestion de votre compte titre à un professionnel. Une personne physique d’expertise et de confiance qui pourra vous orienter en fonction de vos objectifs patrimoniaux. Pour ce faire, vous pourrez me contacter directement et nous les définirons ensemble. Je suis dans le respect du profil risque de l’investisseur et arbitrerai les supports en conséquence.

Pour toutes personnes voulant investir dans des valeurs mobilières, le compte titre est l’alternative idéale. Ce support vous aide à diversifier vos placements financiers.  Noter que plus une détention est longue, plus les avantages fiscaux sont minimes sur le plus-value à la sortie. Cela vous accorde des abattements sur plusieurs comptes-titres.

Qui peut ouvrir un compte-titres ?

Un compte titres est un compte ouvert auprès d’une banque ou d’un courtier autorisé, qui permet de faire des investissements en bourse. Tout particulier peut ouvrir un compte titres. Les critères d’éligibilité sont les suivants :

Pour ouvrir un compte titres, vous devez fournir certaines informations à votre banque ou à votre courtier, notamment votre nom, votre adresse et vos coordonnées bancaires. Vous devrez également décider de la façon dont vous souhaitez gérer votre compte, c’est-à-dire, si vous souhaitez la gestion libre ou la gestion sous mandat.

Pour ouvrir un compte titres, il faut fournir les documents suivants :

Une fois que le dossier de demande d’ouverture de compte est complet, il faut le renvoyer à la banque ou au courtier choisi. L’ouverture du compte peut prendre quelques jours. Avec les banques et les courtiers en ligne, l’ouverture d’un compte titres se fait en quelques minutes seulement.

un paiement en téléphone portable pour les transferts du compte titre

Chez qui ouvrir un compte-titres ordinaire (CTO) ?

Les comptes titres ordinaires sont des comptes détenus par les investisseurs auprès d’une banque ou d’une société de courtage. Ces comptes permettent aux investisseurs de gérer leurs propres portefeuilles d’actions et leurs placements en bourse.

Il existe plusieurs établissements bancaires et sociétés de courtage en France proposant des comptes titres ordinaires. Parmi les plus connus, on trouve Boursorama Banque, ING Direct, Société Générale, BNP Paribas et La Banque Postale.

Chaque établissement propose des offres différentes en termes de frais (gestion du compte, commissions sur les transactions, etc.), de services (accompagnement personnalisé, outils d’analyse boursière, etc.) et de conditions générales (ouverture du compte, minimum d’opérations par mois/trimestre/année, etc.). Il est donc important de comparer les différentes offres avant de choisir l’établissement auprès duquel ouvrir son compte titres ordinaire.

Pourquoi ouvrir un compte-titres ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles ouvrir un compte titres peut être une bonne idée. Tout d’abord, cela permet de profiter des avantages fiscaux du placement en actions. En effet, les gains en capital réalisés sur un compte titres sont exonérés d’impôts sur le revenu (auprès du Trésor public) si vous détenez vos actions pendant au moins huit ans.

De plus, ouvrir un compte titres vous donne accès à une large gamme d’investissements, notamment des actions cotées en bourse, des fonds communs de placement et des obligations. Vous avez également la possibilité de passer des ordres de bourse à tout moment et de suivre l’évolution de vos placements en temps réel.

un point d'interrogation pour les frais sur le compte titre
un transfert d'information par carte pour les frais des comptes titres

Comment alimenter son compte titre

Pour alimenter votre placement financier, vous aurez le choix entre les versements libres ou réguliers.

  • Versements libres : comme son nom l’indique, le titulaire du compte alimente son compte-courant selon ses moyens. Cela touche l’achat des titres, les objectifs et aussi les opportunités de marché qui se présentent.
  • Versements réguliers : peuvent paraître un peu contraignante, mais au final, vous aide à choisir le montant et le rythme de versement sur votre compte. Ce qui signifie que vous pourrez optimiser petit à petit la capitalisation de votre patrimoine. Une manière qui vous donnera l’opportunité d’harmoniser le prix moyen d’achat dans le but d’optimiser le rendement de vos placements.

Avantages et inconvénients

Les gains potentiels provenant des investissements en valeurs mobilières sont nombreux. L’un d’entre eux consiste à l’augmentation de son patrimoine financier et la constitution d’un portefeuille de vos comptes-titres. En plus de bénéficier de l’absence de plafond d’investissement, vous allez jouir de la disponibilité des liquidités immédiate. Il vous serait également possible de revendre et conserver vos actions et obligations le moment venu. Aussi, vous pourrez faire un prélèvement forfaitaire unique mis à part les prélèvements sociaux effectués. En outre, vous pourrez anticiper la transmission de votre portefeuille-titres de votre vivant.

La déclaration d’impôt déductible et la déclaration de revenus de capitaux mobiliers réalisés par le contribuable devra se faire chaque année. Il en est de même pour les dividendes générés par les actions européennes ou les coupons d’obligation perçus. Ces derniers sont imposés à l’IR (impôt sur le revenu) au taux forfaitaire unique de 12,8 % ou au barème progressif. Une fiscalité qui vous concède à profiter d’un abattement en fonction de la durée de détention.

Les frais liés au compte titre

Trois types de frais sont liés au compte titre, que vous décidiez d’ouvrir un compte titre, à savoir :

  • Les frais de droits de garde des titres qui sont mis en portefeuilles.
  • Les frais qui sont rattachés directement à l’achat et au fait de posséder des actions de SICAV (sociétés d’investissement à capital variable) ou des parts de FCP (fonds communs de placement), qui se regroupent dans les OPCV ou organismes de placement collectif en valeurs mobilières.
  • Les frais dits de courtage, soumis aux diverses opérations réalisées lors de l’achat ou de vente sur vos supports.
une personne qui paye en carte bancaire pour un compte titre
une feuille avec un stylo pour la taxation du compte titre

Le taux de taxation au titre des droits de succession

Pour les comptes-titres ordinaires, les gains réalisés avant 5 ans sont nuls : on paie 0 % d’impôt à condition de détenir les titres depuis moins de 5 ans au moment du décès. Au-delà de cette limite, on subit la taxation classique au taux actuel fixé à 34 % pour les patrimoines compris entre 768 000 euros et 1 830 000 euros.

Pour les comptes titres pea, la règle des 5 ans cesse d’exister pour l’attribution à un ascendant ou un descendant. Dans ce cas, on est soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu sans abattement de 40 %. Par contre, si le compte est transféré à un tiers (non apparenté), on subit une taxation unique de 20 % au-delà de 8 ans de détention des titres.

La fiscalité du compte-titres

L’investissement en compte-titres est soumis à des règles fiscales assez spécifiques. Pour commencer, il faut savoir qu’il existe deux types de comptes titres : le compte titres ordinaire (CTO) et le compte titres pea (CPEA). Les CTO sont soumis aux mêmes règles que les autres placements, alors que les CPEA bénéficient d’avantages fiscaux.

Les gains réalisés sur un CTO sont imposables au barème progressif de l’impôt sur le revenu, avec un abattement de 40 % pour les investissements détenus depuis plus de 8 ans. Les pertes éventuelles peuvent être déduites des gains imposables sur le même support ou sur un autre placement (jusqu’à concurrence du montant des gains).

Les CPEA, quant à eux, bénéficient d’un abattement forfaitaire de 18 % sur les gains réalisés, quelle que soit la durée de détention des titres. Les pertes ne peuvent pas être déduites. Pour en bénéficier, il faut que le CPEA ait été ouvert entre le 26 décembre 2005 et le 31 décembre 2012 par une personne physique majeure (ce qui implique qu’un mineur titulaire d’un CPEA ne pourra pas bénéficier de cet abattement). Par ailleurs, un seul compte pea par titulaire lui est autorisé. En cas de transfert du titulaire sur un CTO, il perd ses avantages fiscaux.

Compte titres, PEA ou assurance-vie : que choisir pour ses investissements en bourse ?

Pour investir en bourse, il existe trois principaux types de produits financiers : le compte titres, le PEA et l’assurance-vie. Chacun présente des avantages et des inconvénients, il est donc important de bien évaluer ses objectifs et son profil d’investisseur avant de choisir celui qui conviendra le mieux.

Le compte titres est un produit dédié à l’investissement en bourse. Il permet de gérer directement ses investissements et d’accéder à toutes les informations nécessaires pour prendre des décisions éclairées. Toutefois, le compte titres n’est pas adapté aux investisseurs, débutants, car il requiert une certaine connaissance des marchés financiers.

Le PEA est un placement financier réservé aux actions françaises cotées en Bourse. Il offre une exonération fiscale intéressante, mais son montant maximum est limité à 150 000 euros. Le PEA est une bonne option pour les investisseurs qui souhaitent se constituer un portefeuille diversifié sans trop prendre de risques.

L’assurance-vie est un contrat d’assurance qui permet de se constituer un capital à long terme tout en bénéficiant d’avantages fiscaux intéressants. L’assurance-vie présente l’avantage de la flexibilité : on peut y investir à tout moment et on peut décider de récupérer son capital quand on le souhaite. Cependant, les frais liés à l’assurance-vie sont généralement plus élevés que ceux des comptes titres ou des PEA.

En résumé, il n’existe pas de produit financier idéal pour tous les investisseurs. Il est important de bien évaluer ses objectifs et son profil d’investisseur avant de choisir le placement qui conviendra le mieux.

Choisissez votre voie

NOTRE FORMATION E-LEARNING

Vous souhaitez devenir votre propre gestionnaire de patrimoine :

Devenez votre propre gestionnaire et client en choisissant la formation en e-learning vous donnant les clés pour comprendre la gestion de patrimoine, apprendre à créer et gérer son patrimoine. Apprenez en privée et à votre rythme.

BESOIN D'UN CONSEILLER ?

Vous souhaitez bénéficier de mon expertise et de mon conseil :  

je vous propose mes services afin d’analyser votre dossier (donnée financière, fiscalité), de définir vos objectifs et faire en sorte de définir les stratégies les plus efficaces. Vous bénéficiez de mon conseil en tant que professionnel indépendant.

a7c723c826652f6d06e12af80e23baef777777777

Mes 5 conseils pour commencer à investir efficacement

Découvrez une série exclusive de conseils pour éclairer votre chemin dans l’univers passionnant de l’investissement.

Commencez à façonner votre avenir financier dès maintenant.