Tout savoir sur le plan épargne retraite

des lunettes posé sur un livre pour envisager le plan épargne retraite

Dans la vie, il faut toujours être prévoyant. Comme vous le savez, une baisse de revenus est fortement possible au moment de la retraite, ce qui entraine en conséquence une baisse du pouvoir d’achat. Alors, je vous conseille de penser dès maintenant à sécuriser votre retraite en vous lançant dans un investissement. Mais, attention ! Pas dans n’importe quel investissement. Effectivement, des solutions existent, mais je vous conseille de souscrire un plan épargne retraite !

Les limites de l’assurance vie

D’habitude, la plupart des gens ont tendance à préparer leur retraite en optant pour la souscription à l’assurance vie. En effet, ce placement est plus choisi, car il présente une fiscalité et une souplesse plus intéressantes pour l’épargnant. Pourtant, l’assurance vie ne peut pas constituer une retraite complémentaire à son souscripteur. Par ailleurs, les frais de gestion, les frais d’entrée et l’arbitrage sont généralement assez élevés. Et les frais de gestion sont variables selon les contrats. D’où la nécessité du plan épargne retraite ou PER.

Qu’est-ce que le plan épargne retraite ?

Par définition, le plan épargne retraite ou PER est un dispositif d’épargne à long terme qui vous aide à préparer votre retraite. En fait, on a apporté une réforme à l’épargne retraite prévue par la loi Pacte, en 2019. Le but est de vous permettre d’accumuler une épargne pour compléter vos revenus au moment de la retraite. Vous êtes en effet libre de faire votre choix au moment du déblocage du plan. Ce produit d’épargne est donc créé pour favoriser la constitution de capitaux retraites. Autrement dit, le plan épargne retraite vous donne la possibilité de créer une fortune jusqu’à la fin de vos jours. Ainsi, vous pouvez la récupérer lorsque vous ne seriez plus en activité.

Le PER, c’est pour qui ?

Maintenant que vous avez une idée de ce qu’est le plan épargne retraite, je crois que vous vous y intéressez. Mais, la question qui vous vient en tête est « est-ce que je peux être un bénéficiaire d’un tel plan ? » La réponse est : OUI ! En fait, le PER s’adresse à tout le monde, sans exception, sans condition d’âge ni de situation professionnelle. Que vous soyez salariés, travailleurs non-salariés ou demandeurs d’emploi, vous pourrez en bénéficier. Bref, il n’y a pas de conditions particulières pour ouvrir un PER.

Les différents types de Plan Epargne Retraite

Trois types de plan épargne retraite vous sont offerts. Ainsi, vous êtes libre de faire votre choix selon votre convenance.

Le plan épargne retraite individuel ou PER individuel

De quoi s’agit-il ?

Ce premier type est ouvert à tous pour remplacer le Perp et le contrat Madelin, qui ne sont plus proposés depuis le 1er octobre 2020. Ainsi, votre épargne accumulée sur le Perp ou le Madelin sera transférée sur le PER individuel à votre demande. Le plan épargne retraite individuel est durable. De ce fait, il vous aide à épargner pendant que vous travaillez encore. Ensuite, vous pouvez la récupérer en somme lors de votre retraite.

Comment vous y souscrire ?

Votre souscription au PER individuel doit se faire par l’intermédiaire d’une société spécialisée comme une société qui est un prestataire agréé pour exercer l’activité de conseil d’investissement (établissement d’un crédit, entreprise d’investissement, conseiller en investissement financier).

Comment cela fonctionne ?

Vous versez des sommes sur le PER et la gestion de ces sommes se fait suivant le principe de la gestion pilotée. C’est-à-dire que si votre départ en retraite est encore lointain, votre épargne sera investie sur des actifs plus risqués et plus rémunérateurs. Ainsi, lorsque vous ouvrez votre compte PER, l’organisme gestionnaire vous donnera les informations qui vous seront utiles pour votre démarche : spécificités du plan, mode de gestion, fiscalité, etc. Rassurez-vous, lorsque l’âge de votre retraite approche, vous serez orientés convenablement. Il a également pour rôle de vous renseigner sur le mouvement de votre compte, mais également du succès financier des investissements, du prix des frais recueillis, mais également des détails sur le transfert du plan. Tout ceci se fait tous les ans. Lorsqu’il ne vous reste plus 5 ans avant la retraite, vous avez la possibilité de demander à votre gestionnaire toutes les possibilités de sortie correspondant à votre situation. Bref, tout se fait dans la transparence totale. Si le titulaire du PER décède, ce dernier sera clôturé. Pour ce qui en est des sommes épargnées, elles seront reversées aux bénéficiaires ou héritiers désignés dans le contrat.

Le plan épargne retraite d’entreprise collectif

Sa différence avec le PER individuel

Si le PER individuel est ouvert à tous, le PER d’entreprise collectif est un plan ouvert à tous les salariés d’une entreprise, mais la souscription n’est pas obligatoire. Comme ce plan succède au Perco, votre entreprise peut transformer le Perco en PER d’entreprise collectif. Ce nouveau plan offre des avantages fiscaux et vos droits sont transférables vers les autres PER. En plus, même si l’échéance du plan est l’âge de la retraite, un déblocage anticipé est possible. En d’autres termes, le PER d’entreprise collectif est un produit d’épargne à long terme qui vous permettra d’économiser pendant votre période d’activité pour obtenir, avec l’aide de votre entreprise, une somme au moment de la cessation de votre activité. Si vous changez d’employeur, vous pouvez transférer votre contrat retraite dans le PER de votre nouvelle société ou dans un PER individuel.

Sa similarité avec le PER individuel

Tout comme avec le PER individuel, la gestion des sommes versées sur le PER d’entreprise collectif se fait de manière pilotée et en toute transparence. Cela veut dire que si vous n’êtes pas encore en âge de partir à la retraite, votre épargne peut servir d’investissement. Ils fructifieront sur des actifs énormes bien que cela soit risqué. À contrario, quand l’âge de votre retraite approche, votre épargne est progressivement orientée vers des investissements moins risqués. Par ailleurs, vous êtes tenus, en tant que salarié, d’être toujours informé de l’évolution de votre épargne, de la performance financière des investissements, du montant de frais prélevés et des conditions de transfert du plan.

Le décès du titulaire provoque la fermeture de ce plan similairement à celui du PER individuel. Les capitaux économisés seront donc garder pour les héritiers ou ceux qui sont dictés dans le contrat sous forme de revenu annuel.

Qui alimente votre PER d’entreprise collectif ?

 Vous pouvez alimenter vous-même votre PER d’entreprise collectif. Mais l’entreprise peut également effectuer des versements complémentaires, appelés abondements. En fait, vous pouvez faire des versements volontaires ou alimenter votre PER d’entreprise collectif avec des sommes issues de l’intéressement ou de la participation, ou avec les droits inscrits sur un compte épargne temps (CET). Et lorsque vous avez atteint l’âge de la retraite, vous pouvez demander que l’épargne accumulée dans votre PER d’entreprise collectif soit versée partiellement ou en intégralité en capital, ou en rente.

lunettes de vision et agenda

Le plan épargne retraite d’entreprise obligatoire

Qu’est-ce que le PER d’entreprise obligatoire ?

Ce type de plan d’épargne s’adresse particulièrement aux salariés ou à une catégorie de salariés au sein d’une entreprise. Et comme son nom l’indique, la souscription des salariés à ce plan est obligatoire. En fait, ce plan succède aux contrats article 83, donc il s’agit d’un plan d’épargne retraite collectif qui peut être souscrit par l’entreprise pour certaines catégories de salariés ou pour la totalité d’entre eux.

Comment fonctionne le PER d’entreprise obligatoire ?

Le PER d’entreprise obligatoire est mis en place dans une entreprise par décision du chef d’entreprise ou par ratification d’un accord par la majorité des salariés ou par un accord collectif. Ainsi, si vous faites partie des salariés éligibles au PER d’entreprise obligatoire, vous êtes tenu à être informés du caractère obligatoire de votre adhésion au plan ainsi que de son règlement. Et comme avec les autres types de PER, la gestion des sommes versées sur le PER se fait suivant le principe de la gestion pilotée et en toute transparence.

D’où proviennent les versements ?

Les versements dans votre PER d’entreprise obligatoire peuvent être de 2 types : les versements par vous-même et les versements obligatoires par l’employeur. En effet, vous pouvez alimenter votre PER d’entreprise obligatoire avec les versements volontaires de votre part, des versements obligatoires de votre part, des sommes issues de la participation et de l’intéressement, les sommes issues du transfert d’autres plans d’épargne retraite et des droits inscrits sur un compte épargne temps ou CET.

Les avantages de la souscription au Plan d’Epargne Retraite

Souscrire au plan d’épargne retraite vous présente beaucoup d’avantages.

Une sortie flexible

Avec un PER, vous pouvez bénéficier d’une sortie flexible, c’est-à-dire que vous êtes totalement libre de choisir entre une sortie en capital ou en rente viagère. Vous avez le choix de tout de suite prendre en votre possession le capital ou profiter d’un revenu mensuel en contractant avec la banque ou la compagnie.

Réduction de vos impôts

 La fiscalité est avantageuse avec la déduction des versements volontaires. Il n’y a non plus de fiscalité sur les gains produits durant la vie du contrat. Qu’est-ce que vous y gagner ? Vous bénéficiez non seulement d’une réduction d’impôts (moins d’impôts à payer) grâce à ce dispositif, mais également d’une possibilité de capitaliser pour votre retraite. Le plan d’épargne retraire constitue alors un bon moyen de préparer votre retraite sur le long terme avec ses rendements.

Possibilité de transfert d’épargne

 La possibilité d’une portabilité totale de vos anciens contrats comme PERP, Madelin ou PREFON vers le nouveau PER est aussi un autre avantage pour vous.

Solution à des problèmes inattendus

 Le plan d’épargne retraite, à la différence des autres solutions pour la préparation de votre retraite, est adapté à votre mode de vie avec la possibilité de déblocage anticipé des fonds. Vous pourrez alors acheter votre résidence principale, ou faire face à un accident ou une situation de surendettement ou d’invalidité, ou le décès du conjoint, la cessation de votre activité suite à un jugement de liquidation ou à l’expiration de vos droits de chômage.

Autres avantages

Outre les avantages que j’ai énoncés, le plan d’épargne retraite est aussi avantageux par le fait que la gestion du contrat est personnalisée. Elle peut être à horizon, pilotée ou libre. Par ailleurs, il est possible de désigner un ou plusieurs bénéficiaires en cas de décès. Et finalement, vous n’êtes pas soumis à un versement annuel minimum obligatoire si vous êtes travailleurs non-salariés.

Les limites du plan d’épargne retraite

Le plan d’épargne retraite est devenu le seul produit retraite ouvert à la commercialisation depuis le 1er octobre 2019. Pourtant, il n’est pas toujours aussi vertueux. Au fait, il a ses limites, entre autres, l’indisponibilité du contrat jusqu’à la retraite, sauf en cas de déblocage anticipé précité, donc un placement à trop long terme. Par ailleurs, le support sur lequel est placé le PER engendre des frais et le PER en tant que tel engendre des frais de gestion. En plus, il est important de rappeler qu’on parle de créances et non de propriétés. Donc, l’argent qui est placé sur un PER n’appartient pas à l’investisseur, sur le plan juridique. Ce qui signifie qu’en cas de faillite, il ne vous restera plus rien. Finalement, comme il est difficile de prédire la situation fiscale dans 30 ans, il y a beaucoup de variables et d’inconnues.

Conclusion

Les avantages du plan d’épargne retraite séduisent à coup sûr. Toutefois, les démarches se révèlent fastidieuses et nécessitent un certain savoir. Ainsi, pour mener à bien votre souscription, je vous conseille de vous orienter vers un professionnel. Je vous propose mes conseils qui pourront vous accompagner de A à Z à préparer votre retraite. En effet, l’intervention d’un professionnel est fortement recommandée dans la prise de position sur la déduction ou non de vos versements, par exemple. En effet, tout se fait selon votre façon de gérer votre patrimoine et vos conditions vis-à-vis du fisc. Par ailleurs, chaque situation est unique et un accompagnement sur-mesure sera préférable. Je vous invite à prendre contact afin d’échanger sur les différentes possibles stratégies.     

Envie d’une étude personnalisée ?

Contactez moi et nous ferons un point sur votre situation actuelle,

vos objectifs et déterminerons la stratégie la plus efficace.

Sommaire
a3428a766fdc4db0561dc3d1ccae200f111111111111111111