Classe d’actifs : Actions, obligations et produits monétaires

un ordinateur posé sur une table avec un graphique qui est une classe d'actifs

Avez-vous déjà envisagé un meilleur plan pour votre futur ? Comment recouvrir vos besoins dans les moments importants de la vie : mariage, écoles des enfants, retraite ou perception d’héritage ? Parfois, il est vraiment embarrassant de penser à la manière de gérer ses dépenses et de gagner davantage plus de revenus. Pour vous soulager des soucis d’argent, il s’avère être un bon moyen d’investir grâce à une classe d’actifs. Dans le placement financier, celle-ci peut effectivement sécuriser et faire fructifier votre portefeuille à l’avenir

1- Définition de la classe d’actifs

Il serait mieux de définir en premier temps « un actif » avant de connaître « une classe d’actifs ».

Un actif 

En terme plus simple, un actif est un élément qui génère des revenus ou une valeur économique. Sachant que je travaille pour pouvoir gagner d’argent. Cet argent pourtant ne se gagne pas tout seul si je n’avais pas eu mes propres compétences. Ces dernières peuvent donc faire partie des actifs.

D’un autre côté, un actif est considéré tel un support d’investissement. Il peut se manifester comme un bien, un titre ou toutes choses que je peux acheter, ensuite conserver et enfin vendre afin d’en tirer un bon rendement.

Une classe d’actifs

Une classe d’actifs est alors une catégorie de produits, matériels ou immatériels pouvant être un investissement possible soit pour une entreprise, une banque, une société d’assurance ou un fond spécialisé. Elle peut se présenter comme : des monnaies, l’or, des métaux précieux, des matières premières, des matières agricoles, des actions, des obligations, des taux d’intérêts, des options, l’immobilier, l’art, les terres, les médias, les maisons de retraites et les locations de vacance.

2- Quels intérêts à investir dans une classe d’actifs ?

Gain d’argent grâce aux revenus passifs

La plupart des gens travaillent activement pour gagner plus de revenus. Alors, s’ils cessent de travailler, leurs revenus cessent également d’arriver. Pourtant, cela fait rêver de recevoir de l’argent dans votre poche sans que vous ayez à travailler quotidiennement. En effet, il est possible de réaliser cela à condition de créer des revenus passifs. Pour ce faire, il faut investir tout d’abord dans des actifs qui produiront des dividendes ou une part des bénéfices de l’entreprise. Ces actifs vous rapporteront ainsi des revenus passifs. Au fil du temps, ces derniers vont se composer et vont créer de plus en plus de richesse.

Création de richesse

Posséder des actifs génère effectivement la richesse. D’ailleurs, la plupart des riches ne veulent pas passer leur vie à payer sans cesse des dettes comme le paiement d’une voiture ou une grosse hypothèque. Ils préfèrent plutôt investir dans des actifs qui produiront par la suite des revenus passifs sans dépendre autant des revenus actifs provenant de leur travail. Ils pourront ainsi profiter à d’autres activités de la vie.

Comme exemple d’actifs, vous pouvez choisir soit des actions, soit des biens immobiliers. Chaque mois, vous pouvez alors gagner un excellent revenu sans faire de travail supplémentaire. Ensuite, vous pouvez réinvestir cet argent dans d’autres actifs pour fructifier davantage votre portefeuille.

Indépendance financière

Pensez déjà au temps où vous ne pourrez plus travailler activement : la retraite. À ce moment-là, chacun veut s’assurer que leurs actifs peuvent les couvrir le reste de leur vie. Sauf que si les actifs ne sont pas assez, ils devront continuer toujours de travailler. À moins que leur pension puisse bien les couvrir.

Mais ici, l’objectif est d’avoir suffisamment d’argent sans que vous n’ayez plus à travailler. Cependant, posséder des actifs vous produira assez de revenus pour couvrir vos dépenses. C’est ainsi que vous serez indépendant financièrement.

3-    Quelques différents types de classe d’actifs

Les classes d’actifs contiennent différents types comme les actions, les produits obligataires, les devises, les placements monétaires, les matières premières et bien d’autres encore. Seulement, trois types seront plus développés dans les paragraphes suivants : les actions, les obligations ainsi que les produits monétaires.

a)    Les actions

Définition

Les actions font partie des classes d’actifs les plus répandues dans les placements financiers. Par définition, une action fait référence à un titre de propriété dans une société. Elle peut se traduire également par une fraction du capital d’une entreprise. Détenir une action veut donc dire que vous êtes propriétaire d’une partie de la société.

Acheter ce type d’actif vous donnera des droits tels que recevoir des dividendes si l’entreprise décide de les verser et de participer à la gestion de la société émettrice de l’action en votant lors des assemblées générales.

Différents types d’actions

Les actions comportent deux principaux types :

  • Les actions ordinaires sont en majorité les types d’actions que nous venons de définir dans le paragraphe plus haut. Ce sont des titres de propriété de l’entreprise qui donnent droit à une partie des profits. En effet, les investisseurs détiennent un vote par action afin d’élire les membres du conseil d’administration surveillant les grandes décisions prises par la direction. Grâce à la croissance du capital, ces actions ordinaires procurent un rendement plus élevé que les autres instruments. En cas de faillite, les détenteurs d’actions ordinaires ne recevront pas d’argent avant que les créditeurs, les détenteurs d’obligations et les détenteurs d’actions privilégiées aient été remboursés.
  • Les actions privilégiées sont, au contraire, considérées comme des titres de créance que des titres de participation. D’ailleurs, les détenteurs d’actions privilégiées peuvent profiter d’un dividende fixe garanti à perpétuité. Et en cas de liquidation, ces détenteurs d’actions privilégiées sont remboursés avant ceux des ordinaires. De plus, les actions privilégiées ont l’avantage d’être rachetables à tout moment et dans n’importe quelle raison.

b)    Les obligations

Définition

Les produits obligataires ou les obligations sont classés parmi la deuxième grande classe d’actifs sur les marchés financiers. Il s’agit de titres de créances émises par une entreprise ou un État pour mettre à flot sa trésorerie. L’obligation est l’inverse d’une action qui est un titre de propriété. Vous deviendrez le créancier ou le prêteur de celui qui l’a émise (l’entreprise ou la société) en investissant une obligation.

En contrepartie, vous encaissez des intérêts sous forme de coupon qui est l’équivalent du dividende pour une action. Cela est un intérêt dont le taux a été fixé lors de l’émission de l’emprunt obligataire. L’obligation prend fin alors lorsque le « prêt » a totalement été remboursé.

Investir dans des fonds obligataires est généralement moins risqués que d’investir dans les actions. Dans la plupart des cas, la détention d’une obligation vous assure un revenu fixe. Chaque année, le taux d’intérêt est connu au moment où vous décidez d’acheter ce titre. Obtenir une obligation est aussi semblable à la signature d’un contrat dans lequel le prêteur et l’emprunteur se mettent d’accord.

Les différents types d’obligations

Il existe plusieurs types d’obligations qui peuvent être différenciés selon les modalités de versement des coupons ou de la durée de vie de l’obligation.

  • Les obligations à taux fixe : Lors de l’émission de ce type d’obligation, le montant du coupon et la périodicité du versement des intérêts sont fixés. Jusqu’à l’échéance de l’obligation, la rémunération reste alors toujours constante.
  • Les obligations à taux variable : Ici, le montant du coupon dépend de l’évolution d’un taux du marché auquel s’ajoute un taux fixe. Cette évolution varie à intervalles réguliers.
  • Les obligations à coupon zéro : Ce type d’obligation ne produit pas de coupons durant toute leur vie.
  • Les obligations à coupon unique : À l’échéance de l’obligation, le montant du coupon est capitalisé et versé une seule fois.
  • Les obligations convertibles en action : Dans ce cas, les obligations peuvent être échangées par des actions de la société émettrice en fonction des modalités prévues depuis l’émission de l’obligation.

c)     Les produits monétaires

Définition

Les produits monétaires sont d’autres formes d’actifs. Ils sont considérés comme de titres d’emprunts et de titres de créances dont la durée de vie est courte. Quand une société a besoin d’une trésorerie à court terme, elles empruntent sur les marchés monétaires. Dans tous les cas, la dette est en général remboursable dans un court délai. Cette dette peut d’ailleurs prendre différentes formes : accords de rachats, prêts et dépôts, acceptations bancaires, certificats de dépôts et billets de trésorerie.

Investir dans les produits monétaires semble un moyen plus sécuritaire. En effet, les produits monétaires sont souvent utilisés pour se mettre à l’abri lors d’une forte instabilité des marchés ou de sécuriser son capital lorsque la date où on aura ce capital s’approche ou encore dans une forte aversion au risque.

Les différents types des produits monétaires

En effet, le marché ou produit monétaire se scinde en deux compartiments :

  • Le marché interbancaire : Il est réservé aux établissements de crédit, au Trésor et à la Banque centrale. Il est dominé par des opérations « au jour le jour ». Ce marché interbancaire est dit aussi le théâtre des opérations de prêts non gagés (en blanc) entre établissement de crédits. Il peut servir également pour les prêts et emprunts garantis par des titres prêtés en contrepartie d’une rémunération.
  • Le marché des titres de créances négociables : Celui-ci est le lieu où les établissements de crédits empruntent à travers différents titres de court terme. Il présente des principaux titres tels que les certificats de dépôt, des billets de trésorerie d’une durée de 1 jour à 1 an et des bons à moyen terme négociables de 1 an et un jour. 
une tablette avec un homme qui investir dans une classe d'actifs

4-   Classe d’actifs : Les avantages à investir dans ces trois solutions 

Les avantages des actions

  • Les dividendes : Les entreprises ont pour objectif de réaliser des profits. En effet, tous les actionnaires participants obtiendront une partie de ces derniers. Si la société accroît souvent ces profits, le montant des revenus peut dépasser largement la valeur du celle de départ.
  • De forts rendements : Au fil du temps, les sociétés peuvent bénéficier d’une hausse de la valeur de ces actions. Au moins de 10 ans, cette valeur peut doubler voire même tripler. Ainsi, vous rapporterez de gros parts sur le long terme.
  • Les transactions rapides et l’accès facile aux particuliers : En toute simplicité, vous avez la possibilité d’acheter ou de liquider rapidement vos parts grâce au système boursier. Vous pouvez obtenir alors dans un court délai votre cash.
  • Donnez votre avis : Puisque vous siégez au conseil d’administration, vous pouvez également participer à la prise de décisions importantes avec les autres actionnaires de l’entreprise.

Les avantages des obligations

  • Un résultat connu à l’avance : Dès l’émission de l’obligation, vous pouvez connaître en avance sa durée de vie et combien elle vous rapportera.
  • Moins de suivi : Sans que vous n’ayez à intervenir, les rendements annuels s’ajoutent automatiquement à votre capital de départ.
  • Un instrument de diversification : Les performances des obligations évoluent lorsque celles des actions sont en décroissance. Vous éviterez ainsi de mettre tous les œufs dans un même panier.
  • Mieux qu’un livret A : Les taux d’intérêts des obligations restent toujours au-dessus de ceux du livret A.

Les avantages des produits monétaires

  • Le super endroit pour garer de l’argent : Il sert d’une formidable valeur refuge lorsque le marché boursier est en baisse et que les investisseurs ne savent plus où investir leur argent. Contrairement aux actions et aux obligations, les comptes et les fonds des produits monétaires présentent moins de risques. En plus de ce qui a été dit ci-dessus, les produits monétaires génèrent parfois un faible rendement à un chiffre pour les investisseurs. Cela est plutôt attrayant dans un marché baissier.
  • La liquidité n’est généralement pas un problème : En principe, les fonds du marché monétaire négocient des entités ou des titres qui sont en demande assez élevée. Ils ont tendance à être plus liquides. Et, les investisseurs peuvent les acheter et les vendre avec une relative facilitée.

Classe d’actifs conclusion

Pourquoi alors investir dans les classes d’actifs ? L’avantage premier à investir dans des actifs est l’augmentation de leurs valeurs à l’avenir. Dans le cas où vous n’avez pas besoin d’une partie de vos revenus ou de votre stock d’épargne, il est réalisable de faire des investissements pour soumettre cette poche de valeur patrimoniale aux fluctuations du marché. Sur le long terme, le capital investi pourra ainsi prendre de l’ampleur.

Si vous avez envie de gérer votre capital tout en augmentant sa valeur au fil du temps, je vous suggère de faire appel à des professionnels faisant de la gestion de patrimoine. Si vous avez des questions supplémentaires sur le sujet des classes d’actifs ou plus généralement sur la gestion de patrimoine, vous pouvez me contacter.

Un pot en verre avec des pièces et une plante verte - L'investissement quotidien et diversifié permet de réduire le risque tout en maximisant le gain potentiel
L'investissement permet de se constituer un patrimoine, de réduire ses impôts, d'anticiper la transmission de son patrimoine et encore de créer des revenus passifs

Vous souhaitez commencer à gérer votre patrimoine ?

Sommaire
de97e24369a515d6a37fcf9c94fe1d24BBBBBBBBBBBBBBBBB